Taverne de l'imaginaire

[Laissez votre imagination vous guider au travers des différents jeux de rôles mêlant passé, présent et futur]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» Discussion sur le jeu
Lun 3 Déc - 19:42 par Isabelle Soraia

» Sortie de gauche
Sam 30 Juin - 2:56 par Tom

» Sombre recoin
Mar 26 Juin - 11:24 par Céli

» Perdu dans les profondeurs
Mar 19 Juin - 8:42 par AGSHYL

» Lîle, au fil de l'eau
Jeu 14 Juin - 18:06 par MJ'

» Dans les souterrains
Mer 13 Juin - 23:28 par Kheira Cruz

» Dialogues RP => Extension au RP de L'île
Mer 13 Juin - 21:38 par Monsieur Mike

» Tunnel de droite ..
Dim 10 Juin - 14:56 par Tom

» Nos absences
Sam 9 Juin - 9:56 par Lynn


Partagez | 
 

 La salle commune

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
MJ
Contre toute attente
avatar

Masculin Nombre de messages : 2180
Age : 512
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: La salle commune   Ven 29 Juil - 10:11


Le manoir bien établi sur les hauts d’une falaise venteuse, couronnait une porte d’entrée immense, faite de chêne épais et robuste.
Derrière cette lourde porte, le hall au plafond haut était découpé par deux escalier de bois craquants et grimpants vers ce qui pourrait être une partie réservée aux chambres.
Un large corridor aux murs jalonnés de tableaux aux effigies familiales, toile usée par l’œuvre du temps, au sol en marbre érodé, se terminait sur une porte qui donnait dans la salle commune, lieu des plaisirs de bouche.

La pièce était plutôt grande et d’un luxe ancien, comme si le temps s’y était arrêté.
Quelques fenêtres à petits carreaux, laissaient passer difficilement les lumières du jour, et les chandelles accrochées tout au long des murs, donnaient une atmosphère blutée à la nuit tombée. De vieilles tapisseries élimées recouvraient certains murs, d’autres par des peintures épiques et figeant des moments de vie. La poussière et les araignées semblait faire bon ménage dans ce lieu qui fut assurément, bien animé, en d’autres temps…

Des divans empoussiérés, adossés aux murs, entouraient une grande table massive, sur laquelle était dressée une nappe sans trop de fioriture, mais bien mise. Le couvert posé, quelques victuailles et boissons et des chandeliers pour détromper la tablée.


Auteur : Phileasfogg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avalone
George
avatar

Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Dim 31 Juil - 17:03


Enfant des rues et des coups, il avait très vite oublier la crainte et la peur, pour afficher un visage d'insolence, il baissait rarement l’échine et n’aimait guère les courbettes, mais ce manoir respirait étrangement et ce n’était pas pour le rassurer.
Il ne comprenait pas cette invitation venue de personne, dans cet endroit désuet et sans hôte apparent et puis la poussière commençait à agacer ses narines, mais la table possédait quelque arguments gustatifs excusant l’absence de réponse, en tout cas, pour un temps.

Avalone goinfré du jus de raisin, vit arriver une invité tout aussi gracieuse que les déjà présentes, s’asseoir sans gène et rafler une pomme aux couleurs inhabituelles, puis se présenter à la tablée, ce qui n’était pas pour lui déplaire…


- Bienvenue en ce lieux, Gaïanne, je ne sais pas qui vous convia ici et tous, semble l’ignorer, mais la table est bien servie, alors profitons de ses présents délicats au palais, pour faire connaissance.

Saisissant un carafon qui l'incitait, Avalone s’approcha d’un verre pour y verser la substance sans équivoque enivrante, se leva et l’apporta à Gaïanne, déposa le verre plein devant elle, écarta un siège, l’épousseta soigneusement cette fois ci, puis s’assit à ses cotés.
Voyant arriver la furtive, plus tôt, tapis au recoin, il souleva le carafon et d’un salut, le vida sans honte…


Quel curieux breuvage, je ne connais pas ce goût, délicieux en nectar et alcoolisé à souhait, choix ambitieux mais heureux, je commençais à ressentir quelque effet, ma foi, plutôt agréable. Ma vue se troublait un peu et mes sens s’évaporaient en idées surprenantes ; bref, j’étais rond comme le cul d’un poney !

Ayant sous-estimé, la générosité de cette boisson, j’espérai qu’il en serait de même pour ma voisine de table qui venait de terminer à son tour, le verre que je lui avais apporté. Le manoir n’était pas bien gaie et il était temps d’y décoincer l’atmosphère par trop austère…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaïanne
Chippie
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 29/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Dim 31 Juil - 19:40

Fichtre, que ce breuvage est goûteux, mais tout juste a souhait... je ne l'aurais pas pensé. Donnez-moi cette bouteille!

Elle attrapa la bouteille devant Avalone, qui tournait légèrement du buste, se resservis une fois pour boire d'une traite son contenu. Elle passa sa langue sur ces lèvres une main tenant la bouteille et l’autre son verre.

Hum, somptueux !!!!

Elle alla mettre le goulot de la bouteille a sa bouche pour se délecter une nouvelle fois goulûment de son contenu, mais se ravisa. Gaïanne est d'un naturel profiteuse, mais l'assemblé n'aurait peut-être pas apprécié. Elle servis alors tous les verres possibles sur la tablée en attrapa deux et les amena Yassinda et Aenor.

Allez gouttez ! Et faites-moi plaisir, ne restez pas crispé, prenez un siège ! Ils sont un peu poussiéreux certes, mais …

Gaïanne s’arrêta pour poser son regard sur les plumes noir qui l’intriguaient, dépassants discrètement du dos de Aenor

(voici quelque chose de surprenant à nouveau) pensa-t-elle (je verrais plus tard ce que cela signifie)

Elle alla chercher deux autres verres pour en tendre un a Jessaryn, en s’inclinant légèrement en marque de respect pour cette personne qui lui inspirait un respect tout autre. Puis Gaïanne se retourna et s’approcha de la dernière personne, qu’elle n’avait pas encore regardé. Quand elle s’aperçut que c’était un félis, elle s’arrêta net, tant ce sentiment de crainte vint lui secouer ces esprits et la mettre en alerte.

(Un felys ici… mais je ne peux pas faire demi-tour, j’ai mes propres principes, mais la bonne séance veut que je ne néglige pas ce convive sous prétexte qu’il est d’une catégorie qui m’effraye un peu. Soit ! je m’approche et lui fais goûter ce breuvage, après tout, si nous sommes ici, c’est que nous avons sûrement un point en commun)

Elle s’approcha réticente de Shariel, lui tendis le verre et se recula sans se tourner, toujours en regardant la félisse de bas en haut

Pardonnez-moi, mais je n’ai que peu l’habitude de voir d’aussi… fascinante créature

Prétexta-t-elle pour ensuite retourner s’asseoir a coté d’Avalone, vacillant dangereusement. Gaïanne débarrassa la portion de table qui se trouvait en face de ce convive peu résistant aux effets de l’alcool fort. Puis assise à coté de lui, lui donna un énorme coup dans le dos en clamant :

Allez monseigneur !!! Parlez donc de vous a cette assistance que nous sommes en attendant la venue de notre hôte et d’hypothétiques autres convives… A bien y réfléchir, je dirais, en attendant notre Hypothétique hôte également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hébé
Vampire 19 ans d'age
avatar

Nombre de messages : 193
Localisation : Songes de jeunes filles....
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Dim 31 Juil - 21:01

La félysse fut étonnée du conportement de la jeune femme...
Pourquoi ce regard presce que apeuré?

Avait elle un air infâme?

Qui sait...
La félysse attrapa le verre, ou résidait un liquide anodin our les yeux, mais enivrant pour le gosier, et elle le but d'une traite.

*Piou!! Sa a du goût!

Ses yeux de glaçe ce fixèrent sur Gaïanne.
Pourquoi cette sorte de mépris envers elle?

La félysse, plus franche que le chaton est mignon, dit

"Humaine, ou je ne sait quoi, pourquoi cette peur ou ce mépris en ton regard?
Aurait tu peur me mes griffes ou de mes crocs?
Ou simplement esce ce délicieut liquide qui te met en cet étât?
Mraowww?!


La queue noir, ou l'on pouvait aperçevoir des rayures d'un noir plus profond, plus fonçé, vîntau niveau de la nuque de Shariel.

Celle-ci, voyant qu'elle avait géné Gaïanne, reprit

"Je suis honteuse! J'ai oublier de me présentait!
Je m'appelle Shariel!


Elle sourit, montrant deux crocs plus longs et gros que les autres.
Plutôt éffrayant voyant la ressemblance avec celles d'un tigre sauvage de Kédok.
Et oui, celles-ci dépassaient un peu de sa lèvre supérieure.

Par la suite, Shariel, d'un geste vif, attrapa un fruit d'un jaune soleil d'une de ses griffes rétractables et vînt l'observait.
Elle se méfiait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aislin
Démon mineur
avatar

Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Dim 31 Juil - 21:06

Ayant suivie les autres, je pénétrais à mon tour dans cette salle. Tout hérissait mes poils. Mon indomptable ne cherchait qu’à sortir. Mais la robe que notre hôte m’avait fournie, allait fortement en souffrir.
Ils s’installèrent tous autour de la table.
Moi je restais en retrait. J’observais chacun d’entre eux. Je m’imprégnais de leur odeur corporelle, ainsi, ou qu’il soit, je pourrais les reconnaître. Quand j’eus fait le tour de la salle, doucement, en frôlant chacun d’eux, je chercha un coin d’ombre sur un de ces divans poussiéreux. Il n’était pas encore le moment de boire, trop de chose ne collait pas en ce lieu. Il valait mieux garder la tête froide. Je touchais légèrement la dague attachée à l’intérieur de ma cuisse. Son contacte me rassura, et renvoya mon indomptable dans le coin de mon esprit.

Alors il y a Avalon, Yassinda, Aenor, Jessaryn, Jamaal, Shariel et Gaîanne la sans gêne !
Qui d’autre était encore attendu ?
La faim et la soif me tiraillaient, mais la prudence était de mise.
Cette robe commençait à me faire un effet étrange, comme une toile rugueuse sur la peau. Elle était confectionnée dans une soie de très grande qualité, ce ne pouvait pas être le tissu le responsable, de cette sensation sur ma peau. Autre chose agissait, mais quoi et pourquoi ?

En regardant Avalon ingurgité ce breuvage, je songeais à leur total insouciance. Eux, des êtres aguerries au danger, accepter aussi bien le danger, et en rire !
J’appelais mon indomptable, mais il refusait de sortir de mon esprit. Il restait tapis, comme emprisonné. Le piége se refermait sur moi.
Je m’adressais aux autres convives :
- Chers amis ! .. Au vu des circonstances de cette fête, je peux donc vous appeler ainsi ! Ne trouvait vous pas un changement sur votre personne ou vos pouvoirs, depuis votre arrivée ? ( Ils se tournèrent vers moi, certain avec un air ahuri et d’autre désapprobateur) … En ce qui me concerne, un changement notoire c’est produit ! ...
Ce lieu est vraiment étrange et a plusieurs titre ! … Je ne connais pas notre hôte, et aucun d’entre vous, pas même la queue d’un félysse ! ... Pourquoi avons nous tous accepté de venir ?
Le danger, la curiosité, l’appât du gain …

J’attendais, mais n’espérais pas de réponse, pas encore du moins.
Je me levais, et pris un verre et le tandis à Avalon pour qu’il me le remplisse. Je regardais Gaîanne du coin de l’œil.
- Je me nomme Aislin Tevy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hébé
Vampire 19 ans d'age
avatar

Nombre de messages : 193
Localisation : Songes de jeunes filles....
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Dim 31 Juil - 21:57

Shariel sourit, Aishlin l'intérréssait, ce qui n'était pas bon pour celle-ci.
Sha reposa la pomme et dit d'un petit ton

"Je suis venue ici par curiosité...
Curieuse, je suis un peu trop curieuse!


Shariel sourit, sa queue descendant peu a peu, lentement.

Ses griffes de rétractèrent.

Ses yeux se fixèrent sur son assiette.
Dessus, une petite insciption...

"Shariel, Félysse Assassine

Cela la fit frissonnait.
Comment?

A l'arrivée, elle s'était installée sans même regardait l'assiette...

Tous cela prenait mauvaise posture...
Tant de choses bizarres...

Et l'hôte!
Ou il était lui!

Le chat était un peu trop curieu, son défaut...


Dernière édition par le Lun 1 Aoû - 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaïanne
Chippie
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 29/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Dim 31 Juil - 22:11

Gaïanne avait bien senti que de par son comportement elle avait installé un léger malaise entre Shariel la félisse et elle-même, mais ce n'était pas son intention. Il faudrait qu'elle aille s'excuser auprès d'elle, même si elle ne présente que rarement cette attitude vis-à-vis d'autrui. Elle irait la voir plus tard si l'occasion se présenterait, pour lui raconter l'origine de ce comportement.

Pour l'heure, ses yeux s'étaient tourné vers AislinTevy. Une demoiselle bien mystérieuse, dont tout ce que l'on pouvait remarquer a ce premier abord était sa méfiance. Elle ne semblait pas tout à fait enchanté par cette invitation comme les autres convives présents.

(Mais bon sang, qu'est ce qu'ils ont tous, jamais content, j'admets que cet endroit est un peu lugubre sous quelques angles! Mais pas de quoi fouetter un tigre des neiges, pour une fois que 'on voit quelque chose d'original. N'aiment-ils pas le mystère? Ou est-ce la crainte qui les figent. Peur de quoi ? Peu importe. Je sais me défendre seule!)

Après la mise en garde de AislinTevy, Gaïanne se permis de lui tourner le dos, pour réfléchir, et poser ses mains sur chacune de ses armes qui jalonnaient son corps, attaché, bien visiblement, sur le cuir marron de ses vêtements moulant chacune de ses formes. Apres un instant de réflexion comme elle a en horreur, Gaïanne demanda après un long et las soupir:

Qu'y a-t-il exactement a craindre???

Elle n'attendait pas de réponses concises. Mais son regard se posa sur Shariel dont les pupilles en élypses totalement dilaté, fixaient le fond de son assiette. Gaïanne regarda son verre, et y vis minutieusement inscrit dans le cristal, a sa plus grande surprise, son nom et cathégorie de matière.
Un léger sourire narquois vint a se dessiner sur ses lèvres.. Elle enserra le verre et l'inscription de la paume de ses main afin que personne ne puisse lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avalone
George
avatar

Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Lun 1 Aoû - 16:36


J’avais assez dégusté les quelques fruits, goûté la boisson, mais la bière manquait cruellement..
Tout le monde semblait se poser la même question : qui est et où est notre hôte ?
Pour ma part, la bonne question qui me trottait dans la tête comme un obsessionnel un peu trop compulsif, c’était : où se trouve cette fichue bière… !

Certes, ce n’était, sans nul doute, pas l’endroit pour une telle question, mais une fête sans bière, ça n’est pas de règle, encore qu’ici, rien ne paraît être dans les règles.

Noyé dans mes questions existentialistes originales, je vis une belle créature, nommé AislinTevy, s’approcher de votre humble narrateur et tendre son verre, tristement vide.

Avec empressement, je repris des mains de Gaïanne, le pichet de boissons désespérément sans bière, pour remplir le verre déprimé de trop de vacuité, tout en arborant un sourire déférent.

De bière las, d’en attendre en vain, je ne pouvais décemment pas rester ainsi et laisser nos verres sans bière. Discrètement, je scrutais la pièce pour trouver un indice sur l’éventualité d’un tonneau escamoté…

Faute de rien, je sombrais en rage et désespoir, lorsque soudain j’eus l’idée lumineuse tant attendue par un estomac rêvant de bière et flirtant avec le liquide en passions nerveuses et tendres en même temps… Bon, à partir de la, on dira que la petite liqueur n’est pas aussi innocente qu’il n’y parait et que la boisson est vilainement trompeuse !

Dans l’œil du délire, j’aperçus une petite porte au fond de la salle et avec un peu, beaucoup même, de chance, j’espérais y trouver passage pour les envers de la bicoque, en un mot la cave !

Sans plus attendre, enorgueilli d’un courage sans faille, je fonçais sans faux-pas et avec exaltation houblonne, vers la porte, objet de mes désirs festifs.
Ça, c’est pour la version, vu des apparences ; en réalité, j’en menais pas large et espérais vivement qu’une des convives me suive dans mon exploration souterraine et si possible armée jusqu’aux dents… !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aislin
Démon mineur
avatar

Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Lun 1 Aoû - 17:24

Le dénommé Avalon remplie mon verre de cette liqueur son nom.
Son apparence ne me plaisait guère. Encore un truc de soirée mondaine, pensais je !
Rien pour me remettre les idées en place. Je jetais un rapide coup d’oeil sur la table de banquet, mais aucune boisson digne de ce nom. Une envie de bière monta à mes lèvres, après avoir goûter cette infamie.

Et cette satanée robe qui me démangeais. « Pas de larcin » avait dit notre hôte, et comme d’accoutumé, je n’avais pas pu me retenir. Je devais par tous les moyens la retirer, avant que je ne devienne hystérique face à ces millier de puces qui commençaient à me courir (dessus).
Il me fallais trouver rapidement un endroit pour me dévêtir. Mais ou, m’éclipser maintenant aurait été incongru.

Avalon se leva, et entrepris de ce diriger vers une porte au fond de la salle. Sa démarche paraissait aussi sur qu’une mule chargée a bloc à qui on demande de faire une cabriole. Je ne savais pas ce qu’il entreprenait, mais je ne pouvais pas désaiment le laisser seul dans son périple. Dans l’état où il était, un accident était à prévoir. Personne encore n’avait remarqué son manège. Les femelles en présence se regardaient en coin. Je pris une pomme et sans aucune pudeur au regard des convives, je relevais ma robe "de bure" et entrepris dit ôter ma dague. Je rajustais ma "toile de jute", et lui emboîtas le pas.

On ne sait jamais, que je trouve dans nos péripéties un breuvage plus approprié à mon palais.
Une des Félysse me regardait de manière intensive.
Je pensais en moi-même : Attention ma petite chatte, qui si frotte si pique.
Tout en suivant ce type qui me paraissait avenant, je me retournais de nouveau vers Shariel et ne pu m’empêcher de lui envoyer un sourire carnassier et ajouter.
- Miaou ! …. Grrr ! …. Pour le câlin on verra plus tard ! …

Sans attendre sa réaction, je vérifiais encore si ma dague était toujours aussi coupante en découpant ma pomme.
Avalon était prés de la porte et je le suivie. Cette robe m'obsédait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yassinda
Espiegle
avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Lun 1 Aoû - 20:06

Yassinda scrute son verre avec méfiance, mais cela ne l'empêche pas de le vider d'un trait. Le goût bien que délicieux, lui est inconnu, ses yeux balaient la pièce en dévisageant sans gêne les autres convives. Jusque là, elle était resté muette, normalement toujours prête à balancer une réplique cinglante, l'endroit la pétrifiait. Ses doigts commencent a tapoter lentement sur la table dans un rythme qui marque son ennuie, et elle finit par lâcher un soupir d'agacement.

«Eh bien voilà un hôte bien mal élevé! Ni musique, ni boissons dignes de ce nom… Il ne daigne même pas se présenter!»

La jeune femme n'a aucune envie de faire connaissance, cet endroit la met mal à l'aise… Il y a quelque chose dans ce manoir qui la fait frissonner d'angoisse, mais n'arrive pas à mettre le doigt dessus. Une brise glaciale vient soudainement frôler sa peau, s'en est trop pour elle, dans un geste vif, elle se lève puis se dirige vers la porte menant au hall d'entrée.

«Ceci n'est qu'une farce vulgaire! Je ne resterai pas une minute de plus ici!»

Sa main tourne la poignée mais celle-ci refuse de suivre le mouvement. Yassinda pousse et tire la porte, s'acharne sur cette poignée maudite, jure, puis finis par donner un violent coup de pied dans le bois massif de la porte. Elle traverse la pièce à grandes enjambées jusqu'à celle de la cuisine… Fermée à clé.

«Qui a barré les portes?»

Ses yeux froncés font le tour de la salle puis s'arrêtent net devant l'homme aux mauvaises manières et cette femme déguisée en mariée. Cette sortie est la seule qui reste et ne lui plait guère, mais a-t-elle le choix? Reprenant son air hautain et méprisant, Yassinda se dirige vers cette porte suivant de près les deux inconnus. Elle se sent étrange, «c'est sûrement cette boisson» pense-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaïanne
Chippie
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 29/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Lun 1 Aoû - 21:56

Gaïanne ressent bien le malaise de toutes ces personnes en ces lieus! Elle en ris intérieurement.

(Je prends mes aises, avec un peu de chances, je ne serais pas obligé de dormir à la belle étoile ce soir! Une luxueuse chambre, d'un temps ancien certes, mais plaisante, ne sera pas de refus... Je ferais le tour de la demeure plus tard, quand ces convives angoissé auront trouvé un trou de souris ou se tapire en attendant que notre hote daigne se montrer)

Elle recula son fauteuil de la table, se vautra littéralement a l'intérieur et posa ses pieds croisé, sur la table, accompagné d'un fracas terrible. Puis elle se saisit en allongeant ses bras, fins mais musclés, d'une grappe de raisin jaune, qu'elle pris un subtil plaisir a égrainer.

Avalone cherchait de quoi boire, AislinTevy l'avait suivi après s'être mesquinement adressé à Shariel.

(Les Félys ne sont pas mes amis non plus, mais moi j'ai mes raisons de m'en méfier, alors qu'elle, ... une pulsion ou bien ?... Et puis moi je me contiens. J'ai mon propre savoir-vivre)

Et enfin Yassinda qui, a défaut de pouvoir sortir par la ou elle était entrée, rejoignait Avalone et AislinTevy.
Avec un peu de chance, tout le monde allait suivre ce seul mâle, et Gaïanne se retrouverais seule avec de quoi vivre pour quelques jours, une table pleine de victuailles.

Pour le moment, Gaïanne attendait que tout le monde se calme en se disant

(vivement qu'ils arrêtent de se poser des questions, ne sommes nous pas bien ici ???)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aénoria
Polisson mondain
avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : Encore bien loin...
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Mar 2 Aoû - 0:43

S'étant peu à peu rendue compte que personne parmis les convives ne savait qui etait leur hôte, Aénoria decida de faire comme tout le monde et de se trouver quelque chose d'interessant à boire. Elle s'approcha de la table et saisie un verre au passage. Elle regarda alors tous les cruchons qui se trouvaient sur la table mais aucun ne semblait contenir la seule boisson digne de convenir à son palais...

Personne aurait vu de la bière quelque part... c'est pas que mais je me desseche et ce truc verdâtre m'inspire pas trop confiance... il manque de houblon...

Remarquant alors que trois personne se dirigeaient vers une des portes de la salle, elle leur demanda :

Hey dites si vous trouvez de la bière lors de votre promenade j'en veux bien un peu.

L'atmosphère etait quelque peu tendue et tout le monde s'observait, visiblement personne ne se connaissait et tout le monde etait intrigué, voire meme effrayé et paniqué pour certains (enfin surtout certaines) par cette etrange maison dont les portes se verrouillaient d'elles meme. Lorsque ceci lui vaint à l'esprit, la reflexion ne fit ni une ni deux.

Euh, en fait je vais vous suivre aussi, on sait jamais que les portes veuillent pas vous laisser remonter avec la bière... J'vais quand meme pas rater ça, je vous suis...

Elle emboita donc le pas d'un pseudo drageur qui semble t il etait déjà bien entamé par la boisson, d'une hystérique qui semblait vouloir sortir par tous les moyens et d'une autre femme qu'elle n'avait pas encore cernée...

Se retournant vers les autres qui restaient là


Hey si celui ou celle qui nous a invité fait son apparition, vous lui dites bien qu'on r'vient on va juste visiter. Et... chercher de la biere!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hébé
Vampire 19 ans d'age
avatar

Nombre de messages : 193
Localisation : Songes de jeunes filles....
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Mar 2 Aoû - 1:32

Soit elle rêvée, soit tous étaient pertubés par elle?!

La jeune chatte regarda encore une fois son assiette quand Aishlin la regarda...
Shariel ne voulait pas déja faire un massacre...
Pas encore, alors elle garda sa réplique pour elle...

*Quesce t'a?! Tu veut un coup de griffe?!

Sha...
Shariel, Félysse assassine
Ses mots l'énervait.

Un coup de patte, l'assiette se leva, roula, lentement sur la table...
Et alla tomber puis se fracassait au sol dans un grand BanggG!

La chatte, a l'air étonnée, rajouta un Mraoww?! et un sourire mesquin.

Elle s'était débarassé d'un petit gêne.

Maintenant, personne ne lui poserait de question sur cette assiette.
Ou peu être que certains seront étonnait du collier qu'elle porte au coup.
Un collier ou est écrit Shariel.

Mais bon.
Pour Shariel, tous allée bien.

Elle se saissit d'une pomme bien rouge et la croqua avec appétie.
Tous étaient partits sauf Gaïnne.
Mais celle-ci ne gènerait pas Sha, loin de la!

Tant que celle-ci ne cherchait pas querelle...

Shariel prit un verre et le remplie d'un liquide rouge, enivrant..
Son odeur sucré vient faire trembler ses papilles.
Elle lâpa une gorger.
Deja le liquide éveillé tous ses sens.
Du vin, c'était du vin.
Shariel entamma son verre, et, d'un trait, le bu.

Elle le posa sur la table et sourit.

Plus personne... Si, encore Gaïnne..
Shariel ronronna, la chaleur ici était a bonne hauteur.
Il y faisait bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaïanne
Chippie
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 29/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Mar 2 Aoû - 12:05

Cette assiète qui roule sur la table, avec ces lettres que Gaïanne n'arrivait pas a lire.
Puis ce grand "SCHKLANK", traduisant l'assiette qui se brise au sol, de l'autre coté de la table.

(Et puis pourquoi pas ? Ca fais bien 3 minutes que je me retiens, c'est bien un record)

Elle tendis le bras a coté d'elle, et lacha le verre de cristal ou était écris son nom et sa cathégorie de matière. Le verre se fracassa au sol, en milles éclats.
Son regard se tourna vers Shariel, qui après s'être débarassé de son assiète, avait saisis un verre. Gaïanne demanda:

Demoiselle Shariel, regardez votre verre et distes moi s'il y a inscrit quelque chose dessus?

A vrai dire elle n'attendais pas de réponse, puisqu'elle savait que le verre que Shariel avait en main, portait les même inscriptions que sur son assiète.
Elle penssa également que cette félysse avait oublié la présence de Jerassyn, mais que personellement, cela ne la dérangeait pas. Elle sentait une Aura tres positive en cette personne. Cette personne qui se cachait dans un coins plus sombre de la pièce ne les importunerais pas et avec un peu de chance, viendrait se joindre a la conversation.

Bien ! Féline Shariel... Racontez moi qui vous êtes, ce que vous faites ici, et le parcour de votre vie jusqu'a présent. Pardonnez ma curiosité...

Un large sourire dessinait, avec un peu de chance Gaïanne mettrait Shariel mal a l'aise et cela la réjouissait de voir la façon dont elle répondrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hébé
Vampire 19 ans d'age
avatar

Nombre de messages : 193
Localisation : Songes de jeunes filles....
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Mar 2 Aoû - 13:52

Shariel eut un large sourire, ans être mal a l'aise, elle répondit

Si je vous le dit, vous irez pleurez chez votre mère.
Et puis, je ne voudrait pas vous faire peur Gaïnne, par encor!

Sinon, vous, humaine, le cheval devant le manoir est a vous?
Car ses fessiers m'ont l'air appétissant vous savez!
J'arrive a faire des cuisses de jument si tendre!


Le petit air taquin du chat allé surement faire devenir rouge de colère l'humaine Gaïnne.
Shariel aimé joué les méchantes chattes!

Elle prit le verre, et sans attendre, elle le laissa tomber a terre...

Il ne restait plus que les couverts ou ils y avaient écrits toujours cette même inscription.

Shariel, les yeux dilatait, fixait alors ses griffes, pensant encor a la veille...
Elle attendait toujours une réponse de Gaïnne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaïanne
Chippie
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 29/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Mar 2 Aoû - 14:30

Gaïanne fut tres étonné de la réponse de Shariel.

(Tout le monde est agressif ici, mais c'est pas possible!
Et puis moi ? pleurer chez ma mère ? Nous frolons l'hystérie)


Gaïanne haussa les sourcils, passa une main dans ses cheveux pour les lisser. Elle aurait voulu lui parler de sa mère, de l'origine de sa jument qui l'attendais dehors, mais de toute évidence, la félysse coriace n'en aurait strictement rien a faire.

Libre a vous de déguster les cuisses de pure race de ma jument, héritage de ma mère, je dompterais un nouvel animal pour la remplacer. Mais il faudra subir néanmoins mon couroux.

( Certe je n'aime pas ce genre de créature, mais je ne viens pas les taquiner, leur chatouiller le menton. Quel manque de retenue. Le prochain félysse que je juge assez arogant envers moi, goutera a mon orgeuil )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hébé
Vampire 19 ans d'age
avatar

Nombre de messages : 193
Localisation : Songes de jeunes filles....
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Mar 2 Aoû - 14:54

La félysse c'était légèrement laisser emportait...
Juste un peu...

Ah, elle passe une patte dérrière ses oreilles droites.
Que dire...
S'excuser?!
Jamais!

Elle, félysse s'excuser?! C'etait inpensable...
Ou peu être que...

Elle allait essayer, sa serait deja sa.

"Je ne toucherai pas votre jument, je préfère de loin le lait...
*Quelle idiote je fait!*
Sinon...
Pourquoi êtes vous venus ici?
*C'est deja mieux...*


Les yeux de glaçe se fixèrent sur une des fenêtres.
A travers celle-ci, une ombre suspecte...

La frimousse du chaton ne changea pas.

Son regard retomba sur Gaïanne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaïanne
Chippie
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 29/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Mar 2 Aoû - 15:09

Moi, je suis la... Parce que l'on m'a invité !!! Et une invitation ne se refuse jamais. Surtout pas s'il y a a manger.

Gaïanne ne regardait pas Shariel, elle observait un abricot bien étrange de par sa forme qu'elle faisait rouler dans la paume de sa main, ses pieds toujours croisé sur la table.
Elle entendis tout juste un bruit venant de la porte ou Avalone s'était aventuré, ce qui lui tira un léger sourire.

Mais je ne suis certainement pas la pour chercher des ennuis. Surtout pas... avec une personne de ... votre éspèce... Pas dans cet endroit...
Notre hote, s'il y en a un n'apprécierait peut être pas la vue du sang, le votre comme le mien, sur ses fauteuil... Alors évitons de nous chercher des crasses de suite!
Merci a vous de vous être montré plus "docile".


Son regard n'avait pas détaché l'abricot qu'elle avait en main, elle n'avait pas besoin de voir son interlocutrice, elle l'écoutait, essayer d'entendre son ronronement.

(Les félins montrent trop, et par tout leur moyens, ce qu'ils ressentent... Merci papa, grand dompteur animal, pour les connaissances que tu m'as apporté a ce sujet)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hébé
Vampire 19 ans d'age
avatar

Nombre de messages : 193
Localisation : Songes de jeunes filles....
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Mar 2 Aoû - 15:14

D'aussi loin que remonte les souvenirs de Shariel, personne n'avait écouté la félysse...
Non, pas vraiment.

Le ronronnement était faible, elle avait apris a refoulé ses sentiments...
Mais certains n'étaient que trop grand...

La chatte se leva et attrapa un pichet de boisson.
Pas de bière, mais sa allé faire l'affaire!

Elle se servis un verre, verre d'un liquide rosâtre.
Bizarre, mais Shariel ne s'en méfia pas.
Elle le but d'un trait.
Ses fines moustaches frissonnèrent, l'on aurait dit de la vodka.
L'on aurait dit!

L'appétit monté, mais Shariel ne voyais pas de "vraies plats" sur la table, si ce n'est une multitudes de fruits et de boisson.
Mais pas de "vraies plats" et pas de bières!

Elle regarda autour d'elle, essayant de voir s'il n'y avait pas une porte donnant a des cuisines...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaïanne
Chippie
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 29/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Mar 2 Aoû - 17:01

De toute évidence, cette félysse n'ena rien a fiche de moi... Cela tombe bien, moi non plus...

Elle décroisa les pieds, les descendit de la table et se releva. Elle tourna en rond un instant

(que faire! que faire!
Je ne peux pas rester en compagnie de ce chat la, il risquerait de m'agacer)


Elle n'avait pas envie de suivre les ivrognes qui s'étaient aventuré a la cave. Il fallait alors s'attaquer a cette porte qui refusait la sortie a tout le monde pour l'instant. Elle s'avançait d'un pas assuré.
Arrivé devant, elle saisit une épingle de ses cheveux

(cela doit être la srure qui s'est vérouiller seule en se claquand)

Elle s'accroupis et entrepris d'aprivoiser cette sérure. verous et cadenas basique n'avaient pas de secrets pour elle. Simple tour de passe passe qui lui restait de son enfance ou elle jouait les voleuse.
Malheureusement les serrure refusaient de céder.
Gaïanne fronssa les sourcis un instant
Puis d'un coup, la porte s'ouvrit violement vers elle lui fracassant le nez, et l'envoyant voltiger vers un mur de coté.

Gaïanne se releva, visiblement agacé

Mais qu'est ce qui se passe encore ici ???

Un orc se trouvait dns l'embrasure de la porte demandant qui était l'hote. Si sa se trouve il n'avait mêeme pas remarqué que Gaïanne avait été secoué par cette entré.

Non! Personne ne connais notre hote!
Poussez vous que je sorte de cette pièce, sa commence a m'échaufer les esprit toute cette mascarade


Elle passa a coté de l'orc en le bousculant de l'épaule, ce qui n'eut pas grand effet pour le colosse. Gaïanne s'arrêta juste derrière lui pour réfléchir a que faire a présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hébé
Vampire 19 ans d'age
avatar

Nombre de messages : 193
Localisation : Songes de jeunes filles....
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Mar 2 Aoû - 17:55

Le vacarne de la porte vînt hérissait le pelage de la félysse.
Pourquoi tant de brutalité!
Franchement...

Elle se leva et alla a la fenêtre...

Ne regardant n'y l'orc entrait, ni Gaïanne sortir.

Son petit minoi colait contre la vitre, elle essayait d'aperçevoir quelque chose ou quelqu'un...

Dehors, une pluie venait juste de s'abattre...

Quelle belle journée pour une chat...

La nuit tombait sur les falaises, deja les nuages embrumaient le manoir et le ciel y serait caché...

*soupir*

Le chat resta planté a la fenêtre..
Regardant passé l'orage et la brûme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torak
Barbare
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : A mon odeur de barbare
Date d'inscription : 13/06/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Mer 3 Aoû - 9:39

"Salutations à toutes et tous!!!!!!!"

Torak fit irruption dans la pièce et regarda d'un air amusé les participants se regardant tous un peu du coin de l'oeil

"Alors, ah, la table est là !!!"

Mmmmmmmmmmh, que de demoiselles!!!!!!! ses pupilles se dilatèrent un instant pour admirer toutes ses courbes qui s'offraient à ses yeux tout en se dirigant vers les boissons

Il croisa l'une d'elle de près et se permit de la frôler de son appendice nasal pour en extraire les émanations corporelles

"légère excitation de l'inconnu, tension, crainte et aux aguets, miam, du petit lait"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fsmd.forumactif.com
yéyo la bougie
Cpalire
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 36
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Mer 3 Aoû - 10:00

*Khuirm se retourna vers Gaïanne puis vers la félysse, qui s'emblaient toute les 2 se ficher de son arrivé, avant de se mettre a pester.*

Pfff personne c'est qui es ce maudit grouilleux qui m'invite.

*Regardant la table*

A défaut d'hotes, on va pas laisser cette nourriture sans compagnie.

*L'orc s'avanca vers la table, pris quelques fruits qu'il devora en quelque seconde, avant de vouloir s'asseoir, mais au dernier moment la chaise se recula et il se retrouva sur le cul par terre sans comprendre ce qui lui arrivait.
Une fois relevé dans un léger grognement il retoursa ses babines et fixa les 2 femelles.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hébé
Vampire 19 ans d'age
avatar

Nombre de messages : 193
Localisation : Songes de jeunes filles....
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Mer 3 Aoû - 10:48

Shariel, l'air ahurit devant ses deux grands idiots.

L'un qui grognait et l'autre...
Et l'autre (-_-)...

Shariel...
Sha ne savait que faire.
Entourait de deux mâles, dont l'un avait l'air aussi intépride qu'une tortue et l'autre aussi beau qu'un poux (xD Je savait pas quoi mettre)!

Ah! Ils étaient beaux c'est deux la!

La queue de la félysse s'enroula autour de sa cuisse, ses griffes se rétractèrent et elle commença a avançer vers une porte.

Surement par la que se trouvait le petit salon.

Pour elle, tous ce monde était synonyme de massacre...

Quand personne ne parlait, c'était mieut, mais alors seule avec deux...
Avec deux brutes épaisses...

S'en était trop!

Puis, il faut dire que la crainte de Shariel était fondé.
Elle avait peur des males...

Même si elle refoulé cette crainte, elle avait tous de même peur, mais peur de quoi?!

Un Mraowww résonna dans la pièce.

Shariel, devant la porte ne savait pas quoi faire.

Elle resta la, les oreilles droites, pattes sur la porte, une longue queue enroulée autour d'une cuisse ferme et fuselée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaïanne
Chippie
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 29/07/2005

MessageSujet: Re: La salle commune   Mer 3 Aoû - 11:34

(Mais pour qui se prends ce barbare d'operette?
Qu'il m'approche une fois de trop près, et je lui fiche mon poing a nue dans son estomat, a lui faire cracher ses entrailles
J'y crois pas, l'état humain masculin est en décrépitude constante!)


Gaïanne se tournait pour avoir une vision plus large de la pièce qu'elle voulait quitter a l'instant. L'orc se goinfrait comme un porc privé de nouriture epuis trois mois.

Pathétique!!!

La félysse avait bougé.

( Ha ben bravo, va faloir que je m'attende a la croiser dans un couloir si elle ausi décide de faire le tour de la batisse)

Gaïanne ne bougea plus, croisa les bras aggacé un moment, pour observer les deux colosse qui semblaient ne pas s'être vu! Deux bruttes qu'il aurait été plaisant a voir combattre! Montages de muscles sans cervelles, dépourvu de toute agilité. Il n'y avait pas de crainte a avoir, elle ne pourais pas louper le spectacle même de l'autre coté du manoir. Le combat serait sans doute annoncé d'un vacarme de tout les diables.
Elle pouvais alors faire un tour.
Elle fis volte face et sortis précipitement de la salle commune
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La salle commune   

Revenir en haut Aller en bas
 
La salle commune
Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Devant la salle commune
» [DESCRIPTION] Salle commune de Poufsouffle
» Aspect Salle Commune des Serpentards
» Recherche de la salle commune des Serdaigle
» Kylan Hummel [ACCEPTE] ~ Poufsouffle (4e année)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taverne de l'imaginaire :: JDR à accès restreint (terminé) :: Le Manoir-
Sauter vers: