Taverne de l'imaginaire

[Laissez votre imagination vous guider au travers des différents jeux de rôles mêlant passé, présent et futur]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» Discussion sur le jeu
Lun 3 Déc - 19:42 par Isabelle Soraia

» Sortie de gauche
Sam 30 Juin - 2:56 par Tom

» Sombre recoin
Mar 26 Juin - 11:24 par Céli

» Perdu dans les profondeurs
Mar 19 Juin - 8:42 par AGSHYL

» Lîle, au fil de l'eau
Jeu 14 Juin - 18:06 par MJ'

» Dans les souterrains
Mer 13 Juin - 23:28 par Kheira Cruz

» Dialogues RP => Extension au RP de L'île
Mer 13 Juin - 21:38 par Monsieur Mike

» Tunnel de droite ..
Dim 10 Juin - 14:56 par Tom

» Nos absences
Sam 9 Juin - 9:56 par Lynn


Partagez | 
 

 La maison basse à la coupole

Aller en bas 
AuteurMessage
MJ
Contre toute attente
avatar

Masculin Nombre de messages : 2180
Age : 512
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: La maison basse à la coupole   Mer 28 Mar - 20:28

La coupole métallique coiffe une maison ronde, en forme de tonneau.

Une première pièce en bas, aux étroites fenêtres, aux murs de bois brut. Tabouret rond, tonneau rond, et des pommes sur la table... Celui qui vit ici n'aime pas les angles...

Quoique...
La chambre à l'étage, logée sous la coupole, est fermée par quatre murs en carré, quatre murs de bois également, ornés de sculptures, éclairés de suspensions élégantes...
Carré aussi le grand lit moelleux niché dans le coin de la pièce...










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Maverick
Ame-né-zig
avatar

Masculin Nombre de messages : 611
Age : 33
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: La maison basse à la coupole   Jeu 5 Avr - 19:58

Soutenu par rayana, je me sentais m'affaiblir de pas en pas. Nous arrivâmes enfin, après quelques minutes, à une batisse étrange dont le toit formait une large coupole. Entrant sans frapper, nous constatâmes qu'il n'y avait personne...

Dommage, je n'aurais pas été contre un coup de main, Rayana non plus d'ailleurs. L'absence d'angle me frappa un instant, mais la douleur était trop vive pour que cela soit mon soucis principale.

Je voulus dans un premier temps monter à l'étage, mais ne tenant plus, je finis par m'écrouler sur le sol, mes jambes refusant de me porter. deux blessures, ainsi qu'une guérison un peu épuisante... cela était trop pour moi.

Faisant un rapide tour de mes yeux de la salle, je constatais qu'aucun linge n'était visible. Il y avait en revanche des tonneaux, contenant sans doute de l'eau.

Après un soupir, je détachait péniblement mon tricot, qui refusait de se retiré, sans doute trop collant de part l'humidité. Je tirais alors dessus d'un coup sec, l'arrachant et me mettant ainsi torse nu, mais cela ne me gênait pas, je n'avais rien à cacher, je n'étais ni très musculeux, ni gringalet. Et ma blessure était à mes yeux plus urgente.

Je tendis alors les lambeaux du tricot à Rayana, tout en restant au sol


"S'il vous plait, voyez s'il y a de l'eau dans ces tonneaux, et si c'ets le cas imbibez en ce tissu, afin de me faire un bandage. Même si la blessure ne parrait sans doute pas grave, je ne veux pas me vider de mon sang, pas maintenant.

Je viens de découvrir une cité magnifique sur une île déserte, des personnes qui me parraissent sympathiques et ouvertes, et il me semble ne jamais avoir vécu cela jusqu'ici. De plus l'oubli de mon passé me parait, je ne sais pourquoi une bonne chose.

Aussi, je ne veux pas encore mourir. Je vous en pire, aidez moi Rayana...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayana
...et l'autre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1616
Age : 39
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: La maison basse à la coupole   Jeu 5 Avr - 23:00

La porte ... J’hésite un instant.. Devrais-je frapper. Ouvrir ? Je suis Indécise ... Je ne sais pas comment agir.. En plus c’est avec peine qu’on est parvenu à faire le chemin, jusqu’à cette maison, et si à l’intérieur, y a des pas commodes..

Vince prend les devant, on entre sans frapper.. Malheur, Bonheur, sauvetage ? On est dans le flou.. Ce que je vois à l’intérieur me paraît réellement suspect.. tout en arrondi.. Qui donc pourrait vivre ici ? Etrange ... Mais le moment n’est pas à la question, il va falloir trouver de quoi soigner Vince ...

Je regarde les alentours.. Il y a des tonneaux, de fruits ... des pommes sur une île de pommes, voilà quelque chose de peu communs par ici ...

Pafff ...

Mince, Vince se laisse tomber au sol ... j’ai juste avancés de quelques pas, le laissant un moment, je ne me doutais pas qu’il soit si fable ... Je recule avec empressement ... et m’accroupi à ses côtés ... Pas de linges en vue en plus ...

Je le vois traficoter avec son tricot.. Je crois effectivement qu’il y pas le choix pour le moment.. Il arrive à déchirer un lambeau de son tissus, puis me le tend.. J’ai peur un peu qu’avec l’humidité et le sel de son T-shirt ce ne soit pas la meilleure solution pour l’éponger ... Malgré tout, je prend l’étoffe qu’il me prête..

Bien sûr, Vince je vais aller voir ce que je peux trouver ... Votre passé, serait-il alors peu vaillant et enviant ? Vous m’étonnez ...

Je continue à y parler pendant que je me relève et me dirige vers ces fameux tonneaux..

Vous souvenez-vous ce que vous faisiez comme métier ?

Enfin je m’approche de ce tonneau, je retire le couvercle ... Et là ... Un liquide ... Mais je suis pas très sûre que ce soit de l’eau.. Mais se serais ... de la Pomme ?? Ici ?? Hummm de la liqueur de Pomme ... Bon, on y va, je trempe donc son lambeau de tissus à l’intérieur du tonneau ...

Bon quoi qu’il en soi.. Ca devrait faire l’affaire ... Tien des distilleurs ici.. oh, je crois que je m’égare un peu quand-même.. Ca doit être cette odeur ...

Après avoir bien détrempé le morceau de tissus, je retourne vers Vince ... Bon, il a pas l’air trop mal en point..

Vince Ca y est ... Mais je suis pas sûre que se soit de l’eau, m’enfin ... Ca devrait allé.. Ca risque quand même de piquer ... Préparez-vous ...

Je grimace un court instant, je n’aimerais pas être dans sa position, de la Pomme sur une plaie.. ouhhh c’est terrible ... Vague souvenir de colonie me remonte en tête ... Ca me fais sourire ...

Attention ...

Pis là, hop je commence à nettoyer sa blessure ... Le sang devrait arrêter de couler ensuite ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Maverick
Ame-né-zig
avatar

Masculin Nombre de messages : 611
Age : 33
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: La maison basse à la coupole   Sam 7 Avr - 11:19

Elle semble accepter de vouloir m'aider, ce qui m'arrache un soupir de soulagement. j'avais tellement peur qu'elle me laisse, moi qui ne passe mon temps qu'à recquérir son aide!

C'est alors que pendant sa recherche, elle me pose alors des questions sur mon passé

"Mon métier? Je ne sais plus du tout, de même que mon passé, c'ets comme si on avait tout gommé. je ne l'explique pas. Cependant, je ressens comme un malaise profond lorsque j'essaie de me souvenir.
Comme si j'avais fait le mal, et que quelqu'un avait voulu tout me faire oublier, me faire repartir à zéro"

Rayana s'approcha alors avec le tissu imbibé d'un liquide inconnu. Prévenant que cela pourrait faire mal, je n'eus pas de surprise à cela

"Allez y! Peu importe la douleur, il faudra bien le faire"

Elle appose alors le tissu sur mon crâne. la douleur devient très vive, pire que si l'on avait ouvert ma plaie avec un couteau cent fois aiguisé. Je hurle de douleur, et mon crâne me fait horriblement mal. J'attrappe alors sa main, sans serrer, et la retire de ma tête, avec le tissu.

Haletant, je respire bruyamment, et me sens encore plus épuisé qu'il y a quelques secondes, incapable de me lever. Des larmes de douleur coulent de mes yeux, et je serre les dents pour attenuer le mal. Je finis par poser une main sur l'arrière de ma tête, craignant les effets.

Quelle ne fut pas ma surprise de constater que la plaie ne saignait plus, et qu'elle était en partie cicatrisée! Certes, au prix d'une douleur atroce mais...

Je me tourne alors vers Rayana. Mes yeux sont rouges, et d'une voix un peu éteinte je m'adresse à elle


"Merci. C'est la seconde fois que vous me sauvez. Je vous dois la vie."

Je décide finalement de m'asseoir contre le tonneau. Je suis toujours torse nu, et contemplant les reste de mon tricot en très mauvais état, je constate que je vais devoir resté ainsi quelques temps.


"Si cela vous dit, une fois que j'aurais récupérér un peu, nous pourrons visiter l'étage de cette maison. Je suis désolé de vous avoir retardé, aussi je pense que nous pouvons commencer à chercher ou nous sommes, non?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayana
...et l'autre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1616
Age : 39
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: La maison basse à la coupole   Sam 7 Avr - 23:34

C’est certain, il va le sentir passer ... Mais à vrai dire on n’a pas le choix !! Je suis contente de pouvoir lui rendre service, on est pas ici pour rester de marbre sans aide sans un regard.. Heureusement, je crois que la Solidarité commence à faire effet ... Un signe peut-être ...

Le pauvre le coup d’avant à vraiment su le sonner ... Il ne se souvient plus ce qu’il pratiquait avant d’atterrir sur l’île.. Mais il émet un peu de l’incertitude quelque chose se voile ... Sombre passé peut-être ... Quoi qu’il en soi, ce n’est pas un mal si il se souvient plus ...

Avec son abrobation, je nettoie la plaie comme je le peux ... Dans mes geste subtils et essayant de ne pas trop frotter énergiquement cette blessure, je l’entends, il souffre ... Il n’arrive plus à supporter la douleur que je lui inflige sans le vouloir.. Alors il me saisi le poignet et me fait comprendre que je peux arrêter.. Il a déjà bien tenu bon !

Ca va ? Vince, je, je suis désolée, si je vous ai fait mal ... Mais je crois que votre plaie ne saigne plus.. Pas besoin d’un rajouter une couche heureusement ...

Lui-dis sur un ton peu certain.. Je n’aime pas faire mal aux gens ...

Malgré cette souffrance, il arrive à me remercier ... Rien que pour ça, intérieurement je le remercie de sa franchise ...

Ho, je vous remercie mais vous sauvez la vie est un peu excessif comme terme, je n’ai fait que là vous aider, parce que vous en aviez besoin ! Je vous assure..

Je me relève ensuite ... Le regardant voir si il me lance un signe pour que je l’aide, mais ça à l’air d’aller.. Il s’en sort très bien !

Il retrouve ses esprits, j’en suis ravie, un peu de repos, et nous pourrons continuer notre investigation ... Cette maison, je ne la sens pas mal.. un air de quiétude trône ici.. Ca m’apaise, depuis que je me suis retrouvée ici, ca n’a été que troubles, inquiétudes, mort, peur, angoisse, je pourrais encore en citer tant.. Mais préfère m’arrêter là.

Oui, on peut aller ensuite voir ce qu’il y a au-dessus ... Masi surtout ne croyez pas que vous m’avez retardé, retardé en quoi ? J’ai tout mon temps ... Je crois qu’on est destiné à rester fort longtemps sur cette archipel ...

Je m’approche ensuite de cette table ... Et y saisi un pomme, je croque dedans presque comme une enragée, mon dieu c’est que j’ai tellement faim, que même si un mammouth passait par là, je serais prête à le chasser seule pis à le dévorer en entier !!

Me voilà avec de drôle d’idées, cette île, j’ai l’impression qu’elles nous changent ... Tous, j’ai l’impression que mes agissements ne sont plus ceux que j’ai toujours prôné.. Je jette un regard sur Vince, puis attends qu’il récupère pour que nous puissions grimper..

Vince, dites-moi quand vous êtes prêt à repartir !

Je lui souri ensuite et continue ma course dans cette pomme qui à un goût peu commun ... Et j'espère juste qu'à l'étage j'aurai de quoi me laver un peu ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Maverick
Ame-né-zig
avatar

Masculin Nombre de messages : 611
Age : 33
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: La maison basse à la coupole   Dim 8 Avr - 0:03

Elle cherche à repousser mes excuses, pensant qu'elles ne sont pas nécéssaire. Décidément... Enfin, il n'empêche qu'elle attend encore à cause de moi. De plus elle doit mourir de faim, à voir la manière dont elle dévore la pomme qu'elle a saisit.

Je me relève, pas trop difficilement, mais avec encore un peu de mal, et me frottant la tête, comme pour me rassurer, je lui fais signe que tout est bon;


"Je vais bien, enfin je crois. On peut monter"

Sans attendre de réponse, j'emprunte l'escalier menant à l'étage, prenant soin de veiller a ce que Rayana me suive tout de même.

Arrivé à l'étage, je constate que la salle n'a rien à voir avec celle du bas: ici tout a des angles. Une jolie petite chambre, avec un lit des plus moelleux pour nous qui n'avons plus vu de lit depuis le naufrage. De ravissantes sculptures, deux petites chaises de bois, une commode... De quoi contenter n'importe qui!

Mon premier reflexe est alors de me rendre à la commode, pour fouiller un peu espérant trouver de quoi me vêtir. Chance, un tricot de soie se trouve à l'intérieur, et même s'il est un peu grand, il fera l'affaire.

Puis je m'asseois sur le lit, posant le tricot juste sur la chaise à côté, et sortant une petite caissette de mon blouson, j'invite Rayana à s'asseoir


"J'ai remarqué que vous aviez faim, en bas. Peut être que ceci calmera un peu votre appétit: c'ets tout ce que j'ai pu sauver. Ce n'est certes pas un repas de roi, mais à défaut de mieux..."

Je débale alors mon petit trésor: du pain, du fromage, des fruits secs, du jambon dans du papier aluminium, et des biscuits. De quoi nourrir deux personnes... Sans plus


"Allez y, mangez ce que vous voulez... Je prendrais ce qu'il reste. je vous dois bien cela!"

Petit sourire un peu éteint par les mésaventures de ces derniers temps... mais sourire tout de même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayana
...et l'autre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1616
Age : 39
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: La maison basse à la coupole   Dim 8 Avr - 3:28

Tout en mangeant ma pomme, j’observe Vince ... Il se tâte l’arrière de la tête, il semblerait qu’il soit prêt à reprendre la route ... Je le laisse donc passer devant ... Nous nous apprêtons à monter voir ce qu’il y a au dessus ...

Il commence sa montée, je le suis de prêt, on ne sait jamais ce qui peut nous tomber sur le coin de la figure, quand on s’y attend le moins en plus ! Je jette un regard furtif, a ce qui nous entoure ... J’ai une impression bizarre, plus je grimpe, plus je me sens étrange ... Incompréhensible ... Je ne sais plus qui je suis.. A cet instant là ...

Enfin nous sommes en haut de l’escalier ... Bizarre ce qui était rond en bas, et Anglé ici ... Une chambre juste la, un immense lit qui m’a l’air bien confortable ... Si, je m’écoutais je foncerais dessus, puis euh, ... Bref, de toute façon, ce n’est pas chez moi, je n’ose pas vraiment approcher ... Quelqu’un pourrait tout de même arriver.. Je n’ai pas envie de jouer à Boucle d’Or..

Pourtant, je vois Vince foncer vers la petite commode ... Je ne sais si j’ose l’interrompre ... A sa place je ferais pareil n’ayant plus de chemise sur lui ... Soudaine je me rends compte aussi que moi, j’aurais besoin de vêtements avec mon haut de bikini tout défraîchi ... J’ai toujours la mon sac que j’ai sauvé du naufrage, mais je ne sais toujours pas ce que j’y avais glissé, je ne m’en rappelle pas ... J’aurai tout loisir de le redécouvrir..

Vince s’approprie quelques menus vêtements ... Je le regarde toujours mes dents croquant toujours cette pomme qui arrive au bout ... Je détourne un instant mon regard quoi est attiré vers la gauche ... Il y a la aussi un porte qui est close ... Je m’avance et reste devant cette porte ... Prête à baisser la poignée pour voir ce qui se cache la derrière ...

1 ... 2 ... Décompte dans ma tête ...

Je ressens Vince bouger derrière mon dos, me demandant ce qu’il va faire, je me retourne ... et détourne mes yeux de cette porte si tentante ... Il me fait signe pour que j’ale m’asseoir à ses côtés ... Tien ... Il semble sortir quelque chose... Je m’approche alors pour savoir ce qu’il détient..

Je ne rêve pas, il me parle bien de nourriture !!! Mon visage s’éclaire quand je le vois ouvrir cette petite caisse ... Il me reste plus que le trognon de pomme dans ma main ... Il est évident que je n’hésite pas ...

Oui, Vince effectivement je meurs de faim ... Mon dieu mais vous avez sauvez ça d’où ? Des fruits secs, j’adore les fruit secs.. Merci !

Il est galant il veut que je me serve avant lui, et qu’il mangerait ce qu’il reste, non, je ne peux pas le laisser sur sa faim non plus ... Alors timidement je prends une poignée de ces fruits secs qui me tendent les bras ...

J’en mets quelques uns dans ma bouche ...

Merchi Vince ...

Je retourne alors vers cette porte laissée pour compte ...Avec un mouvement moins tremblant qu’auparavant je l’ouvre ... Cette odeur m’a fait me détendre.. Je ne crains plus ici ...

Et là, sous mes yeux ... je remarque une très jolie petite salle d’eau ... carrée elle aussi.. Une belle petite pièce toute boisée couleur acajou ... Quelques poutres tracent un chemin sur le plafond ... Un peu vers la gauche, se trouve un beau lavabo couleur or taillé dans la pierre ... Brut ... C’est très chaleureux comme endroit, et ce parfum qui s’en dégage ...

Je fais le tour de la pièce avec mon regard pétillant de malice et de curiosité ... Et là presque caché par un paravent, je devine une petite baignoire en cuivre ... Ebahi de voir ce genre de rareté je m’avance dans la pièce ... Cette baignoire, tellement tentante, je rêve de m’y plonger, je rêve d’aller faire couler cette eau qui é l’air don de dieu à l’heure actuelle ... Juste une toute petite douche ...

Je lance alors quelques paroles à Vince ...

Vince, j’ai découvert là une salle d’eau ... Ca ne vous embêtes pas si je vous abandonne quelques minutes, je vais me rafraîchir et prendre vite fait une Tite douche ... Je rêve trop de me laver !

Sans attendre sa réponse, je pousse la porte de la salle de bain, puis commence à faire couler l’eau ... Et essaye d’enlever ces vêtement que même les mouches refuserait de s’y poser ... Hop, dur, ca colle de partout ...

Mes vêtements au sol, je me hâte et passe le rempart du bord de la baignoire ... de l’eau tiède s’écoule sur mes pieds ... je savoure cet instant comme ce n’est pas possible ... Je vais me dépêcher Vince voudra aussi sûrement se plonger dans cette eau si divinement offerte ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Maverick
Ame-né-zig
avatar

Masculin Nombre de messages : 611
Age : 33
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: La maison basse à la coupole   Dim 8 Avr - 11:05

Rayana, d'abord réticente à s'asseoir, finit par bien vouloir piocher dans le petit repas que j'ai étalé devant elle. Mais je reste décu en voyant qu'elle ne prend que quelques fruits secs, et comprend bien qu'elle veut m'en laisser suffisament.

Puis elle se dirige vers une porte que je n'avais pas remarqué jusqu'ici, et entrant dans la salle, elle commence à inspecter. Moi, ayant trop faim, je saisis un biscuit que je m'empresse de dévorer. Cela faisait trop longtemps que je n'avais vraiment rein mangé, mais il va falloir se rationner, si on doit tenir avec ca!

Remballant le pain et le fromage, ainsi que quelques fruits, je saisis ce qu'il reste de biscuits et de fruits secs, histoire de les offrir à Rayana. Celle ci me dit alors avoir trouvé une salle d'eau, et laissant la porte entrouverte, elle commence à faire couler l'eau. Le repas attendra!

Profitant un peu, je commence à faire l'inventaire de mes possessions. Outre la nourriture, mon arme ainsi que deux chargeurs, du papier, un téléphone portable hors service, des clés dont je ne me souviens plus l'utilité, une paire de lunettes de soleil aux vers brisés, et... un étrange callepin dans lequel de snotes sans sens sont écrites.

Curieux,et tout en mangeant un ou deux biscuits, je commence à feuilleter le calepin, comme si je lisais le journal intime d'un autre, comme si ce n'était pas moi qui avait écrit ca. C'est farci de notes du style "3h35, 2 cubes blancs, GF 32" mais aussi d'écritures dans une langue bizarre, cet je n'y reconnais guère mon écriture.

J'entends d'une oreille distraite Rayana qui semble profiter de son bain. Qu'elle profite, j'ai comme l'impression que ce paradis est trop beau pour ne rien cacher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayana
...et l'autre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1616
Age : 39
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: La maison basse à la coupole   Dim 8 Avr - 22:44

Je n’ose pas regarder l’eau qui s’écoule tant elle doit être sale ... Cette douche me réchauffe l’intérieur ... Je me sentait glaçon, je n’aime pas cette sensation ... Je reste encore quelques instants, tellement l’eau est un élément que j’affectionne.. Mais d’autres choses s’emparent de mon esprit ...

Sommes nous réellement dans une quelconque sécurité ici ... Tout paraît si ambigu ... sa sonne faux ... Pourquoi mes pensées se hante d’une peur panique prête à faire surface ... Je ne dois pas m’abandonner dans ce cauchemar ... Non ...

Vince, j’espère qu’il va ... quelque chose me préoccupe.. Pourtant, j’en ‘ai pas l’impression que danger il y a.. Pour le moment ... Prise d’un frisson qui fait son chemin sur ma peau nue, je me hâte de terminer ... Dernier jet chaud me rassurant, puis, j’arrête de faire couler le robinet.. Je regarde autour de moi ... Puis je remarque une petite armoire un peu plus loin ... entrouverte.. Il semblerait qu’un linge immaculé dépasse..

Bien décidée, j’enjambe le bord de la baignoire, et me dirige vers cette petite commode.. Hop, vite fait, je tire sur le tissu ... Et passe ce petit linge autour de mon corps ... Je le tien tant bien que mal, faut dire qu’il n’est pas très grand, puis ressors de la salle d’eau ... Je m’arrête un instant face à Vince ... Il semble inquiet ... quelque chose lui occupe l’esprit ... je le vois affairé sur une espèce de bloque-note ...

Ca y’est Vince, j’ai terminé, si vous voulez profiter de vous laver un petit peu, la salle d’eau est à vous ...

Je m’approche alors de l’endroit ou Vince avait trouvé de nouveau vêtements ... Et, il est toujours torse nu.. Hum.. Bon, oui, je recherche quoi moi, oui quelque chose à passer ... J’ouvre alors un de ces tiroirs ... Je vois rien qui pourrait m’être utile.. Je fouille encore ... Oui, là. J’y découvre une espèce de short ... Ca fera l’affaire ça, Bon pis pour en haut.. Evidemment pas de soutif ... Pis remettre mon haut de Bikini, même pas la peine..

Je reste un instant songeuse ... Mince, je crois que j’ai laissé mon sac en bas ... Dommage, je regarderai plus tard ce que je vais y trouver ... Pour l’instant ... Voyons ... Là, je trouve un petite blouse assez courte à boutonner de couleur sable ... Ca y est ca fera l’affaire pour le moment ...

Je me retourne une fois encore vers Vince regardant si il va profiter de se laver, ou si il est encore plongé dans cet esprit qu’il ne connaît plus ... Et tout en l’observant, je commence à enfiler le short par-dessous le petit linge qui me préserve un tant soi peu d intimité..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Maverick
Ame-né-zig
avatar

Masculin Nombre de messages : 611
Age : 33
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: La maison basse à la coupole   Dim 8 Avr - 22:57

Rayana finit par me tirer de mes rêveries en sortant de la salle d'eau. Elle n'est vêtue que d'une serviette, sans doute n'a t-elle pas trouvé de vêtements dans la salle d'eau. Elle se met alors à chercher, et finit par trouver un short court et une petite blouse, qu'elle enfile rapidement. Il faut avouer que ce ne sont pas des vêtements tellement agréables, mais cela lui donne un air...

J'hésite un instant. Aller me laver? Alors qu'on est là, dans un endroit inconnu, sans savoir ce qui nous guette et... Oh et puis zut, faut bien l'avouer, ca me fera pas de mal


"Bien, j'y vais. Mais surtout, restez ici, ne bougez pas de cette salle tant que je ne suis pas de retour..."

Je tire alors un couteau de ma botte


"Tenez. Ca pourra vous servir. Je n'ai pas envie qu'il vous arrive malheur, et un endroit inconnu comme celui ci, nul ne sait ce qu'il nous reserve..."

Puis je file en direction de la salle, emportant le tricot de soie, mais laissant la nourriture a Rayana

Me contenant de rabbattre la porte, je me dépêche de retirer mes vêtements, ne conservant que le strict minimum pour me laver, et commence alors à faire couler le jet d'eau. Le contact de ma peau avec ce liquide bienfaisant m'apaise l'esprit, et je me mets à savourer cet instant, car je sais bien qu'il n'y a pas que du bon sur cette île. Alors profitons en!

Porfitant de l'eau autant que possible, j'en oublie le temps, et passe dix bonnes minutes sous l'eau sans même me soucier de ce qui se passe autour de moi. Comme si mon esprit était ailleurs, comme si rien ne comptait plus que ma rêverie. Seul le bruit de l'eau indique encore un quelconque mouvement dans la salle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayana
...et l'autre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1616
Age : 39
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: La maison basse à la coupole   Dim 8 Avr - 23:52

Pendant que je m’arrange comme je le peux pour enfiler mes vêtements ... Vince sort de ses pensées ...

Soucieux de mon bien-être, il me demande de rester dans cette chambre ... et que j’attende son retour, effectivement il n’a pas tort, je ne me vois pas redescendre pis ressortir sans être accompagnée ... Quelque chose est encore ici ... Mauvais pressentiments ... Ambiances étranges ...

J’acquiesce alors suite à ce qu’il me dit, je l’attendrai donc ici ... De sa botte il me sort un couteau ... Je ne sais pas trop si avec ça, je ferais grand dégâts, mais c’est nettement mieux que rien ! Alors, je le prends ... Juste un regard avant qu’il ne s’enfile dans cette salle de bain ...

Ca va aussi y faire du bien, même si ce n’est pas l’endroit rêvé pour profiter.. Mais quelle bien ça fait ... Toujours le couteau en main, je dois finir de boutonner cette blouse.. Bon, je pose alors cette arme de fortune sur la commode ...

Je termine de boutonner ma chemise, allez encore deux boutons ... Pff il y a rien à faire ... J’y arrive pas ... Ca me serre trop la haut ... Veux pas avoir le souffle coupé pour deux malheureuse petite pression, alors je laisse tel quel, Ce qui je l’avoue me fait un décolleté, bien décolleté..

Le temps passe, je commence à me demander ce que Vince fabrique ... J’ai bien pioché encore quelques petites choses à grignoter dans ce que m’avait sorti Vince mais là ... Je m’inquiète un peu tout de même ca doit bien faire une bonne quinzaine de minutes que ça ne remue plus là-bas ...

Je me rapproche tout doucement de la porte qui sépare la salle d’eau à la chambre ... Je tends l’oreille juste le bruit envoûtant de l’eau ... Rien d’autres ... Je ne sais pas si j’ose entrer, en même temps si il se sent mal.. Je ne peux pas le laisser comme ça.. Au pire si il est bien ben euh, oui enfin ... Il faut que je me décide..

Bon, je vais déjà frapper à la porte ... Si il y a pas de réponses on verra après ... J’aviserai ...

Toc... Toc .. Toc ...

Vince ca va ?

Bon, j’espère qu’il va répondre quand même ... Je ne sais pas ... Est-il là ? Est-il lui ? ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Maverick
Ame-né-zig
avatar

Masculin Nombre de messages : 611
Age : 33
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: La maison basse à la coupole   Lun 9 Avr - 0:00

Toujours sous l'eau, j'ai l'impression de ne plus être là. je me mets à rêver, simplement.
Je vois une grande maison. Des gens dedans. Une femme, un homme, et deux enfants, un garcon et une fille. Les enfants jouent, les adlutes sont heureux. Et puis des nuages, qui obscurcissent le ciel.

Le tonnerre gronde, la pluie s'abbat. La maison semble dépérir sous l'effet du temps, et les gens a l'intérieur vieillissent en acceléré, comme une cassete qu'on avance en vitesse rapide. La femme devient plus âgé, l'homme a maintenant une grande barbe. la jeunne fille est devenue une demoiselle ravissante, et le jeune garcon un jeune homme qui....

Mais... mais c'ets moi le jeune homme! Qu'est ce que ca veut dire ca?


"Toc toc toc.
Vince ca va ? "

Que?

Surpris et tiré de mes pensées, j'ai un mouvement un peu ample. Je trébuche sur le rebord de la baignoire, et chute sur le sol dans un grand fracas.

Un peu sonné, je coupe l'eau et enveloppe une petite serviette à ma taille. J'ai l'impression de m'être fait tapper à coup de marteau sur la tête.

Qu'est ce que c'était? Pourquoi ai je rêvé de cela? Qu'est ce que ca voulait dire? Tout cela me laisse sans voix, et je n'ose me relever, encore trop abasourdi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayana
...et l'autre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1616
Age : 39
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: La maison basse à la coupole   Lun 9 Avr - 0:53

Toujours devant cette porte mi-close ... Je m’interpelle ... Je n’aime pas ça ... Il est sorti de son âme ... Perdu dans des songes étranges ... Bizarre je le ressens ...

Boiiinnnngggg ...

Mon dieu, un sursaut, mais que se passe t’il donc las dedans ... Il est tombé on dirait ... Sans attendre une minutes de plus, je fais irruption dans cette salle qui était délices ... Là, je le vois.. hum, il a à peine eu le temps de mettre cette petite serviette autour de sa taille.. Je reste un instant pantois ... Mais je ferme pas les yeux.. Et m’avance vers lui ...

Vince mon dieu que vous arrive t‘il ? Tout va bien ? ...

Je lui tends la main pour qu’il puisse se relever ...

Vous m’inquiétez, que peu bien caché vos pensées ? Quelque chose vous tracasse plus que cette perte de mémoire, j’en ai l’impression ...

Hop, un effort, je l’aide à se remettre debout.. je l’incite à s’asseoir sur le rebord de la baignoire.. Oui, bizarre atmosphère se fait plus lourd, et embrumée.. Qu’est-ce que cela peut bien signifier..

Je lui lance alors un regard interrogateur soulevant mes sourcils ...

Ici, c’est notre perte, ou notre avenir tout est compromis.. Personne pour nous diriger, personnes pour nous expliquer, il faut qu’on retrouve les autres, peut-être ...

Cette grande maison, que j’ai vu, saura t’elle nous guider et nous instruire..

Vince, je crois qu’on ferait mieux de retrouver les autres naufragés à présent, cette maison me lance quelque chose d’indescriptible.. J’aimerai trouver réponses à certaines choses.. Mais pas à toute en fait ...

J’attends alors qu’il me réponde ... Le pauvre il n’a vécu que soucis et amertume, le temps ne lui est pas clément pour le moment ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Maverick
Ame-né-zig
avatar

Masculin Nombre de messages : 611
Age : 33
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: La maison basse à la coupole   Lun 9 Avr - 14:48

Encore un peu sonné de l'a chute, j'attrappe la main de Rayana, et me relève, saisissant maladroitement au passage mes vêtements, puis sortant de la salle d'eau.

Elle voudrait partir, rejoindre les autres... Et ca se comprend


"Hum... eu... Ne vous inquiétez pas... Ca... Ca ira. Le temps de me changer et... je crois que ca ira"

Remarquant alors que Rayana portait une boutonnière un peu trop étroite qui lui faisait un décoleté plus que plongeant, j'eus un peu honte d'être dans de tels vêtements, alors qu'elle se contentait de vêtements si petits, et essayant de détourner mon regard, je me forcais à la regarder dans les yeux.


"Eu. J'ai comme l'impression que cette boutonnière est trop petite pour vous. Si vous le souhaitez, je puis vous laisser mon tricot, moi ca ne me gène pas... maintenant, peut être êtes vous à l'aise avec cette boutonnière..."

Sans attendre de réponse, je rerentrais alors dans la salle d'eau, et commencais à enfiler mes vêtements que j'avais prit soin de laver à grand eau juste avant. Vêtements certe trempés, mais propres au moins. Le pantalon, les chassures, les chaussettes... Et plus de haut. Et zut, bon tant pis, il faudra faire avec.

ressortant promptement et à moitié couvert, je fais signe de la tête à Rayana que je suis prêt tout en ramassant le peu de nourriture qu'il restait, ainsi que mon arme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayana
...et l'autre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1616
Age : 39
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: La maison basse à la coupole   Mar 10 Avr - 0:33

Avec étourdissement, il me prend la main et se relève ... Avec tout de même un peu de peine, je continue de le scruter de mon air interrogateur ... Bon, il me dit que ca va, donc ca doit aller ...

Il regarde ensuite ma petite chemise un peu déboutonné ... Oui, ma foi, on fait avec ce qu’on à ... Mais je ne vais pas y prendre ce qui lui reste pour se couvrir, quand même, il va être détrempé avec ces frusque complètement mouillée ... On a déjà été assez mouillé pour aujourd’hui ...

Malgré tout, je le sens un peu gêné.. Je le rassure ensuite ...

Oh, ne vous inquiétez pas Vince, prenez plutôt vous ces vêtement et sec !! Vous allez encore tomber malade ! Dans mon sac, je suis sûre que je vais retrouver quelques vêtements pas trop endommagé, il est en bas ...

Sur ces paroles, il retourne dans la salle d’eau et reprends quelques affaires ! Déjà de retour, il me dit qu’il est prêt, on va donc redescendre ... Mais j’ai vu avant une drôle de maison, mais trop préoccupée par l’état de Vince je n’ai pas eu le temps de la scruter.. Pourtant elle m’attire cette Maison qu’on pourrait appeler Maison souche ...

Nous entamons donc la descente de ces marches qui paraissent si étroite ... Cette fois, c’est moi qui suis devant ... Voilà, la dernière marche mais avant de continuer ...

Vince, je ne sais pas pourquoi mais il y a ce drôle d’habitacle qui m’interpelle, la haut, c’est étrange ... J’ai comme l’impression que cette souche m’appelle ... Ca vous déranges si on va y jeter un coup d’œil avant de retrouver les autres ?

J’espère sincèrement qu’il sera d’accord ... Je dois suivre mon ressenti, quelqu’un aurait besoins d’aide ? J’en suis presque sûre ! Encore une sensation plus inhabituelle que je perçoit là..

Nous sommes maintenant à l’extérieur de cette drôle de bâtisse qui nous a servi refuge et bien-.être quelque temps ... Je fonce alors droit vers cette souche ... on y est presque ... Encore quelques pas ... Je regarde encore une fois Vince et commence à grimper le long de cette étrange demeure !!


Dernière édition par le Mar 10 Avr - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Maverick
Ame-né-zig
avatar

Masculin Nombre de messages : 611
Age : 33
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: La maison basse à la coupole   Mar 10 Avr - 22:23

Voyant que Rayana était prête à repartir, j'enfilais rapidement mon blouson, et prêt à la suivre, je lui emboitait le pas, quittant cette maison qui malgré tout nous avait bien accueilli, il fallait le dire.

Voyant qu'elle se dirige vers une maison, je continue à la suivre, lorsque j'apercois plusieurs personnes se dirigeant vers une autre bâtisse.

Saisissant le bras de Rayana, je la retins alors


"Attendez, je pense qu'il y a peut être mieux à faire. regardez!"

Indiquant d'un signe de tête la grande bâtisse, je lui fis voir l'afflu de personnes vers celle ci


"La bas nous retrouverons sans doute les autres, dont Lyana je pense, que nous voulons tous deux revoir, vous parce que c'ets votre amie... Et moi car j'ai des questions à lui poser... Allons y"

Sans laisser à Rayana le temps de réfléchir, je l'entranais alors par le bras vers la bâtisse, lui faisant comprendre que c'était la meilleure solution


[HRP: direction la grande maison]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La maison basse à la coupole   

Revenir en haut Aller en bas
 
La maison basse à la coupole
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» Maison de retraite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taverne de l'imaginaire :: L'île (Terminé) :: L’île :: La Cité des Mondes anciens-
Sauter vers: