Taverne de l'imaginaire

[Laissez votre imagination vous guider au travers des différents jeux de rôles mêlant passé, présent et futur]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» Discussion sur le jeu
Lun 3 Déc - 19:42 par Isabelle Soraia

» Sortie de gauche
Sam 30 Juin - 2:56 par Tom

» Sombre recoin
Mar 26 Juin - 11:24 par Céli

» Perdu dans les profondeurs
Mar 19 Juin - 8:42 par AGSHYL

» Lîle, au fil de l'eau
Jeu 14 Juin - 18:06 par MJ'

» Dans les souterrains
Mer 13 Juin - 23:28 par Kheira Cruz

» Dialogues RP => Extension au RP de L'île
Mer 13 Juin - 21:38 par Monsieur Mike

» Tunnel de droite ..
Dim 10 Juin - 14:56 par Tom

» Nos absences
Sam 9 Juin - 9:56 par Lynn


Partagez | 
 

 Dans les souterrains

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
James Callahan
Individu
avatar

Masculin Nombre de messages : 619
Age : 37
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Dans les souterrains   Lun 4 Juin - 18:25

Je m'engouffre à la suite du notre groupe, l'étrange endormie blottie dans mes bras. Pas à pas, la lumière, comme nous prend la fuite.
L'eau qui stagne sur les murs, reflète les dernières lueurs, éclairant légèrement le sol.

L'humidité ambiante et une odeur de moisi flotte dans l'air.
Ces souterrains ont été taillés à même le roc, au coeur de la terre.
Tout ce que j'espère c'est que nous n'allons pas à une impasse.
Cela ressemble étrangement à un trou à rat, un piège tendu.
Mike couvre nos arrières. J'ai beau ne pas le porter dans mon coeur, sa présence me rassure un peu.

Pour le moment, tout ce dont j'ai à me méfier c'est du sol glissant et de l'état de santé de Céli.
J'ai l'impression qu'elle c'est endormie... C'est peut être mieux ainsi.
Dans les épopées grecques, il y a la catabase, le moment où le héros descend aux Enfers, le plus souvent pour trouver des réponses.
J'espère qu'il en sera de même pour nous. Surtout que nous pourrons remonter.

Nous arrivons à un croisement. Les autres sont là et nous attendent.
Rick comme Sibylle semblent faire une drôle de tête, comme s'il venait de voir un fantôme... Maintenant plus grand chose me surprend.
J'espère seulement que ce n'est pas dangereux...
J'observe tout autour de moi, personne... Mais dans cette pénombre, je ne peux jurer de rien...

Près d'eux, j'attends un moment... Je n'ai pas le courage de prendre une décision. Pas envie de mener la troupe dans l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rick
Trait d'union
avatar

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 33
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Dans les souterrains   Lun 4 Juin - 23:31

Le délire.

Ce truc puant m'est quasiment passé sur les godasses, au moment où les autres arrivaient. Il s'est jeté sur la joyeuse fouteuse de boxon du bateau. Je l'avais plus vue depuis le naufrage celle-là.
Je sais même pas comment elle s'appelle, mais, je sais pas, je me sens...super content de la voir...c'est comme si on entendait une grosse voix venant de hauts parleurs cachés, comme celle d'un commentateur sportif au superbowl, qui nous dirait : "c'est ok, les gars, vous allez en chier, mais vous vous en sortirez".
Et la voilà qui se lance à la poursuite de Michelangelo... complêtement à la masse, celle-là. En plus je suis sûr qu'elle s'en sortira.

Et toute la troupe qui arrive. Sibylle et Corso en tête. James avec la fille dans le bras. Mike et sa psycho...
Je soupire, j'ai l'impression de relâcher une vache de pression de mes poumons, comme si je m'étais retenu de respirer depuis que je suis entré tout seul dans ce foutu labyrinthe.
Je suis trop con... Je me suis laissé aller. Le premier à dire qu'il fallait rester grouper, et voilà que je fais cavalier seul juste à cause d'une grognasse. Non, en fait pas uniquement à cause d'elle. C'était juste un gros ras-le-bol devant tant d'incohérence, de la part d'un peu tout le monde. Et moi, Monsieur Con, qu'est-ce que je fais? Un truc incohérent aussi. Bravo!

N'empèche si j'étais retombé sur Trapp et les Trappettes, c'aurait pas été incohérent.

Bordel! C'était quoi ce truc?? Vous avez vu ça? On aurait dit que ça sortait tout droit d'une BD... Genre entre Green Goblin et les TMNT!!

Bon...

A votre avis... à gauche ou tout droit... On fait comment? Pile, ou face?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibylle
Mi-femme, mi-graine
avatar

Féminin Nombre de messages : 589
Age : 36
Localisation : Flou artistique
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Dans les souterrains   Mar 5 Juin - 9:20

A gauche ou tout droit ?
Est-ce que je sais, moi !!!!
J'en sais rien...
Le petit bidule verdâtre et la gamine complètement jetée ont filé par la gauche...
Cette gosse est folle. Le machin vert est peut-être dangereux...
J'hésite...


On devrait peut-être la suivre...
Et si ce truc était dangereux ?


Le problème c'est qu'ils doivent être déjà loin, et que nos tergiversations ne doivent pas avoir aidé à réduire la distance. Et que la moitié de l'effectif, voire un peu plus, est à classer dans la catégorie des éclopés...

Il est peut-être d'ailleurs temps de remédier à cet état de choses.

Bon.
Bilan de santé du groupe.
Rick a l'air OK, quoique un peu pâlot.
Corso... Fourbu, blessé et meurtri d'un peu partout, mais ça a l'air assez superficiel, somme toute...
Je continue le tour d'horizon.
Céli... Sa main est toujours dans le même état. Et elle aussi.
Kheira, c'est fait.
Reste Mike.
Mais quelque chose dans son air me donne à penser qu'il serait fichu de jeter le Oôg dans le premier précipice venu, par principe, pasqu'il comprend pas, et que donc, forcément, faut se méfier, et que moi, quand j'me méfie, je casse. Eventuellement je regrette, après, mais d'abord je casse, on n'est jamais trop prudent.
M'énerve, lui.
Je soupire, d'agacement.

Bilan effectué.
Cibles identifiées : Corso, Céli, Mike.
Céli peut marcher seule, elle est choquée, quelque chose avec son petit frère que je n'ai pas compris, mais ce n'est pas physique. Les bras de James, c'est le mieux qui puisse lui arriver pour le moment...
Mike... hum. Après. Peut-être.
Reste Corso.
C'est pas parce que son intégrité m'est particulièrement précieuse, c'est logique !
Les médisants et les ricaneurs qui crieraient au favoritisme sont priés de se mettre leurs cancans là où ça leur fera du bien.

Je me retourne vers mon marin aux yeux d'ambre...
Je le pousse doucement à s'asseoir sur les dalles, contre le mur.

Service d'urgence...
Un petit murmure dans l'oreille et un sourire, un frôlement sur la tempe, je m'installe tout près, un genou par terre. L'objet n'a pas arrêté de me chauffer la fesse gauche depuis qu'il est auprès de moi... Il se loge dans le creux de ma main comme s'il était soulagé. La lumière jaillit, immédiatement...
Et mes forces s'écoulent...
Ah... Il était plus amoché que je ne le croyais...
Mais ça ira.
Bon sang, il cogne dur, monsieur Kristoff...
Les plaies se ferment, les meurtrissures se résorbent...
Et je continue à me déverser en lui, étrange, tout-à-l'heure c'était l'inverse.
Oui, bon, ça n'a rien à voir...
Ca doit être de le regarder droit dans les yeux, d'aussi près, qui m'y refait penser...
Et sourire...

Peu à peu la lumière faiblit, et puis s'éteint.
Voilà...

[Wink Mike]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur Mike
Falaise
avatar

Masculin Nombre de messages : 1160
Age : 56
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Dans les souterrains   Mar 5 Juin - 19:39

On avance.

Pas de questions ni de conciliabule. Pas de tractations. Pas d’épanchement sentimental ou de crise existentielle.

A gauuuuche… gauche.

[edit : j'ai oublié de préciser cette évidence : je vais à gauche donc]


Dernière édition par le Mer 6 Juin - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheira Cruz
Lucky Lucy
Lucky Lucy
avatar

Féminin Nombre de messages : 1195
Age : 37
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Dans les souterrains   Mer 6 Juin - 22:08

Après avoir hoché la tête en direction de Sibylle, pour lui faire comprendre que j'avais compris son message, j'ai suivi la troupe, m'enfonçant dans les entrailles de l'île. Il y fait frais, il y fait sombre, ça pue le vieux fromage, on entend des cris bruits qui me font penser à des cris de babouins qui résonnent aux fonds des galeries. Et soudain la lumière fut, grâce à Mike. Et devant nous se posent deux choix... tout droit ou à gauche ?

Mon regard survole Mike, l'évite pour se poser sur Sibylle qui s'occupe de Corso. Il s'est passé quelque chose entre ces deux là, un lien s'est tissé et il est solide... Un pli amère déforme ma bouche. Le bonheur même dans la pire des situations, c'est toujours pour les autres. Même Céli semble ronronner, pelotonnée dans les bras de James. Ca me mine... Je me sens seule d'un coup au milieu d'eux, pas à ma place.

Mike continue son chemin en boitillant, sans un regard, sans un mot et j'en grogne intérieurement. Plus rien à attendre de ce côté là. L'ignorance c'est la pire des tortures... et cette torture je vais pas la supporter indéfiniment... soupir.... Je me masse les tempes pour faire fuir ce mal de crâne qui commence à poindre... trop d'émotion bonnes et malsaines d'un coup...

Mon regard se porte au loin vers les deux galeries...

Tout droit ou à gauche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rick
Trait d'union
avatar

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 33
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Dans les souterrains   Jeu 7 Juin - 23:20

A gauche? Bon d'accord.

De toutes façons, tout droit, y'a quoi?
Il prend à gauche, Kristoff. Il passe devant moi, il me regarde même pas...
Pas un regard non plus pour sa gonzesse. Si elle a été aussi sympa avec lui qu'avec moi, ben elle a pas volé de se faire ignorer cette maniaque.

Je vais l'ignorer aussi, tiens...

En fait, non, je vais faire semblant de l'ignorer. Je vais presque faire comme si elle était pas là. Je vais juste soigneusement toujours faire en sorte d'être derrière elle. Cinq mètres, trois au minimum. Juste un peu trop pour qu'elle puisse faire quoi que ce soit sans que j'aie le temps de réagir.

Et si j'allais tout droit, dans le fond...

De toutes façons, avec ou sans cette bande de zombies, se faire choper par les mutants...tôt ou tard...putain...

Quatre balles, le chargeur glisse dans la poignée. Un seule suffira. Si ces saloperies redébarquent, au moins je ne leur laisserai pas le plaisir de me tuer.

Je me demande si elle croît que je la vois pas. Je sais pas si elle se doute qu'elle sort jamais de mon champ de vision et que je suis dix fois plus concentré sur elle que sur ce putain de flingue que je contemple un instant avant de le fourrer dans mon futal. Plus dans la ceinture, cette fois-ci, dans la grosse poche de cuisse avec une tirette, juste à la hauteur de ma main. J' l'enlèverai plus de là, ma main, d'ailleurs.

Tous des psychopathes, bordel, même Kristoff n'en a plus rien a foutre de me protéger.
C'est marrant, je devrais me chier dessus à cette idée. Ben non.
Si je fais le bilan, le seul truc qui me rassure, là, c'est que j'aurai peut-être le temps de m'empècher de souffrir si les autres déboulent.

Il y a Sibylle qui "donne" à Corso. C'est plus lui le donneur, tiens, depuis un petit temps... Ils ont encore l'air pas trop à l'ouest eux deux, pas trop zombies.

Tiens, je me demande si je fais zombie aussi, moi, pour eux. A les regarder comme ça sans rien dire. A pas regarder Kheira, comme ça sans rien dire. Assis sur le muret, près de l'embranchement vers la gauche, je dois avoir plus l'air du mec qui n'en a rien a foutre d'aller où que ce soit que du mec qui sait pas s'il va prendre à gauche ou tout droit.

De fait, je m'en fous.

J'essaierai bien le truc du pile ou face.

Ou bien je suis Kristoff?

Rien a battre, tant que je suis loin de cette casse-couille.
C'est peut-être mieux d'être pas trop loin d'elle justement. Vaut mieux l'avoir à loeil que de lui donner l'occasion de me tomber dessus n'importe quand...

Putain de galère, je regrette presque le gunfight avec les mutants.

Pfffffffffffffffff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheira Cruz
Lucky Lucy
Lucky Lucy
avatar

Féminin Nombre de messages : 1195
Age : 37
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Dans les souterrains   Mer 13 Juin - 23:28

Une Sibylle omnubilée par son marin, un Rick qui m'ignore totalement. De fait il a ses raisons et elles ne sont pas négligeables. Et moi je fais le poireau et si je continue à rester sur place, je vais prendre racine.

Allez faut que je me bouge... A gauche ou tout droit ?

Pile ou face.

Je ramasse un galet au sol, sur une face 3 sillons bleu roi qui témoigne des différentes strates et âge qu'à connu ce vulgaire caillou si mes cours de science nat sont bonnes, mais je n'en jurerai pas. De l'autre une face unie.

Si trois sillons face à la voute, tout droit... si face unie face à la voute, à gauche.

Je lance le caillou en l'air et sa chute me semble interminable. Mais il atterri enfin et c'est la face unie que je mate.

Très bien... rejoignons donc Mike et tout le boucan qui vient de la gauche.

Au passage, je m'arrête à côté de sibylle et Corso et les prévient de ma décision par un "Je rejoins Mike dans le couloir de gauche, libre à vous de nous rejoindre ou pas. Au pire si vous n'êtes plus ici, on saura que vous avez emprunté le couloir tout droit".

Pour Rick... rien... que dalle... moi aussi je sais jouer à Ignorewoman ! Na !

[ direction couloir de gauche]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans les souterrains   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les souterrains
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La bataille de Kazad Duraz : Bataille 3/5 - Combat dans les souterrains
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taverne de l'imaginaire :: L'île (Terminé) :: L’île :: La Cité des Premiers :: Les souterrains-
Sauter vers: