Taverne de l'imaginaire

[Laissez votre imagination vous guider au travers des différents jeux de rôles mêlant passé, présent et futur]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» Discussion sur le jeu
Lun 3 Déc - 19:42 par Isabelle Soraia

» Sortie de gauche
Sam 30 Juin - 2:56 par Tom

» Sombre recoin
Mar 26 Juin - 11:24 par Céli

» Perdu dans les profondeurs
Mar 19 Juin - 8:42 par AGSHYL

» Lîle, au fil de l'eau
Jeu 14 Juin - 18:06 par MJ'

» Dans les souterrains
Mer 13 Juin - 23:28 par Kheira Cruz

» Dialogues RP => Extension au RP de L'île
Mer 13 Juin - 21:38 par Monsieur Mike

» Tunnel de droite ..
Dim 10 Juin - 14:56 par Tom

» Nos absences
Sam 9 Juin - 9:56 par Lynn


Partagez | 
 

 Le lagon

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Monsieur Mike
Falaise
avatar

Masculin Nombre de messages : 1160
Age : 56
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Le lagon   Lun 26 Mar - 11:55

C’est l’autre zig qui s’y colle. Il entreprend de soigner la petite en l’essuyant avec son vieux mouchoir de tout à l’heure. Alors ce goret se mouche dedans et va étaler tous ses miasmes sur le cou de la donzelle ?

« Hem, vous ne craignez pas d’augmenter les risques d’infection en agissant ainsi ? »

Mais l’heure est grave, personne ne semble ici avoir une quelconque compétence pour lui venir en aide et le coin n’est pas sûr, d’autant plus que le loup de mer est en séquence émotion. La demoiselle, dans son torchon, s’est vu greffer un drôle de truc sur l’occiput. Ce n’est pas sans me rappeler un vieux dossier que j’avais eu sous les yeux il y a quelques années. Une connexion informatique neuronale, censée aider au pilotage des avions de chasse. Mais le truc avait tourné court avec le décès du premier volontaire. Qu’est-ce qui lui arrive à la belle effarouchée ? Qui a bien pu lui faire un truc pareil. Sans qu’elle meurt en plus ! Il va falloir tirer tout ça au clair rapidement.

« Je crois qu’il est tout à fait inutile de risquer plus longtemps de nous faire surprendre par le ravisseur. Allons-y. N’oubliez pas de nous couvrir monsieur Corso. S’il vous plaît. »

Corso, la fille dans les vapes et moi. Non, il y a en plus la jeune femme rousse. Elle me lance un regard appuyé. Qu’est-ce que j’ai fait ? Je lui adresse un signe de tête en retour, le genre de truc qui veut dire que nous n’avons pas intérêt à laisser croupir nos miches dans ce trou à rats.

Je réajuste le linceul de la brebis et lui fait réintégrer l’étau de mes bras. J’ai bien situé l’endroit le plus fragile et je la cale le mieux que je peux contre mon épaule pour éviter qu’elle dodeline. Pas facile d’assurer une prise ferme et efficace quand on a aperçu la topographie de la dame.

Grmbl… T’arrêtes oui ? Fissa, on se casse !

[retour au point de départ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibylle
Mi-femme, mi-graine
avatar

Féminin Nombre de messages : 589
Age : 37
Localisation : Flou artistique
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Le lagon   Lun 26 Mar - 12:13

Un frôlement sur le métal, une sensation de décharge électrique.
Elle a un frisson convulsif, accompagné d'un plainte brève et aiguë.
L'ensemble de fils et de plots métalliques lance un chatoiement bref, aux couleurs douces et indescriptibles.
Puis son corps se détend à nouveau.
Ses paupières battent.
Petit froncement de sourcils.
Et elle ouvre les yeux.

J'ai mal.
C'est sourd, diffus, j'ai mal comme si on m'avait mordue derrière le cou.
C'est au cou que les félins mordent leur proie.
Est-ce qu'il y a des grands félins sur cette île ?
Est-ce que c'est une bête qui m'aurait attaquée, mordue ?
Un coup de mâchoire leur suffit à tuer une antilope...
Je ne suis pas beaucoup plus solide qu'une antilope, alors comment ça se fait que je vis toujours ?

Je vois trois visages. Un dur, un doux, un furieux. Anxieux tous les trois.
Mais je vais bien...
J'ai mal, mais ce n'est rien, ça m'a relâchée, je ne sais pas quoi, ni comment, mais je vais bien.
A moins que...
Blessée au cou... et leurs regards horrifiés...
L'angoisse se coule dans mes veines comme de l'eau glacée à la place du sang. Il faut que je vérifie...
Les orteils de gauche... Ca va. Ceux de droite. Aussi. Ouf...
Tout fonctionne.
Mais pourquoi est-ce qu'il me regardent comme si quelque chose d'horrible m'était arrivé ?

Ses paupières battent à nouveau, elle pâlit, se reprend, un étourdissement, mais bref...

J'ai la tête qui tourne, c'est infernal. Et je suis solide comme une brindille dans un ouragan, on dirait... Bon sang mais qu'est-ce qui m'est arrivé ? Et pourquoi est-ce qu'ils me fixent ainsi, ils me font peur !

Je ne les entends pas. Je ne les ressens plus !
Pas le courage de poser la question, pourtant je VEUX savoir !

Ses cheveux sont retombés. Mais l'éclat bref qui réapparaît se glisse entre les mèches sombres... Une fraction de seconde et puis plus rien...

Ca s'est ouvert d'un coup.
J'ai cherché à les atteindre.
Et ça c'est ouvert, aussi simplement que ça.
L'anxiété de Mike, le malaise de Rayana, la fureur navrée de Corso.
Je les vois comme si ils étaient écrits sur leur front.
Et je vois leur cause...
Une main, si lourde.
Je la glisse derrière mon cou.
C'est bien là.
Plaqué derrière ma tête.
Serti dans ma chair.
Plongeant loin... bien loin... je les suis, les fils.. je les suis en profondeur... je sais où ils vont...
Ils vont là où je suis.
Ils m'encerclent et m'asservissent.
Ils me commandent.
Ils me soumettent. A ma propre volonté.
Ouvert, fermé.
Aussi simple que ça...
Finies les heures à trembler des malaises des autres, si je ne le veux plus.
Finies les intrusions dans ma chair des regards qui se croient cachés.
Fini de pleurer leurs larmes et de crier leurs cris, finie la promiscuité involontaire, le viol mental inévitable.
Ouvert, fermé.
Ouvert si je le veux, quand je le veux.
Fermé... Si facile...

L'homme au fond, je ne le connais pas.
Mon regard vers lui, une seconde, et je le touche.
Et je sais son nom, son âge, sa peur et sa confusion.
Stop...
Pas plus loin...

Si facile... Enfin facile...
Enfin tu m'appartiens, et plus l'inverse...
J'étais ton jouet, tu deviens mon outil.

Ils parlent, me soulèvent à nouveau.
Je me retrouve serrée dans les bras de Mike, portée comme un enfant, et je ne crains plus ce contact. J'aime ce contact. Je manquais horriblement de ce contact, de tout contact, cloîtrée dans ma peau, à l'écart, soigneusement à l'écart, éviter les autres, la peau des autres qui porte leurs émotions, insupportable...
Je pleure...
De soulagement...

Mais ils ne vont pas comprendre...
Est-ce que je vais leur dire ?
Est-ce qu'il me haïront, alors ?
Pour la première fois de ma vie je peux être au milieu des autres et ne pas en souffrir...
Je ne dirai rien...
Pas tout de suite...

Je pleure, en silence, le visage caché dans le cou d'un homme que je ne connais pas...
Je pleure, et je crois bien que je n'ai jamais été aussi heureuse de toute ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayana
...et l'autre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1616
Age : 39
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le lagon   Lun 26 Mar - 14:16

Je l’observe cette femme, elle a quelque chose, est-elle bien réelle ? Je n’en peux plus de toute cette confusion ... Trop de chose, j’ai peine à supporter ce malaise qui m’encercle ... Je suis lasse de voir tout ce spectacle indéfinissable..

Lyana à peine à réagir, je l’entraîne avec moi, nous devons partir ne pas rester proie, trouvé quelque part pour nous protéger.. Mais de quoi ? J’hésite un instant, je ne sais si je le peux, si je le dois pour moi ...Mais il faut que je la touche cette femme Pour écarter quelques doutes de mon âme ...

Gentiment je m’approche, sur le point de partir nous sommes ... Ma main se tends comme si j’espérais reprendre don de la réalité ... je la frôle, doucement je frôle son bras ... J’ai presque envie de la retirer ... Ce contact, je les chercher, et je l’ai ressenti ... Elle est bien réelle ! Je n’ose imaginer ce qu’elle à vécu ...

Alors sans trop y réfléchir, je suis le mouvement ... seule je ne pourrai me diriger ... Ces présences m’attire, je vais les suivre ! Lyana toujours soudé à mon bras, nous allons regagner un endroit qui peut-être nous sauvera ... Le Père que va-t-il faire ? Restera t’il ici attendant qu’émotions et maigre certitude il recevra ? Lyana ne veut pas le laisser ... A t’elle tort ? A-t-elle raison.. Seul lui saura décider de ses actions ...

Ma décision est prise, je vais suivre ces inconnus, qu’importe ce qui va m’arriver, je suis prête à l’accepter ! Une œil approbateur de Lyana ? Je ne l’attends pas, il faut que l’ont prennent la fuite.. Encore un instant de répits, que va faire suite à ses évènements ?




(=> point de départ avec le trio infernal ! sourire )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fausto Alumbrado d'Este
Missionnaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 175
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Le lagon   Mer 28 Mar - 17:51

Je sens ici quelque noir et périlleux dessein. Et ces fragances végétales entêtantes. J'ai quelque peine a dissiper ces ombres, a rassembler mes idées.

Comme une éclaircie, Lyana me parle, m'enjoint de les suivre. Je ne peux.
Je ne veux. Des réponses céans se trouvent. Mais il faut qu'elle quitte ce lieu de désepeoir et de perdition. Qu'elle suive sans languir les arquebusiers, qu'elle rejoigne la populace de la plage.

Les autres enfin quittent la maisonnette après fort conciliabule au sujet de col de l'endormie.

La nuit tombe. Je reste céans ce lieu si démoniaque.

Qu'ils viennent. Je les attends. Et je vais fouiller ce logis, malgré ce parfum si enivrant.

et ne nos inducas in tentationem sed libera nos a malo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fausto Alumbrado d'Este
Missionnaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 175
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Le lagon   Ven 30 Mar - 1:13

Désoccupé, j'ai musardé entre les différentes pièces. J'ai feuilleté les ouvrages en langage de moi non connue et sans truchement je ne peux les comprendre.
J'ai cueilli de ces herbes au parfum si entêtant.
La face sans émotion, mais si tendu en tous les muscles, nerfs et tendons de ma frêle carcasse, j'attends.
Point ne désempare. Accoutumé au silence et à la nuit, je me tiens en cette obscure demeure, accoisé et serein.

Il viendra, je le sais. Je m'agenouille et entre en prière

Éternel, mon Dieu ! en toi j’ai mis ma confiance : sauve-moi de tous ceux qui me poursuivent, et délivre-moi ;
De peur qu’il ne déchire mon âme comme un lion qui met en pièces, et il n’y a personne qui délivre.
Éternel, mon Dieu ! si j’ai fait cela, s’il y a de la méchanceté dans mes mains,
Si j’ai rendu le mal à celui qui était en paix avec moi
Que l’ennemi poursuive mon âme et l’atteigne, et qu’il foule à terre ma vie, et qu’il fasse demeurer ma gloire dans la poussière. Sélah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MWINGO
?
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 51
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Le lagon   Ven 30 Mar - 21:24

Il est là depuis longtemps.
Dans l'ombre.
Accroupi, silencieux.
Rigoureusement immobile.

Il est là et il garde ses yeux étranges braqués sur le prêtre.
Il ne cille pas.
Il ne bouge pas.
Impossible de savoir s'il respire.

Il est là et on dirait qu'il compte le rythme des mouvements des lèvres de l'homme agenouillé, qu'il prend note de ses soupirs, qu'il mesure les frémissement de ses paupières.

Avec juste, parfois, un reflet moiré qui passe, fugitif, sur ses yeux à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fausto Alumbrado d'Este
Missionnaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 175
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Le lagon   Sam 31 Mar - 5:41

Le psaume achevé, je me releve, en paix.
Qu'importe que ces voyageurs viennent du futur ou amenés ici pour tester ma foi.
Mon âme est pure et s'il faut être jugé et pesé, je suis prêt.

Point besoin de crucifix ni d'eau bénite.
L'exorcisme n'est point ce qu'il faut ici.

Je ne sais où il est. mais il est là. Et je sais maintenant que faire :

Ego te benedico
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MWINGO
?
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 51
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Le lagon   Sam 31 Mar - 13:23

Aux mots du prêtre il a marqué un très léger mouvement de la tête.
Le reflet passe à nouveau dans ses yeux.

Au-dehors la tourmente se déchaîne, le vent gifle les vitres à grands coups de paquets d'eau. Il tourne la tête, écoute. Puis il ramène son regard sur l'homme.

Dans un mouvement uni, toujours sans un bruit, il se redresse.
L'ombre ne le dissimule plus.
Il est immense, sa stature semble écraser la perspective toute en courbe de la maison pourtant vaste.

Debout, il s'immobilise à nouveau.
Les bras relâchés.
Le visage neutre, toujours.

Il continue à fixer le profil droit du prêtre.
Il attend.
Il est prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyana O'Brien
L'une et...
avatar

Féminin Nombre de messages : 1068
Age : 37
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Le lagon   Dim 1 Avr - 19:46

[venant du coin de verdure]

Il a fallu du temps pour retrouver le chemin, et l'escalade du rocher ne c'est pas faite sans mal... quelques égratignures sur mes mains, mon pendentif n'est plus la sûrement arraché quand je suis tombée, et ma joue me fait un peu mal...

J'ouvre mon sac, et je décide de retirer mon bustier maintenant troué et prendre un autre... je le jette du haut de la pierre en forme d'animal et j'attrape un bleu au fond de mon sac...

me revoilà a présent face au pont, je me sens bizarre et commence a regretté d'être revenu en ses lieux...

J'avance prudemment sur le pont menant a la bâtisse, pas un bruit.. ce silence est angoissant... Je décide de le brisé espérant ne pas m'attirer d'ennuis...


-Fausto ??

Pas de réponse et j'hésite a passé cette porte... je reste encore un instant sans bouger devant avant de renouveler mon appel..

-Fausto vous êtes toujours ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fausto Alumbrado d'Este
Missionnaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 175
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Le lagon   Dim 1 Avr - 21:25

Si elle n'était revenue, l'aurais-je aperçu ?

J'étais là, sans peur, dans la paume du Seigneur.
Puis sa voix cristalline m'appela.
Et la quiétude aussitôt me quitta. Pour moi, point de peur n'éprouvai mais pour elle ?

Détournant le chef en direction de l'entrée, en direction de la jeune femme, je l'envisageai enfin.

De prime abord, je le pris pour un soldat affublé de corselet et de morion. Mais un soldat si gigantesque ?
Je songeais ensuite à quelque automate dont certains artisans sont passé maitres dans la confection depuis l'époque du savant Da Vinci.

Maintenant je suis face à lui.
Nous nous envisageons mutuellement.
Je ressens la présence de la belle brunette dans mon dos mais je n'ose me retourner.
Aucune mention dans aucun texte sacré de semblable démon....

Mais s'il n'est point créature démoniaque...
Est-il ange exterminateur répondant aux trompettes de l'Apocalypse ?
Un envoyé de Dieu ? ou du Diable ?

Point ne veux me l'avouer mais en mon for je le connais. Entraperçu toujours, jamais affronté de face, depuis mon arrivée il est là.
Sur la plage.
Dans la forêt.

Attiré vers lui comme luciole par la lanterne, je m'approche, pouce, index et majeur dressés, non point en geste de défense mais de bénédiction.

Bras dressé, j'effleure les lèvres de métal de la créature.

Purifiez mon cœur et mes lèvres, Dieu tout-puissant, Qui avez purifiez les lèvres du prophète Isaïe avec un charbon ardent, afin que, par Votre miséricordieuse bonté, je puisse proclamer dignement Votre Saint Evangile. Par le Christ notre Seigneur. Amen.

Ite missa est.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MWINGO
?
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 51
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Le lagon   Dim 1 Avr - 23:42

Il reste immobile alors que la main du prêtre s'approche.
Il a à peine bougé d'ailleurs au bruit de la voix de Lyana.

Quand la main le touche, le reflet repasse dans ses yeux.
Il laisse les doigts du prêtre effleurer son visage.
Ce n'est pas vraiment du métal.
Ce n'est pas vraiment de la chair non plus.
C'est tiède, vaguement souple.

Les mots s'élèvent, clairs, très nets malgré le tumulte du dehors.
Et il reste toujours immobile.
Jusqu'à ce que le dernier mot retombe.

Et alors il cille, lentement.

Il èlève la main à son tour.
Cette main énorme.
Un doigt pointé vers le front de Fausto.
Il l'approche.
Le pose.

Un murmure bas s'élève de sa poitrine inhumaine.
Comme un bourdonnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyana O'Brien
L'une et...
avatar

Féminin Nombre de messages : 1068
Age : 37
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Le lagon   Lun 2 Avr - 23:19

pas un son... Tout est calme, ce silence oppressant me tord l'estomac, j'hésite toujours a pousser la porte.. Ma curiosité me dit de l'ouvrir, ma raison me dit que j'devrais rejoindre Rayana...

Mais je ne peux laisser fausto ici alors que nous partons tous vers d'autres lieux.. C'est grâce a lui que nous avons retrouver Sibylle et il connais l'île mieux que nous...

J'appose ma main sur la poignée elle tremble et j'hésite a la tournée... Même si ce n'est pas exactement la même elle ressemble beaucoup a celle du rêve que j'avais fait sur la plage, Rayana m'avait empêché de l'ouvrir cette fois la mais aujourd'hui j'étais seule devant et personne pour m'arrêter...

Lentement j'ouvre cette porte et mes yeux sur le sol je pénètre dans la petite maison du lagon... Je les laisse se relever doucement j'aperçois Fausto... Puis je le vois... cette chose... j'entends se bourdonnement qui semble s'échapper de lui... Je m'adosse sur le mur a coté de la porte.

J'essaie d'appeler Fausto mais aucun son ne sort de mes lèvres, je suis terrifiée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fausto Alumbrado d'Este
Missionnaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 175
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Le lagon   Mar 3 Avr - 18:17

Point de truchement pour entendre
Son doigt sur mon front
Comme une révélation
Comme une croix de cendres
Une compréhension. Fragmentée certes. Néanmoins.

Par réflexe, j'appose mes mains sur le torse de la créature. Matière semblable à poyable métal. Je sens sur mes paumes comme une étrange chaleur, étrange picotement.

Il ote son doigt, mes mains retombent.
Certaines réponses ont été données
Un lien a été forgé. Ou s'est consolidé.
Point ne suis perdu. Point ne suis damné. Point encore, pour le moins.

Et les naufragés ne sont point méchants démons, même s'ils apportent avec eux grands périls. Et grande tentation.
L'avenir reste déconnu mais plus aussi ténébreux.

De cette île viendra mon salut.
De cette île viendra ma perdition.

Domine, non sum dignus ut intres sub tectum meum : sed tantum dic verbo, et sanabitur anima mea

Je suis prêt à rester céans. rester en cette chaumière pendant que vent et eaux dehors se déchainent.
Vivre en ermite. Chercher l'extase par l'ascétisme. Que cet endroit soit mon pilier.

C'est alors que j'ouïe sa respiration. A peine un souffle.
Je me retourne, détachant les yeux de la créature.
Elle est revenue.
Pour moi.
Dois-je l'abandonner ?
Ne suis-je point prêtre, ici sur cette Terre pour guider mes semblables vers la lueur divine.

La petite est apeurée.
Rester.
La rejoindre.

Un dernier regard à la créature. un dernier murmure
ego te absolvo

Puis, d'un pas vif, je rejoins la brunette.
Allons ma fille, ne restons pas là. Je vais vous aider à retrouver votre compagnie. Il 'est pas prudent pour une demoiselle de parcourir seule les chemins de cette ile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyana O'Brien
L'une et...
avatar

Féminin Nombre de messages : 1068
Age : 37
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Le lagon   Mar 3 Avr - 19:02

Mais qu'est se qui se passe ici... Le pretre pose ses main sur cette chose, il ne semble pas en avoir peur... Moi si j'ai peur, et je commence a me demander si fausto n'as pas quelques chose a voir avec l'enlevement de Sibylle...

Non c'est impossible...enfin je l'espere... Il m'as enfin vu, il se retourne et me rejoint comme si tout se qui venait de se passé etait des plus normal...

Allons ma fille, ne restons pas là. Je vais vous aider à retrouver votre compagnie. Il 'est pas prudent pour une demoiselle de parcourir seule les chemins de cette ile.

Il veut me suivre... enfin me ramener avec les autres... Et lui que fera t il une fois les avoir rejoint..


- Fausto... je ne veux pas partir d'ici sans comprendre... qu'est ce que cette chose... Que se passe t il ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fausto Alumbrado d'Este
Missionnaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 175
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Le lagon   Mer 4 Avr - 14:42

La bachellete semble perdue. Elle regarde la créature avec terreur.
Comment lui expliquer ? Il n'y a point de mot pour décrire.
Mon front, où il a posé le doigt me chauffe
Mes paumes me brulent et je les frotte doucement, sans prendre garde, sur le corps de cote de satin bleu de la jeune fille pour apaiser la douleur.

Ne craignez rien , ma fille. Rien ne vous arrivera céans en ma présence

En suis-je certain ?

Rejoignons les autres, trouvons de quoi vous sécher et vous rebiscouler, quelques fruits, du feu peut être. Une fois en de meilleure forme je vous expliquerai plus en détail l'étrangeté de la présente affaire. N'ayez point crainte de moi, mignonne, je ne suis qu'humble prêtre. Sachez juste que certaines réponses ont été données quant à l'étrangeté de nos siècles. Ayez confiance, point ne suis méchant être. Venez, partons pour l'heure. Je vous laisse nous guider vers vos amis. Le voulez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MWINGO
?
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 51
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Le lagon   Mer 4 Avr - 14:47

Lyana n'aura détourné les yeux que quelques secondes, sans doute, le temps d'un regard au prêtre.

Mais quand elle cherchera à nouveau la créature des yeux, elle ne trouvera plus que du vide.

Parti comme il est venu, en silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyana O'Brien
L'une et...
avatar

Féminin Nombre de messages : 1068
Age : 37
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Le lagon   Mer 4 Avr - 16:51

Ses paumes sur mon bustier me font un instant quitter la créature des yeux et le regarder lui... Il me dit de ne pas m'inquiéter mais comment veux t il que je m'apaises en voyant tout ça...

Rejoignons les autres, trouvons de quoi vous sécher et vous rebiscouler, quelques fruits, du feu peut être. Une fois en de meilleure forme je vous expliquerai plus en détail l'étrangeté de la présente affaire. N'ayez point crainte de moi, mignonne, je ne suis qu'humble prêtre. Sachez juste que certaines réponses ont été données quant à l'étrangeté de nos siècles. Ayez confiance, point ne suis méchant être. Venez, partons pour l'heure. Je vous laisse nous guider vers vos amis. Le voulez-vous ?


Oui je veux quittée cette maisonnée et rejoindre les autres dans des lieux qui je l'espère plus tranquille... Je détourne un instant mon regard de Fausto pour regarder la créature.. Ne pas oublier son visage, mais elle n'est plus la...


-Comment...

Je laisse s'échapper ma question dans un murmure mais de toute façon je n'attend pas vraiment de réponse...
Elle n'est plus la et l'atmosphère semble plus léger tout a coup, ce n'est pas pour me déplaire... Je porte a nouveau mon regard sur Fausto...


-Si vous vous sentez près a me suivre dans se cas allons y...


Je lui attrape machinalement la main qu'il avait posé sur mes cotes, je lui sourit et sort enfin de cette bâtisse..

[hrp : direction le coin de verdure hein? ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le lagon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le lagon
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» La vie est une longue histoire dont nous sommes l'auteur [Lagon]
» Agent Lagon à l'attaque
» Malédiction ! (DC Lagon)
» Retrouvaille inattendu [Rosier, Petit Lagon, Patte d'Energie et Patte Précieuse]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taverne de l'imaginaire :: L'île (Terminé) :: L’île-
Sauter vers: