Taverne de l'imaginaire

[Laissez votre imagination vous guider au travers des différents jeux de rôles mêlant passé, présent et futur]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» Discussion sur le jeu
Lun 3 Déc - 19:42 par Isabelle Soraia

» Sortie de gauche
Sam 30 Juin - 2:56 par Tom

» Sombre recoin
Mar 26 Juin - 11:24 par Céli

» Perdu dans les profondeurs
Mar 19 Juin - 8:42 par AGSHYL

» Lîle, au fil de l'eau
Jeu 14 Juin - 18:06 par MJ'

» Dans les souterrains
Mer 13 Juin - 23:28 par Kheira Cruz

» Dialogues RP => Extension au RP de L'île
Mer 13 Juin - 21:38 par Monsieur Mike

» Tunnel de droite ..
Dim 10 Juin - 14:56 par Tom

» Nos absences
Sam 9 Juin - 9:56 par Lynn


Partagez | 
 

 Un trou perdu

Aller en bas 
AuteurMessage
Jenny Jane
Pestouille
avatar

Féminin Nombre de messages : 644
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Un trou perdu   Mer 16 Mai - 15:25

Une seule entrée évidente. Par le ciel. Par ce trou, là haut, qui semble trop petit pour laisser passer le plus minuscule des rongeurs. Et ces os, tous ces os qui n'aident pas à chercher une issue dans le calme...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Jane
Pestouille
avatar

Féminin Nombre de messages : 644
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Un trou perdu   Mer 16 Mai - 17:28

Je ne suis pas tombée. Non, je me suis explosée. Comme un fruit trop mur qui s’esclaffe en tombant de la plus haute branche d’un arbre super haut. J’ai entendu ce bruit sourd, ce craquement, venant de toutes les parties de mon corps. Je ne peux plus bouger. J’en suis sure, je suis toute cassée de partout. Je ne veux même pas regarder. J’ai mal.

Au secours!

Le cri reste étouffé dans ma gorge. Perdu avant trouvé le chemin de mes cordes vocales. Engouffré. Abandonné à son sort dans un petit trou obscur. Comme moi. Je vais mourir sans avoir connu le grand amour de ma vie.

Je vais finir là, toute seule. Moi qui ai peur du noir. Moi qui ai horreur du silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Jane
Pestouille
avatar

Féminin Nombre de messages : 644
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Un trou perdu   Lun 21 Mai - 13:40

Au moindre mouvement d’orteil, j’entends ce bruit d’os qui se fend. Et ça me glace le sang. J’ai l’impression de me vampiriser tellement que j'suis gelée de dedans. Tiens, chuis sure que le mal à la mâchoire, ça vient de mes canines qui poussent. J' le savais. Chuis pas comme les autres. Je viens d’une planète lointaine, c’est obligé…

Pendant que je m’imagine grande impératrice vampiresque de ma planète à moi, j’entends un cri. Un cri lointain, étouffé par les parois qui m’emprisonne. Mais il reste bien clair. Normal, en tant que vampirette, j’ai des sens hyper développés.

A l'aiiiiide quelqu'un !!!!!!

Ma transformation n’est pas terminée, il me reste encore quelques réflexes humains. Je réponds instinctivement à ce cri.

Moi aussi, à l’aide quelqu’un!!! Je suis là!!!

Bien! Mon organe favori est intact. J’ai retrouvé ma puissance vocale. Tiens, je me suis levée, en même temps que j'gueulais. J’ai même ouvert les yeux. J’ai même regardé autour de moi. Et voilà la vision d’horreur. Des os, partout. Comme dans le train fantôme de la foire d’hiver. Sauf que là, s’ils sont en plastique, ils sont super bien faits… ça fout les j’tons, quand même, c’t' histoire. Parce que bon, c’est pas pour dire, mais j’ai pas envie de finir ma vie de vampire dans ce trou, avant même d’y avoir goûté.

Bon, voyons les bons cotés de la chose. C’étaient pas mes os qui craquaient. J’ai quelques courbatures, mais peut être pas de fractures. Pis le soleil n’arrive pas dans ce trou, j’crèverai pas cramé par l’astre jaune.

Mais si y'a quelqu'un quelque part qu'à envie de me sortir de là, j'dirai pas non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyan
Bavard
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 252
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Un trou perdu   Lun 21 Mai - 23:38

La faim commençait à tirailler son vieil estomac. Quoique si son estomac avait aussi bien vieillit que lui, il devait encore très bien se porter. Il prit un couloir sur sa droite, suivant son instinct surnaturel qu'il se plaisait à vanter dans des discussions en communauté -autant dire qu'il s'en était bien peu servit-, et suivit donc ce couloir en sautillant, persuadé d'avoir trouvé quelque chose.

Au détour d'un coude formé par la cavité, son sourire s'effaça alors qu'il se trouvait en face d'un mur. Il s'effondra contre la paroi en marmonnant de bien vertes paroles. Se relevant, il donna un coup de pied dans le mur qui lui faisait face, criant aussitôt de douleur en prévision de choc. Douleur aussitôt transformée en surprise alors qu'une fissure apparaissait dans la pierre.

Emerveillé, il donne de frénétiques coups de pieds dans la paroi, faisant tomber des pierres poreuses de plus en plus grosses. Il plongea ensuite ses mains dans le trou qu'il avait créé, grattant du bout des doigts pour déloger les pierres les plus récalcitrantes, -oui, la narration joue sur les mots, et ensuite ?-

Il put enfin se faufiler dans une nouvelle piece et il perdit tout son entrain. Une pièce fermée, avec seul un tas d'os la remplissant presque entièrement. Ha non, rectification, c'est juste notre protagoniste qui n'est pas foutu d'ouvrir les yeux. La direction n'est pas responsable des peurs ou des fausses joies des lecteurs.

Outre, donc, le tas d'os, une jeune fille semblait mis réjouie, mis dépitée et le regardait avec surprise. La joie le submergea alors. Il voyait enfin un être humain, pour la première fois depuis deux cents vingts ans presque. Il bondit sur ses pieds et attrapa la jeune fille qu'il fit tournoyer dans les airs avant de la reposer et de la contempler. Il lui dit enfin, articulant au mieux et en espérant savoir encore parler :

- Si tu savais, mon enfant, comme je suis heureux de te rencontrer ! Mais que fait donc une enfant de ton âge dans un tel endroit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Contre toute attente
avatar

Masculin Nombre de messages : 2180
Age : 512
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Un trou perdu   Lun 21 Mai - 23:42

Oh la p’tite Jenny !

Elle est pas mimi !
Viens voir papa…
Un bonbon au caramel ?
C’est bon pour les caries !

Mais elle n’est plus seule…
Vous ne serez pas trop de deux…

Ça approche…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Jane
Pestouille
avatar

Féminin Nombre de messages : 644
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Un trou perdu   Mer 23 Mai - 11:05

Un bruit. Comme si quelqu’un tapait au mur pour que je lui ouvre. J’veux bien, moi, mais c’est pas une porte non plus. Pis qui qui me dit que c’est pas un piège? Que c’est pas une grosse bestiole zarbi qui veut me bouffer?

Bordel, le mur s’effrite. Ça doit être gros, très gros, pour mettre en miette la caillasse. Je recule, histoire de prendre de l’élan pour une attaque boulet de canon, celle où on fonce sur la cible la tête la première, bien callée entre les épaules, pour un max de dégats. Je dégaine mon lance-pierre miraculeusement resté à ma ceinture. Si j’avais le temps, j’aiguiserais quelques nonos pour en faire des munitions tip top. Si j’avais le temps… Mais je ne l’ai pas. Le mur s’ouvre.

Là, je reste couette. Je m’étais préparée à tout, sauf à ça. C’est quoi ce type qui sautille et qui me fait voler? ’reusement pour lui que j’ai l’estomac solide… Ayé, il me lâche enfin. Et il parle en plus! J’ai touché le gros lot… Même avec une moue boudeuse, je vais lui répondre, l’a pas l’air méchant le gars. P’t’être juste un peu simplet…

Qui j’suis? J’suis Jenny Jane. Et j’viens du rafiot qu’a coulé.

Mais putain, Jenny, tu t’es retrouvé dans ce trou à la con parce que tu voulais pas être seule, et maintenant que t’as de la compagnie, tu fais ta chiante. Un petit effort, que diable!

C’est vrai, ça. Je le regarde. Et plus je le vois, plus je souris.

Comment que j’suis contente de plus être seule! J’te jure, ça fait trop du bien! Tu t’appelles comment? J’peux t’appeler Kiki?

A mon retour à la civilisation, j’retourne voir mon pédopsy, et je lui demande pourquoi je veux appeler tout le monde Kiki. Doit y avoir un traumatisme ancien là dessous. Mais en attendant, je m’accroche à sa main. On va vivre de supers aventures ensemble. Toi aussi tu le sens?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyan
Bavard
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 252
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Un trou perdu   Mer 23 Mai - 14:41

Reyan était surpris. Qui était donc cette gamine ? Pourquoi voulait-elle l'appeler Kiki ? Et quelle façon de parler !

-Mon nom est Reyan ma chère, Rey' si vous voulez, mais Kiki, à mon grand désarois je craint de ne devoir vous vexer...Et pour la petite histoire, je suis ravi aussi de ne plus être seul ! As-tu la moindre idée d'où nous sommes ? Es-tu seule toi aussi depuis des lustres ? As-tu croisé d'autre personne ? Des dangers ? De l'argent ? Quelque chose à voler ? A monayer ?

Il s'arrêta d'un coup et reprit :

-Ho pardon, mille excuses si je t'importune...Ou peut-être devrais-je dire vous, vous êtes sale, mais dans un trou pareil, point n'est étonnant ! Etes-vous noble ? Si c'est le cas ne me châtiez pas, je vous en conjure, voila bien longtemps que je n'avais croisé d'être humain !



Il regarda l'enfant, l'air à la fois heureux et craintif, dans l'attente d'une réponse favorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Jane
Pestouille
avatar

Féminin Nombre de messages : 644
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Un trou perdu   Mer 23 Mai - 15:09

Voilà. C’était trop beau pour être vrai. L’est zarb. Encore plus que prévu. Bon, va falloir faire avec. Essayons la diplomatie et la politesse.

Z’y va, mêm’ si on a pas gardé les cochons ensemble, on peut s’dire tu, on est dans la même galère… Pis me traites pas de bourge, où on va pas s’entendre longtemps.

Diplomate, on a dit. Tu peux y arriver, Jenny. Ou au moins, essaye.

Je suis pas vraiment toute seule. Y’avait plein de monde. Des qui venaient du rafiot, des qui venaient d’ailleurs, et des qui habitent l’île depuis des plombes. Pis y’a aussi des bestioles pas belles et qui puent.

J’y suis presque. Tiens, je me suis même redressée en parlant. Bien droite, les doigts pas dans le nez…

Par contre, pour les trucs à tchourer, c’est pas gagné. Enfin, par là où je suis passée, j'ai déjà tout ramassé. J’avais collectionné quelques trésors, mais je les ai perdus dans ma chute. Sauf si…

En regardant le trou dont je suis tombée, pour montrer à mon pote Rey, il me vient une idée. Si moi je me suis ramassée comme une merde dans ce trou, avec un peu de chance, ma valise aura suivi. Je me lance la tête la première dans le tas d’os, comme dans Fort Boyard quand ils cherchent un truc dans un machin dégueu.

Tu m’aides? Y’a une valise, un gros caillou, un jambon, et une boite de tatoo à trouver!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Contre toute attente
avatar

Masculin Nombre de messages : 2180
Age : 512
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Un trou perdu   Mer 23 Mai - 17:48

Le brouillard encore ce même brouillard nauséabond, celui qui brûle…

Une odeur insoutenable de pourriture

Le brouillard avance au travers du souterrain
pénètre la cavité
fouille chaque recoins
enlace les mollets
et ça brûle !
et ça pue !

ça approche…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Jane
Pestouille
avatar

Féminin Nombre de messages : 644
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Un trou perdu   Jeu 24 Mai - 15:05

C’est quoi c’t’odeur? Ça vient de lui? Ou de moi? C’est vrai que j’aurai pu me laver un peu dans une des cabanes perchées… Main’nant, c’est trop tard, faut faire avec. Bordel, ça pue tellement que ça me brûle les trous de nez! Ça me bouffe de l’intérieur, j’ai l’impression qu’un truc essaie de me fumer pour me bouffer! Je me débats comme je peux pour me défaire de ce brouillard qui m'assaille. Bon, ok, je cours simplement dans tous les sens, agitant bras et jambes.

Ahhhhh!!! Tu m’auras pas le machin vert ! Faudra que tu trouves autre chose à becter!!!

Je sais pas si c’est la fatigue, mais j’ai une impression bizarre. Comme quand on a la sensation d’avoir déjà vécu une scène, alors qu’elle est simplement en train de se dérouler. Je ne bouge plus. J’en suis sure, j’en suis certaine, y’a une espèce de machin décrépi recouvert d’une serpillière qui va apparaître. Maigre et moche comme l’ombre d’un squelette. Et qui sent des pieds par la bouche. Mais moi, j’ai même pas peur! Parce que maintenant, j’suis la nana à Dracula, alors hein! Tiens, d’ailleurs…

Je regarde Reyan, oubliant presque (parce que totalement, c’est pas possible, z’imaginez même pas comment qu’ça chlingue dans le coin…) les remouds stomacaux provoqués par les effluves nauséabonds (haha ! Avouez, vous n’en revenez pas de c’te phrase!). Un léger sourire en coin, je me rapproche, lentement, en silence. Il est plus grand que moi, ça risque de poser problème. Petite impulsion, je saute. Et je m’accroche à son cou par les dents. J’aspire. J’aspire. Jusqu’à en avoir mal aux lèvres.

Rien. Pas une goûte de sang. Juste un suçon énormissime en souvenir. Ça craint.

Heu… Désolée. On fait quoi? On se planque ou on s’arrache?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyan
Bavard
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 252
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Un trou perdu   Jeu 24 Mai - 16:02

Reyan se sent perdu. A peine retrouve-t-il âme humaine pour compagnie qu'ils semblent être mis en danger. Le mieux serait de fuir. Mais pas où ?

Et voila que la gamine qui l'accompagne lui saute au coup et essaie de le mordre ou quelque chose comme ça. Le voila bien, perdu dans un souterrain avec une gamine plus ou moins -plus que moins d'ailleurs- folle et une brume brulante aux pieds.

- Passant outre le fait que vous sembliez m'adorer, que penseriez vous de fuire au plus vite ce qui semble nous entourer ?

Un sourire en coin, dans l'espoir de décrisper la petite, il attend sa réponse, il attend son salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kweecly
?
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 68
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Un trou perdu   Mer 30 Mai - 15:42

Du bruit dans le trou... du bruit partout... foutus humains braillard!!!!
Le chaos ne s'installe pas en deux jours, mais les humains sont plus rapide que le chaos...

Dans le trou....

Kweecly apparait au milieu du brouillard, diffusant son horrible odeur de souffre...
Dans la pénombre, seul les yeux rouges scintillant percent...

Un homme... un humain toujours aussi moche que les autres... par derriere, le gobelin s'approche, et plante sa petite lame tranchante dans la fesse droite!

Gnark!

Au passage, appercevant les formes naissante d'une jeune fille, le gnome verdatre profite de l'occasion pour palper la poitrine avec vigueur...

"DIT CAMIONNNNNNNNNNNN!!!!! POUEEET POUEEETTTTTTT"

Contrairement à son habitude, Kweecly prend la fuite en courant sur les monticules osseux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Jane
Pestouille
avatar

Féminin Nombre de messages : 644
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Un trou perdu   Mer 30 Mai - 16:03

Se barrer. Il a raison, on sera forcément mieux ailleurs qu’ici. Par là, le trou d’où il est apparu. Mais… Ces points rouges… J’ai déjà vu ça. Le machin vert qui pue le cul! Il nous attaque! Et il est déjà reparti.

Reyan a de la chance, il s’en sort mieux que moi. Il a juste une lame plantée dans le derche. Moi, je suis polytraumatisée à vie.

I’ m’a p’loté le machin dégueu!!! J’te jure, il m’a tripoté les miches! On se connaît pas bien, mais j’te jure, ah oui, j’te le jure, je vais lui faire regretter son geste!!!

D’un geste sec, tellement sec qu’il semble assuré, je tire sur la lame. Elle se détache de la fesse aussi facilement que si c’était du beurre. Hum… Si j’étais attirée par ce genre de truc, j’tâterais bien… Mais c’est pas le cas. Je préfère imaginer ce que je lui ferrais quand je le retrouverai, au gnome.

Viens, par là!

Couteau à fesse et lance pierre dans une main, poignet de Reyan dans l’autre, je l’entraîne avec moi. Je sais, je sais, il doit avoir mal, je pourrais le laisser récupérer. Mais pas question de laisser de l’avance à l’objet de ma traque…


[suite: quelqu'autre part dans le souterain, en suivant l'odeur laissée par le machin vert]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyan
Bavard
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 252
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Un trou perdu   Ven 8 Juin - 21:59

[Mes excuses pour l'inactivité...Sad]

Surpris, Nemeth ne bougea pas. Bah oui, ça doit faire chier quand même, imaginez, vous trouvez un semblable après 200 ans d'errance et pof, il disparait ! Enfin, le voila, notre cultissime héro, perdu à nouveau, au milieu de nule part.

Après avoir observé à nouveau la salle où il se trouvait, il reprit le trou qu'il avait fait dans le mur et se mit en quête d'une éventuelle issue.


Une voix qui arriva par échos à lui le motiva et il s'élança dans un couloir qu'il n'avait pas encore emprunté auparavant, espérant de tout son coeur croiser quelqun.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un trou perdu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un trou perdu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Trou Perdu [Arc 1 en cours: l'école à la maison]
» Joli-Trou, une localité succulente
» Seul et perdu...
» photos bastogne 2009.
» Trou d'un coup, suite.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taverne de l'imaginaire :: L'île (Terminé) :: L’île :: La Cité des Premiers :: Les souterrains-
Sauter vers: