Taverne de l'imaginaire

[Laissez votre imagination vous guider au travers des différents jeux de rôles mêlant passé, présent et futur]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» Discussion sur le jeu
Lun 3 Déc - 19:42 par Isabelle Soraia

» Sortie de gauche
Sam 30 Juin - 2:56 par Tom

» Sombre recoin
Mar 26 Juin - 11:24 par Céli

» Perdu dans les profondeurs
Mar 19 Juin - 8:42 par AGSHYL

» Lîle, au fil de l'eau
Jeu 14 Juin - 18:06 par MJ'

» Dans les souterrains
Mer 13 Juin - 23:28 par Kheira Cruz

» Dialogues RP => Extension au RP de L'île
Mer 13 Juin - 21:38 par Monsieur Mike

» Tunnel de droite ..
Dim 10 Juin - 14:56 par Tom

» Nos absences
Sam 9 Juin - 9:56 par Lynn


Partagez | 
 

 Sortie de gauche

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Monsieur Mike
Falaise
avatar

Masculin Nombre de messages : 1160
Age : 56
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Jeu 7 Juin - 18:33

Je ne me pensais pas suivi, mais je me retrouve précédé par la gonzesse pyromane et le chevalier blanc de la conciergerie. Il y a parfois des choses à ne pas trop chercher à comprendre, surtout ici. La fillette démonte et va à la rencontre d’un baigneur… franchement, faire ses ablutions ici… pathétique…

Je préfère passer mon chemin.

L’énergumène pousse un cri d’orfraie et bondit avant de retomber lourdement dans l’eau.
Sans remonter.

Et meeeeeeeeeeeeeeeeeeerde…

Je boitille jusqu’à la rive. La gamine a l’air en pleine forme tout à coup, malgré sa main. Elle regarde avec une fixité inquiétante les bulles qui remontent à la surface… C’est elle qui l’a canardé ? Et pourquoi il remonte pas à la surface le séducteur de supermarché ? Il y a pied pourtant.

Bon… l’eau glacée sur une plaie purulente ça doit pas faire trop de mal… et ça réouvrira peut-être mon œil… Et peut-être que la reine d’Angleterre est danseuse au Crazy Horse…

Je vire mes pompes, tombe mes lambeaux de chemise. D’un air désabusé et sans conviction je plonge, tête la première.

Bon sang, mais je suis vraiment bête à bouffer du foin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'onde
Tante-à-cul'
avatar

Masculin Nombre de messages : 32
Age : 107
Localisation : Surface +1 :)
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Ven 8 Juin - 9:18

Aaaaah, à moi...
Enfin, tout à moi.
Il ne se débat même plus.
Comme l'autre homme dans l'autre eau, il accepte.
Il accepte...
Il accepte sans savoir...
Et moi je ris...
La vibration agite l'eau comme je m'enroule autour de lui...


Une forme sombre, indisctincte.
Elle attire à elle le corps immergé.
S'étend vers le genou, la cuisse, les enveloppe, les serre.
Centaines de petits cercles amoureux, petites bouches avides...

Puis, le bruit.
Un bruit différent.
Une tête se dresse, des yeux brillent, très bleus.

Un autre.
Mais celui-là n'est pas tombé.
Celui-là menace.
Il veut me le prendre.
Mais il est à moi...


La prise se resserre sur la jambe, brusquement douloureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céli
Cadavre exquis
avatar

Féminin Nombre de messages : 876
Age : 27
Localisation : Qui la connait ?
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Ven 8 Juin - 17:17

Il paraît que la noyade est la pire des morts. Que l'on ne ressent rien de plus horrible. Les marins se racontent parfois entre eux que périr dans les profondeurs, c'est comme un accomplissement, une fin, un retour chez soi, mais ils mentent, et le savent souvent.

Alors voir Trapp se noyer, je n'irais pas jusqu'à dire que ça me met en joie, mais ça me satisfait tout de même. A son tour de connaître la douleur. Et puis, je suis morte sur cette île, et me voilà zombie. S'il lui arrivait la même chose ? Que ce serait plaisant ! Je me mets à souhaiter que l'onde le momifie, comme quelque chose l'a fait pour moi il y'a plus de soixante ans.

Seulement, tout le monde ne partage pas mon point de vue. Le brun, le brun du pont, se met en tête de jouer le Maître-Nageur Sauveteur sans brevet, et se jette à l'eau, à son tour. Non ! Laissez-le souffrir un brin, au moins, ça fait à peine dix secondes qu'il patauge !

Et c'est amusant...l'eau à l'air de jouer avec Trapp. Comme une sirène. Et elle se cabre quand le héros plonge. Elle lutte. Beau combat.

Beau spectacle.

Je l'aime pas, ce brun. Mais c'est peut-être lui qui m'a sauvée sur le pont. Alors il y'a un risque pour que si je le laisse mourir, ce soit pis que de l'ingratitude.

Zut.

Si je l'aide, j'aide Trapp.

Si je l'aide pas, je suis la pire des ordures. C'est peut-être déjà le cas, mais quand même.

Et qu'est-ce que je peux faire ?

Tant pis.

Plouf.
On va tirer l'ordure de l'eau.
Si on me demande pourquoi, je dirai que c'est parce que l'eau est trop pure pour une âme aussi noire.

_________________
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable lui-même.

I know that I'm dead...
But it seems that I still have some tears to shed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur Mike
Falaise
avatar

Masculin Nombre de messages : 1160
Age : 56
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Ven 8 Juin - 19:23

L’eau est glaciale.
Et la gamine m’éclabousse en plongeant à son tour. L’avantage avec une température aussi basse, c’est qu’en quelques secondes je ne sens plus mes jambes et que la douleur disparaît. J’ai comme l’impression que je vais morfler si je m’en sors.

Rapidement, je repasse à la verticale, cet ahuri est en train de se noyer à un endroit où on a pied… J’hallucine grave comme on dit. Faut-il être crétin pour en arriver là.

En quelques pas je suis sur lui. Sa masse sombre évolue entre deux eaux, il ne se débat même pas. Mon bras gauche plonge dans l’onde et cherche, farfouille à la recherche d’une prise quelconque qui pourrait me permettre de le hisser. En quelques secondes, mes doigts filent dans sa tignasse. Je m’en empare fortement et le tire à moi.

Vérole ! il pèse ses deux cents livres l’animal ! Ou alors il a les poches lestées avec le surplus d’un contrebandier d’enclumes. Je raffermis ma prise, quitte à le scalper et bande mes muscles un peu plus. C’est comme si… des sables mouvants, il a du se prendre un banc de sable instable qui le ventouse au sol.

Je m’arc-boute en espérant qu’il ne porte pas une perruque et tire tire tire…

Dans une grande gerbe d’eau je bascule en arrière et le ramène à la surface, la tronche violacée, souriant presque… drôle de figure pour un noyé. Rapidement, je me traîne jusqu’à la rive. Il ne semble pas respirer.

Le bouche à bouche ? Funérailles… Pierre Richard est le roi de Las Vegas par rapport à moi aujourd’hui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'onde
Tante-à-cul'
avatar

Masculin Nombre de messages : 32
Age : 107
Localisation : Surface +1 :)
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Ven 8 Juin - 22:13

Il me l'a pris.
Arraché.
Il me l'a volé.
Il va payer pour ça.
Il était à moi.


La forme sombre se précise sous la surface, comme elle s'en approche.
Puis elle la crève, et sort, précédée d'une gerbe d'eau.
Dans un cri rauque, assourdissant...

La silhouette se dresse lentement, de l'eau jusqu'à la taille, et les gouttes retombent en pluie autour d'elle, sur elle, la voilent, l'enrobent.

Puis elles glissent, et retournent à la masse ondoyante, et elle apparaît, la chose dans l'eau, la créature de l'onde, elle apparaît et ses yeux bleu de glace foudroient Monsieur Mike de leur colère, enveloppent Trapp d'un regard brûlant de convoitise, comme les tentacules se convulsent en une danse hypnotique autour de son visage. Ils se tendent, désespérés, vers l'objet de leur désir, ils se tendent, menançant, vers la source de leur courroux.

Et la voix s'élève, rauque et rugueuse comme les rochers érodés par le sel, furieuse, dévastatrice.

IL EST A MOI !!!!

Et il commence à avancer, gêné par l'eau, vers Mike et son fardeau.



Tremblez mortels... Tremblez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Speaker Trapp
Piston & Cylindre
avatar

Masculin Nombre de messages : 396
Age : 46
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Ven 8 Juin - 23:00

Je me noie, oui c’est ça, l’eau s’engouffre entre mes lèvres, par les trous de nez et le tout se mélange au fond du palais, et puis c’est la chute d’eau qui s’engouffre dans le gosier.
L’eau chasse l’air de mes poumons, mon sang ne reçoit plus l’oxygène vital.
C’est la fin, dans quelques instants je vais fermer les yeux et je vais dormir, rejoindre le paradis des belles filles, mon paradis façonné for Trapp, toutes plus belles et charnelles, des culs comme des canebières, des seins à s’y vautrer à corps perdu…

Mais pourquoi je sens ce truc qui me colle au pied, cette main qui me retient et qui veut pas me lâcher. Elle est douce et délicate mais sa poigne m’enfonce dans les bras de l’eau, je touche le fond, c’est la fin du voyage, au bout du rouleau, je ferme les yeux… enfin…

Je me sens sombrer, tomber, secoué, quelqu’un me tire et m’attire à lui, une personne agrippe mes cheveux, une autre me traîne, je crois que j’y suis….

Putain mais j’ai pas eu droit au tunnel et à la lumière blanche ! Faut s’appeler Rothschild pour avoir droit au tralala ! Chier merde, jusqu’au bout, on va me refourguer mon passé des rues sales et des putes au talon cassé.

Maintenant…
Ah oui… voilà, ben j’y suis dans mon paradis et entouré de deux superbes créatures qui me tripotent déjà….
Nom de dieu, cette fois j’te tire mon chapeau ! T’as le sens de l’accueil toi, me refiler deux p’tites poulettes dès mon arrivée au paradis, franchement c’est la classe !

Trapp, t’es pas mort pour rien, ça te rassure ? On s’en tape, j’ai deux poulettes qui me tripotent !!!

Je commence par la plus petite au teint pâle, normal, faut être un peu altruiste et aimer son prochain…
Celle-la, elle est pas taillée comme Lolo Ferrari, mais je m’en cogne, je lui arrache la robe et le soutif pour le même prix !
A poil !

Hop !

Et pour entrée en matière, je lui fourre ma langue dans la bouche et je lui roule une pelle à tomber à la renverse…
D’ailleurs elle est tombée… PLOC

A l’autre maintenant…
Alors celle-la par contre, elle joue pas dans la même cour, elle est même un peu grassouillette la, sur le bide…

Dit donc sacré bon Dieu, tu te serais pas un tout petit peu payer ma tête ?
La grande saucisse au ventre qui tombe, elle est taillée comme un camionneur !

La…
Je sais pas, je comprends pas…
Je savais pas qu’au paradis on pouvait être malade.
Non parce que j’ai une putain d’envie de vomir et…

BEUUUUUUUAAAAAAAARRRR

Ben merde alors, j’ai vomis sur le camionneur moi !

Apres, je me souviens plus très bien, je me suis mis a tousser et à vomir encore sur son ventre, sur ses jambes… et puis cette odeur de banane mal digérée… Beurk, j’aimerais pas qu’on me fasse pareil.

Le flou.
Je me souviens avoir rampé jusqu'à la baronne, de m’être adossé à l’arbre, épuisé, trempé. A quelques pas devant moi, Celi et Mike l’air dépité….

J’ai fait une connerie, on dirait…
Une chose est sur, je suis pas au paradis et c’est pas des poulettes que j’ai peloté…
Oh… puuuuutain……

IL EST A MOI !!!!

Ça, c’est de la diversion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céli
Cadavre exquis
avatar

Féminin Nombre de messages : 876
Age : 27
Localisation : Qui la connait ?
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Sam 9 Juin - 20:39

Il doit mourir.
Plus d'autre issue.
Mode automatique.
Pas machinaux.
Il est assis. J'ai la nette impression qu'un machin est apparu, et qu'il veut Trapp.
M'en fous.
Je le crève, et je lui file.
Entre nécrophiles, ils s'entendront.
Je sais pas à quoi je ressemble. Je m'en fous. Enfin...Ben a bien bossé. On ne voit même pas que quelques heures (jours ?) plus tôt, j'avais les tripes à l'air.
Impressionnant.
On dit que n'importe quelle femme peut arracher un radiateur d'un mur une fois les barrières de son esprit abaissées.
Là, les miennes sont couchées, pulvérisées, désintégrées. Je sens que je pourrais presque broyer un caillou de la main.
Quelqu'un avait écrit une nouvelle sur La Mort Rouge. Je m'en souviens. Moi, je suis La Mort Blanche.
Il est toujours affaissé, comme la loque qu'il est.
Je m'approche, je ne me jette pas sur lui, non, j'agis robotiquement.
Mécaniquement.
Ce qui le prend au cou, ce n'est pas une main, c'est une pince. Une pince brûlée. Mon arme est aussi laide que son âme.
Ce qui serre, ce ne sont pas des doigts, ce sont des tiges de métal, actionnées par des roues dentelées.
Le prolongement, ce n'est pas un bras, c'est un levier.
Et l'acteur, le machiniste, est sourd.
Mais crispé.

Tant que sa langue ne pendra pas, je ne cesserai pas de serrer.
Qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il neige.
Monstre ou pas.
Mike ou pas.
Il va crever.
Ou je ne réponds plus de rien.

_________________
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable lui-même.

I know that I'm dead...
But it seems that I still have some tears to shed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur Mike
Falaise
avatar

Masculin Nombre de messages : 1160
Age : 56
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Lun 11 Juin - 22:26

On entre dans le plein délire, d’abord Captain Igloo qui nous montre qu’il est passé rasta dans un délire à la Cousteau… Qu’est-ce que c’est que cette monstruosité ? On arrive dans les mauvaises animations de Disneyland là… Je ne sais pas ce qui se trame avec le dragueur de plage, mais il semble que ça l’aie réveillé.

Et maintenant, la collégienne qui entame une partie de jeu du foulard avec les mains…

Qu’est-ce que je dois faire encore ? L’ONU ?

Et dire que je pensais avoir touché le fond il y a trente secondes, je vois qu’il y a encore des sous-sols inexplorés dans les tréfonds du n’importe quoi de l’existence.

J’ignore un instant la chose des marais pour parer au plus pressé. Je me porte à la hauteur du couple infernal . La poigne de la gamine est terrible, comme si ses bras étaient faits d’acier. Elle le regarde avec une délectation et une intensité dans la haine que je ne me souviens avoir que dans le regard d’un tortionnaire roumain de l’aire Ceaucescu.

Mais ce n’est qu’une fillette. Et, en prenant le temps de ne pas lui faire de mal ni de l’agresser, j’écarte ses mains du cou bleui de l’hidalgo des salles de bain.


« Mademoiselle, vous risquez de vous salir… »

Mère Thérésa, tu connais? Ben en fait, c'était moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheira Cruz
Lucky Lucy
Lucky Lucy
avatar

Féminin Nombre de messages : 1195
Age : 37
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Mer 13 Juin - 23:41

J'ai bien fait de prendre le tunnel de gauche. Parois glissantes, sol humide et spongieux et je n'y vois goute. La seule source qui me guide c'est cette lueur bleutée au loin, qui se rapproche à chacun de mes pas et le bruit de cette eau qui chute, qui me rappelle le lac avec Miguel. Mauvais souvenir. Oublie !

Au bout du tunnel, se dévoile à mes yeux une grande cavité au sein de laquelle trône effectivement une chute d'eau accompagné d'un petit lac. Ca aurait pu être un tableau sortie tout droit d'un conte de fée, si ce n'est cette horreur tentaculaire qui se tient sur la berge, et cet amas de bras et de jambes qui gigotent.

Je les compte. Six bras et six jambes. Voyons voir un peu... Peau blanche, cheveux noir... Céli... Muscle saillants, chevelure brune et courte... Mike... Un blondinet, tout nu... ok je vois qui c'est mais je ne connais pas son non et non loin d'eux un James impassible.

Si j'analyse la situation de là ou je suis, Une Céli dénudée étrangle un nudiste confirmé et Mike tente d'empêcher Céli de commettre un crime. Et James observe. Mouarf... j'aurai dû prendre le tunnel tout droit !

Je prend le galet pile ou face que j'avais mis dans ma poche avant de m'engager et le balance sur les trois gus. Ca les calmera peut être ! en tout cas pas envie de m'époumoner pour rien...

Et cette chose là... putain qu'est ce qu'elle refoule du bec... pouah une infection !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur Mike
Falaise
avatar

Masculin Nombre de messages : 1160
Age : 56
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Jeu 14 Juin - 19:27

Les bras de la fille cèdent finalement, les tensions se relâchent, mais son regard reste vide. Sa victime ne bouge pas non plus, je ne saurais dire s’il respire, mais il est trop tôt pour un check-up complet.

Kheira vient finalement de débarquer… j’en étais arrivé à penser qu’elle ne viendrait pas, qu’elle filerait, ayant tiré de moi tout ce qui pouvait lui être utile… Il faut croire que non, ou alors ce n’est qu’un coup de hasard qui l’amène ici…

Mais dans l’immédiat, c’est le calamar à moustaches avec lequel il faut gérer. Je ne sait pas à quel règne il appartient, mais il est aussi laid que peu rassurant. Mais il est doué de parole…

« Hey, toi ! Qu’est-ce que tu nous veux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'onde
Tante-à-cul'
avatar

Masculin Nombre de messages : 32
Age : 107
Localisation : Surface +1 :)
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Mar 19 Juin - 8:55

Il m'échappe, il est loin...
L'autre homme l'a enlevé, la fille froide le tue.
Ils me l'ont pris, les ordures me l'ont pris, qu'ils crèvent.


Il se dresse de toute sa hauteur, tantacules brandies, et il est immense, effrayant, et sa voix ivre de rage et de menace résonne soudain dans toute la grotte avec une intensité telle qu'aucun ne peut s'empêcher de grincer des dents.

Ils me l'ont pris, immondes rampants, il était à moi, à moi !
L'homme dur, la fille froide me l'ont pris, mon tendre, mon innocent, mon naïf, il était à moi, à moi...


Il s'abat sur le rivage, et tend à l'extrême ses tentacules faciaux, ses bras souples, mais il ne parvient qu'à effleurer le bout du pied de Trapp, et les autres sont hors de portée...

La question de Monsieur Mike lui fait tourner la tête, le fixer un instant d'un air éperdu. Puis il revient à l'objet de ses désirs et l'enveloppe d'un regard enamouré, empli d'une souffrance profonde, terrible.

Alors, Ô surprise, ses yeux bleu clair se noient d'une eau nouvelle, et avachi sur la rive, dans l'eau jusqu'à la taille, les tentacules abandonnés sur le sol où déjà ils semblent se déssecher, il éclate en sanglots ignobles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Speaker Trapp
Piston & Cylindre
avatar

Masculin Nombre de messages : 396
Age : 46
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Mar 19 Juin - 11:59

Résumons la situation.
Je suis à poil, j’ai une folle furieuse et morte qui plus est, accrochée au cou et qui veut ma mort. J’ai cessé d’en chercher la raison, car pour entendre la sienne, il me faudrait perdre la mienne. Le comble de la mort est de vouloir donner la mort, non ? Vous avez raison, n’empêche que cette foutue saleté de gamine m’a décroché les amygdales et j’ai un tout petit peu de mal à respirer.
Je suis pas toubib mais je crois que l’état de ma jugulaire réclame un changement de durite immédiat sous peine de rupture.

Merci Mike mon sauveteur. Je te roulerais bien une pelle, mais désolé mon grand, t’as pas les pare-chocs de Pamela Anderson, et j’ai pas le temps de poser une réclamation au constructeur.

Margot…
Terriblement margot !
Mais…
Elle dort… chut ! Laissons-la dormir.

En même temps, l’espèce de chose toute moche qui s’est frottée contre moi, ne m’a pas laissé indifférent…
Mais ça n’étonnera personne. Apres tout, je suis classifié, étiqueté et rangé dans un tiroir lui-même étiqueté. On range si facilement les individus dans des catégories…

C’est donc tout naturellement que je me rapproche de la moche aux tentacules et que je me vautre dans ses bras tout mous, tout doux, flasques, baveux, mille sensations, mille.. puuuuuuuuutain s’terection !

Allez poulette, on plonge ! Fait moi connaître le paradis des poulpes, je veux bouffer des moules, lécher le pistil d’une huître, gober des bigorneaux, sucer l’cul d’un Bernard l’Hermite et tâter l’organe des oursins !

Gloups….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleanore
Bavard
avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Age : 228
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Mar 19 Juin - 13:00

Le Milieu de nulle part !

Je n’ai jamais su où cela pouvait bien se trouver mais à en juger par ce qui m’entoure je ne dois pas en être très loin.

Des parois de roche sombre et humide. BEURK c’est gluant. Il fait tellement sombre que je ne vois même pas mes pieds. Ce qu’il s’est passé et qui m’a amené là je n’en sais rien mais pourtant j’y suis.

Et dire que si tous ces pouilleux n’avait pas décidé leur révolution et leur prise de la bastille je serais encore confortablement installée dans mon château de bourgogne au coin du feu…

Et changer de nom franchement, Père et Mère auraient pu trouver mieux que simple Lady. Moi, une Duchesse, reléguée au simple rang de Lady quelle honte. S’il n’y avait eu cette tempête j’aurais juré que c’était la pire chose qui aurait pu arriver.

Mais alors là dans ces cavernes poisseuses je crois que j’ai atteint le fond. Seule, perdue dans ce trou, pas une âme qui vive…

Shhh chhh shhhh

C’est quoi ce bruit ? Des voix ? Je ne suis donc peut etre pas si perdue alors…

Allons voir de quoi il s’agit !

Je me laisse guider par le bruit de ses voix qui sont de plus en plus distincte, une lueur commence à se dessiner au loin… Des ombres puis des silhouettes et enfin…

Juste ciel quels drôles d’accoutrements… Seigneur que ce ne soit pas des pirates ! Ils ne m’ont pas vu, je ferais mieux de rester à distance le temps de trouver la sortie au moins !

SHPLAFFFF

AIIIIEEEEEEEEUUUH !

Fichu mousse, je l’avais pas vue avec l’obscurité. La discrétion c’est raté donc la tête haute avant tout comme il se doit pour une Duch… une Lady pffff…

On se redresse et aiiiie ma cheville, la tête haute ratée aussi.

S’il vous plait, ma cheville me fait souffrir l’un d’entre vous saurait-il m’aider à me redresser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur Mike
Falaise
avatar

Masculin Nombre de messages : 1160
Age : 56
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Mar 19 Juin - 15:21

Les yeux exorbités je contemple la scène. Je viens de sauver la vie de ce type pour qu’il se jette de nouveau dans les bras de pieuvre-man…

Je passe la main sur mon visage pour essayer de faire le point sur la situation, mais ce n’est pas tout à fait évident. Mes neurones bouillonnent et tentent de remettre en cohérence tout ce qui est arrivé lorsque débaroule une dame de compagnie sortie du petit Trianon, ne lui manquent que les agnelets et le bâton de pâtre avec noeunoeud rose enrubanné…

Je baisse un instant la tête. Les forces me lâchent et les tensions se relâchent. Juste assez pour me rappeler que mon œil ressemble à un crumble aux framboises et que dans quelques heures, il y aura une odeur douce-amère qui s’échappera de ma jambe, signe indubitable de l’installation confortable de la gangrène dans la plaie.

Je tombe assis, le cul sur une pierre plate. Respire à fond, respire à fond… tu as connu pire…

Ha oui ? Et c’était quand ?

La Vicomtesse de Plumauvent s’étale en corolle sur le sol. Encore une à la recherche d’un larbin pour la relever…

Désolé, je ne sais pas moi-même si je me relèverai un jour de ce caillou…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayana
...et l'autre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1616
Age : 39
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Mer 20 Juin - 0:52

Il fait toujours aussi sombre, un air de violon dans ces maudits souterrain, de quoi pourrais-je rêver mieux ?? Suivie par mes deux compagnons de fortunes, je décide de tourner un peu plus loin.. Il y a l’air d’avoir une sortie par là …

Hop à gauche, ou cela va bien pouvoir nous amener ? J’entends des échos, ça se rapproche.. D’étranges ombres défilent.. Bien à moi, si on ne me remarque pas.. Quelque chose qui résonne des bruits divers qui sonnent dans ma tête !

Quoi qu’il en soi, je veux pas passer le temps qui me reste a vivre perdue dans ces souterrains, alors je m’approche un peu.. Je distingue ça et là des formes … Ca m’a tout l’air d’être une petite sortie ou cela va-t-il donner ? Je m’en fous, j’y vais..

Un Attroupement qui se disperse et se ressoude..

Un Hurlement.. Une femme qui a mal.. Je précipite alors le pas, puis arrive a hauteur de cette pauvrette qui s’est tordu une cheville.. Bizarreries, Il y a des corps étendus sur le sol, à moitié recroquevillé.. Je n’y vois pas grand-chose.. Mais pour l’heure, je vais aider cette Dame à se relever..

Eh, bien j’espère que vous ne vous êtes pas fait mal ailleurs ! Tenez, prenez ma main que je vous aide !

D’un geste précis, j’y saisi le poignet, et la relève tant bien que mal..

Moi qui croyait que nous étions les seuls a s’êtres engouffrés ici, puis avoir réussi à trouver maigre sortie … Nous voilà à nouveau réunis, ce n’est pas plus mal … Mais ou sommes nous donc ?

Mon regard qui essaie de percer ce qui se trouve tout autour de nous. De l’eau..
Sombre eau, celle qui est putride, celle à qui on ne doit pas se fier.. L’eau qui emprisonne.. Etrange.

Mon dieu, c’est quoi ce truc ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céli
Cadavre exquis
avatar

Féminin Nombre de messages : 876
Age : 27
Localisation : Qui la connait ?
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Mer 20 Juin - 13:30

Nan !

Mike !

Laisse-moi !

Il ne vaut même pas l'énergie que tu vas dépenser à me séparer de lui ! Laisse-moi l'étriper, laisse-le moi, il faut qu'il meure, sous forme de matière inorganique il aura peut-être une utilité.
Pourquoi faut-il toujours que tu veuilles la vie de tout un chacun ? Certains ne méritent-ils pas de passer ? Si moi, je le suis, lui devrait l'être cent fois.

Mais rien à faire, il m'arrache à ma proie. J'ai beau me débattre, il me retire ma victime.

C'est trop.

Rien. Je n'arrive à rien. Même pas à faire le mal quand je le veux.

J'ai voulu le bien, sur cette île, dans la globalité. Je l'ai voulu, je ne l'ai jamais eu. Je l'ai voulu pour Sibylle, pour Kheira. Finalement, quoi ? Sibylle a été tripatouillée par une force supérieure, Kheira m'évite plus qu'autre chose. Ben...Ben...je préfère ne pas y penser.

Et...quand je veux faire souffrir, quand je veux tuer..

Même constat. Echec criant.

Alors je dois trouver quelque chose. Un tuteur, ou un tueur. Qui m'apprenne à parvenir à mes fins.

Bonnes. Ou mauvaises.

Ils observent tous la dernière folie de l'ordure. Il fait son intéressant dès qu'il le peut. Je m'éloigne. Toujours nue. Je ne sais pas où. Mais je le fais. Il le faut.

Pour apprendre.


_________________
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable lui-même.

I know that I'm dead...
But it seems that I still have some tears to shed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheira Cruz
Lucky Lucy
Lucky Lucy
avatar

Féminin Nombre de messages : 1195
Age : 37
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Jeu 21 Juin - 21:15

Rien ne me surprends plus sur cette île, encore moins dans ces souterrains. La bête à trois dos qui se déssoude pour voir partir un trapp dans les bras de la chose qui pue la moule pas fraîche, un Mike qui part s'installer sur une pierre, l'air plus vieux, plus mal en point ; et une Céli nue, à croquer, qui part dieu ne sait ou... Elle ne fait jamais rien comme tout le monde. Remarque... elle n'est pas comme tout le monde !

Entre temps une Madame de Merteuil fait son entrée en beauté, s'affalant au sol et demandant de l'aide. J'aurai pu y aller mais la rouquine que j'avais déjà croisé brièvement sur le bateau avant qu'il ne coule, s'en approche et fait ce que j'aurai dû faire... C'est pas plus mal.

Machinalement je me mets en marche vers Mike et m'agenouille devant lui. Oui il a vraiment pris un coup de vieux en l'espace de quelques heures et ses blessures doivent y être pour quelque chose. Ma main attrape son menton, lui fait pivoter sa tête de droite à gauche pour voir les dégats. Mouais pas joli joli tout ça...

Il y a sa jambe aussi. Mais là je crains un méchant retour, et tant qu'à faire si quelqu'un doit s'en prendre une ça ne sera pas moi.

Je pivote vers les deux femme, vers Céli qui s'en va au loin, vers James toujours impertubable, vers le Trapp qui fait mumuse avec Monsieur tentacule, et je les alpague doucement pour ne pas qu'ils se mettent sur la défensive, en croisant les orteils pour qu'un d'eux serve à quelque chose.

Dites... Quelqu'un si connait en soin ? il y a un oeil et une jambe à panser ici et ça devient plus qu'urgent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Callahan
Individu
avatar

Masculin Nombre de messages : 619
Age : 37
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Ven 22 Juin - 3:42

La torpeur m'a pris avec elle, et m'a bercé.
Je me suis endormi contre une des parois de ces souterrains, et j'ai dormi comme je n'avais jamais dormi.
Durant un instant j'ai cru oublier les autres, pour ne penser qu'a moi.

C'était sans compter un cauchemar qui me fait revenir à la réalité.
Je m'éveille en sursaut, inspirant un grand coup, comme si j'avais été privé d'air un moment.
Mon coeur bat la chamade, mon front est perlé de sueur, pourtant je suis transi de froid.
Où sont ils ? Où sont les autres ?
Je me souviens. Je n'ai pas voulu les suivre tout de suite, et réfléchir au meilleur chemin possible. Encore une fois j'ai oublié que cela est inutile ici.
Le sort se joue de nous sans cesse, sans que nous y puissions quoi que ce soit. Je dois les rejoindre.

Après avoir repris mes esprits, je m'engouffre dans la cavité de gauche.
Au bout de quelques pas je parviens à entendre le bruit d'une cascade souterraine.
Les voilà. Ils ont été rejoints par des visages familiers, mais également une inconnue. A ce moment là Kheira demande si quelqu'un est à même de soigner Mike.
Comme un réflexe, je lui dit :

- Je peux peut être faire quelque chose...

Au moins j'aurai le sentiment d'être utile...
Jusqu'a maintenant on ne peut pas dire que j'ai été d'un grand secours... C'était même plutôt l'inverse.
Par contre, je n'ai pas envie de choisir qui de Mike ou de cette inconnue j'aiderai le premier.
Je m'en remet aux autres, c'est désormais la seule chose qui me reste à faire, pour ne plus commettre d'erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'onde
Tante-à-cul'
avatar

Masculin Nombre de messages : 32
Age : 107
Localisation : Surface +1 :)
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Sam 23 Juin - 11:08

Il...

Il vient ?

Il vient me retrouver ?


La chose se redresse un peu, la stupéfaction dans les yeux, puis le ravissement... Il referme doucement ses longs bras, ses tentacules souples, ses petites ventouses avides sur le corps consentant de Trapp.

Tu viens à moi, vraiment ?
Vraiment ?
J'ai peine à croire...
Mais...
Oui.
Oui, tu es bel et bien à moi.

A moi, mon ange, mon trésor...
Je te promets que tu n'auras jamais connu un tel plaisir, jamais...


Etroitement enlacé à... son amant ? Sa victime ? Il recule vers le centre du bassin, puis plus loin, vers le fond de la caverne, où l'eau se fait plus sombre, plus profonde. Il entraîne avec lui le corps presque invisible sous les mille bras souples qui le caressent déjà, avec tendresse, audace ou frénésie, c'est selon...
Puis lentement, la masse conjointe de Trapp et de l'homme-poulpe s'enfonce sous les eaux. Tellement lentement que la surface en est à peine troublée.
Quelques ronds, quelques bulles...
Et puis c'est fini, ils ne sont plus là.

Là dans le fond de la grotte, à l'opposé de la cascade, ceux qui ont suivi le mouvement des yeux peuvent voir se dessiner l'entrée d'une caverne. Une sorte de vaste couloir naturel. Aucune lumière n'en provient, il est résolument sombre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AGSHYL
?
avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Age : 110
Localisation : Dans l'ombre
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Sam 23 Juin - 11:15

Ils arrivent dans la même caverne, mais par un autre chemin. Elle soutient toujours Sawyer, mais tremble un peu, et sa prise est moins ferme.

Elle fait deux pas dans la salle de la cascade, puis s'arrête, visiblement décontenancée, inquiète.

Tour à tour, elle fixe les personnes présentes mais ne dit mot. Puis elle cherche du regard un endroit pour déposer son fardeau... avise une sorte de berceau sablonneux au pied d'une paroi, et s'y dirige lentement, avec difficulté.

Ses yeux volent de l'un à l'autre, mais elle avance quand même, sans rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J. Sawyer
Jimmy-les-9-doigts
avatar

Masculin Nombre de messages : 255
Age : 40
Localisation : nulle part
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Sam 23 Juin - 19:09

Comme un aveugle, je me laisse guider par Bouton d'Or. L'obscurité est si intense que je ne vois rien à plus de 5 mètres. Elle doit avoir une sacrée vue la p'tite dame. Une main posée sur son épaule, son bras autour de ma taille, nous marchons à n'en plus finir dans ses couloirs toujours plus noirs, toujours plus longs. Un bref instant je me retourne pour voir si Lynn et Malcom sont toujours derrière nous. Je ne sais pas pourquoi mais leur présence me rassure. La vérification faite, je reprend ma bataille contre les ténèbres. Si Bouton d'Or me semble à l'aise, pour ma part ce n'est pas le cas. J'aimerai bien vous y voir vous, dans l'obscurité totale, avec une "personne" comme elle à vos cotés. Nous sommes complètement à sa merci. Sans elle... nous sommes fichus. Je m'en rends bien compte.

Au bout d'un moment, sa respiration se fait plus difficile. J'essaye tant bien que mal de me redresser et de marcher un peu seul... mais la fatigue et la douleur ont raison de moi et je ne peux m'empêcher de prendre appui sur elle. Je la regarde du coin de l'oeil, elle a l'air si fragile... et pourtant.

Un sourire se dessine sur mes lèvres dès que j'aperçois de la lumière au loin. Il y a même des voix. Jamais été aussi content de voir du monde sur cette ile, depuis que je suis arrivé. Je la sens trembler sous l'effort. La honte, la reconnaissance et la peine se mélangent pour former une boule dans ma gorge.


**si tu savais...**

Dans la caverne ou nous arrivons, un groupe de personnes est là. Une femme est par terre, une autre l'aide à la relever. Un homme, un peu plus loin est assis sur un rocher. Il est salement amoché le gars. Une autre femme a ses cotés regarde ses blessures. Une voix se fait entendre qui demande si quelqu'un s'y connait en premiers soins.

**T'as la veine cocotte, y'a un medecin juste derrière moi.**

Une autre femme regarde tout ce spectacle, tandis qu'un dernier mec est là proposant son aide. Et tous ces gens ont l'air d'avoir vécu l'apocalypse en direct live... ou pire encore...

Puis Bouton d'Or s'arrête. Je la sens inquiète. Visiblement, elle non plus n'aime pas trop la foule. Et toutes ces personnes devant nous, la rendent nerveuse. Comme elle n'est pas du genre bavarde, elle fixe de ses yeux couleurs de miels tous ces intrus. Je suis persuadé qu'elle doit essayer de les jauger de son regard perçant. Elle regarde aux alentours puis reprend sa marche, avec moi toujours accroché à elle. Elle continue d'observer tout ce petit monde. A présent les rôles sont inversés, et c'est elle qui n'est plus à l'aise. Je resserre la pression de ma main sur son épaule, histoire de la rassurer un peu. Je crois pas que ça serve à grand chose, mais si au moins ça peut l'aider à se sentir un peu plus en sécurité, ça sera une bonne chose de fait. Sinon je vois pas bien comment lui exprimer ma gratitude. Sa démarche est moins assurée, plus difficile...et plus lente aussi.

Nous arrivons enfin près d'une paroi. Elle m'aide à m'asseoir. Soulagé de ne plus être un fardeau pour elle, je m'adosse contre le mur et la regarde en lui souriant. Je racle un peu ma gorge sèche, essaye de trouver la force et parvient à lui dire dans un souffle


"Merci..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur Mike
Falaise
avatar

Masculin Nombre de messages : 1160
Age : 56
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Lun 25 Juin - 12:38

Un rond dans l’eau, voilà ce qui reste du Don Juan… La psychanalyse a toujours dit que les séducteurs forcenés étaient principalement des homosexuels qui sublimaient leurs pulsions dans un effort de séduction de la gent féminine pour prouver au monde masculin à quel point ils pouvaient plaire.

Aïe, je dois vraiment être dans un sale état pour me mettre à dégoiser sur ce genre de machin. Exit l’étranglé, la gamine a poil qui se trisse sans demander son reste et un nouveau contingent que je ne connais pas… Il y a d’ailleurs parmi eux une demoiselle aux atours peu conventionnels, plus du genre à faire partie de la clique de Robocop que du bateau…

D’une voix lasse et fatiguée, je m’adresse aux nouveaux-venus.

«Bonjour, si tant est que nous soyons le jour et qu’il puisse être bon. Qu’est-ce qui vous amène en ce lieu lugubre et déroutant ? Drôle d’endroit pour une rencontre. »

Un langue tiède et poisseuse descend le long de ma jambe… Tiens ? ma plaie s’est ré-ouverte…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 433
Age : 33
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Sortie de gauche   Sam 30 Juin - 2:56

Le musicien voguait sur les notes qu’il arrivait à extraire de son instrument à corde tirées. Suivant les deux femmes, les yeux fermés, se laissant porter par les sons et se dirigeant à l’aide des bruits de pas des demoiselles, il continua à jouer. Sa mémoire avait l’air de revenir, ces deux personnes lui rappelaient quelque chose de familier qui n’y était pas innocent à cette avancée exponentielle. Il s’arrêta un moment de jouer et écouta, essayant de percer les ombres de son regard. Ils avaient fini par changer de zone dans ce souterrain, dédale de couloirs se ressemblant tous.

Au bout d’un moment, le groupe de trois aperçut d’où venait les bruits, enfin en tout cas, Tom sourit quand il vit qu’ils n’étaient pas seul dans ces lieux lugubres. Il décida de s’approcher de l’autre petit groupe et eu plein d’impressions de déjà vu en voyant les personnes présentes. Apparemment, un événement commun les reliait, car ils avaient un effet thérapeutique sur son esprit et sa mémoire. Voyant une personne assez étrange, ressemble à un poulpe humanoïde, il salua ce qui ressemblait à un capitaine de navire et détourna le regard ailleurs. Voyant qu’une personne était apparemment blessée, il accoura à son chevet et en voyant James, la seule personne qu’il avait côtoyé sur la plage brièvement :

" - Je vais vous faire l’honneur, enfin plutôt lui faire l’honneur de lui jouer une sérénade ! Il parait que c’est thérapeutique…. En tout cas, ça encourage à quitter un état pour en atteindre un autre. "

Sur un sourire, il s’exécuta, prenant son archet, il commença à jouer un air lent, mélancolique et très triste. Comme moqueur, il avait entamé un air macabre, une danse de funérailles, comme pour accompagner le blessé à voguer sur le Styx. Emplissant l’air environnement de sonorité lourdes et pesantes digne de Wagner, plus qu’à jouer un triton et le diable lui-même aurait fait l’honneur de s’inviter parmi les personnes présentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sortie de gauche   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sortie de gauche
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» DE LA DROITE A LA GAUCHE REACTIONNAIRE , ILS SONT DE VENUS CRAZY !
» Wyclef, la peur et les élites, la gauche du populisme
» Sortie de Nausicaä en Blu-Ray au Japon
» Conflit gauche droite... du cerveau...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taverne de l'imaginaire :: L'île (Terminé) :: L’île :: La Cité des Premiers :: Les souterrains-
Sauter vers: