Taverne de l'imaginaire

[Laissez votre imagination vous guider au travers des différents jeux de rôles mêlant passé, présent et futur]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» Discussion sur le jeu
Lun 3 Déc - 19:42 par Isabelle Soraia

» Sortie de gauche
Sam 30 Juin - 2:56 par Tom

» Sombre recoin
Mar 26 Juin - 11:24 par Céli

» Perdu dans les profondeurs
Mar 19 Juin - 8:42 par AGSHYL

» Lîle, au fil de l'eau
Jeu 14 Juin - 18:06 par MJ'

» Dans les souterrains
Mer 13 Juin - 23:28 par Kheira Cruz

» Dialogues RP => Extension au RP de L'île
Mer 13 Juin - 21:38 par Monsieur Mike

» Tunnel de droite ..
Dim 10 Juin - 14:56 par Tom

» Nos absences
Sam 9 Juin - 9:56 par Lynn


Partagez | 
 

 Pont Inférieur (ouvert!)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Louison
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 165
Age : 45
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Dim 11 Mar - 18:30

Pas de soucis, ça ne devrait pas être trop compliqué !

Je me penche sur la caisse et…MOUAF ! impossible de la lever de terre. Qu’est ce qu’elles ont bien pu mettre la dedans ?
Elle fait un poids du diable, bordel. Comment vais-je faire pour ne pas perdre la face devant elles. Aller Louison, trouve vite une solution,
creuse toi un peu la tête ! Ca y est, j’ai trouvé mon excuse, ce n’était pas compliqué.

Si vous pouviez me donner un petit coup de mains pour porter la caisse, on ira plus vite tous les trois car avec l’autre zouave sur le dos
plus la caisse je risquerais de freiner notre évacuation !


C’est bien mon gars, tu as trouvé les mots justes. Ni vu ni connu j’t’embrouille. Je suis peut-être costaud mais je ne suis pas un surhomme,
non plus ! Mais il ne s’agit pas de perdre la face devant de si charmantes demoiselles.

Je prend seul la caisse par devant et vous me suivez en la portant toutes les deux !

Elles s’exécutent. On avance plutôt bien mais je sens que l’une d’elle est entrain de lâcher prise. Je me prend des saccades dans les reins.
Je me retourne et voit la blonde boiter.

Serrez les dents, mademoiselle ! On est bientôt arrivé. Je m’occuperais de vous dans le canot, j’ai ce qu’il faut dans mon sac pour soulager
votre douleur mais pour l’instant on continue à avancer pas de temps à perdre.


J’espère qu’elle ne le prend pas mal, mais le plus urgent pour moi et de mettre tout le monde à l’abri dans un bateau de sauvetage.
Je me sens responsable d’eux. Enfin, je vois du monde s’agiter devant moi, nous y sommes, le pont inférieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marguerite
Baronne
avatar

Féminin Nombre de messages : 277
Age : 38
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Dim 11 Mar - 19:46

C’est ça prend ton whisky à deux euros cinquante et va rejoindre ta tamagotchi, tu m’as bousillé deux ongles et ça, ça ne se pardonne pas ! et je suis tout à fait sérieuse !

Marguerite, go in, je descend le boat avec someone else

Oui, oui j’arrive deux secondes pas la peine de crier c’est pas la fin du monde
Non juste le bateau qui coule, mais moi je suis bien, assez de place, pas comme les deux autres canots à sardines, là je dois dire côté canot il assure le rafiot .
Va savoir ils vont peut-être tous survivre les autres, ça serait bien tout de même .

Face à moi la petite peste raide dingue de Johnny, héhé tu va souffrir ma jolie, prête à attraper ma vengeance Tamagochi-Trapp en pleine figure ?
On est deux, avec Johnny trois et voilà que y’a l’autre bizarre du poker qui nous rejoind on est quatre, ça suffit plus de place, allez voir ailleurs !

Ma valise sous mes pieds, je prend le temps de m’installer, pendant que les deux s’efforcent à faire descendre le canot dans l’eau .
Doucement les cocos, pas envie de me casser le reste des ongles dans une secousses imprévue .
Oui bon doucement mais vite on coule je vous le rappelle !!!

Johnny fait attention

C'est moi qui l'a dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Speaker Trapp
Piston & Cylindre
avatar

Masculin Nombre de messages : 396
Age : 46
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Dim 11 Mar - 19:58

Booon !

Lady, on décolle de la sinon on va aller respirer façon maquereau et marcher à coté des crabes.

Je choppe une corde…
Bordel, marche comment s’truc !
Trapp, reflechi…
Mouais.

Lady… Couteau !

Un coup d’œil vers le canot d’à coté, un p’tit coucou sympatoche à la baronne, et j’tranche ces putains d’cordage…

Le canot plonge direct dans la flotte et….

YEAAAAAAAAAAAAAA

On va dire que ce leger cri tout à fait discret, est une petite émotion… non ?
Ok ok. C’etait pas de l’émotion.
Mais que voulez-vous, j’ai des joies simples !

Putain…

Pas prévu le retour d’eau moi…

J’me prends le retour d’eau dans la figure, une putain d’flaque qui trempe mon costard…

Bordel !!!!!!! Mon costard !

Bon, personne n’a l’air de s’affoler.
Faut tout faire ici !
J’prends les rames et je les refiles généreusement à Lyana et Rayana…

Allez les filles, on rame !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Sushi
Cylindre & Piston
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Age : 36
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Dim 11 Mar - 20:13

WAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHH !!!!!!!!

Oh, putain...

Une seconde après avoir refilé mon poignard préféré, - manche en jade, sclupté à l'effigie d'un dragon qui s'enroule jusqu'à la lame - à Trapp, on se retrouve toute la dizaine en train de dire bonjour aux poissons.

OOhhh la belle bleue...

J'ai à peine le temps de me rendre compte qu'on a piqué une tête droit dans l'Océan, canot et passagers compris, qu'on est déjà remontés, trempés comme des soupes et l'air con comme des palourdes.

Le choc a été tel que j'crois qu'j'y est laissé un peu de cheveux, là-haut !

Mais c'est pas vrai !!! Il veut nous tuer !!

Et 'vlà -t'i pas que le fou furieux aux airs de Trapp qui a déclenché le cataclysme, tout joyeux, refile les rames à deux passagères qui se demandent encore ce qu'elles font là.

- Tiens...tu fais dans le machisme, maintenant ?

Feignard !

Booon, eh ben maintenant qu'les amarres sont larguées...

...Faut s'grouiller de trouver un endroit où accoster, en attendant les s'cours !!

Justement, je crois qu'on l'a déjà trouver, l'endroit !

- Là-bas ! Y'a un feu ! Et une île !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Callahan
Individu
avatar

Masculin Nombre de messages : 619
Age : 38
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Dim 11 Mar - 21:22

Courir après la vie...
Fuir la mort de toutes ses forces.
Nous avons perdu trop de temps...
Des trous béants se font dans le sol, quelques départs d'incendie ont lieu ça est là.
Le chaos règne.
La plupart des gens ont dû fuir le bateau, il n'y personne.
Je crois que je n'ai jamais courru aussi vite.
Mes poumons me font mal, mes jambes aussi, mais je ne dois pas m'arreter...
Pourtant, je stoppe un instant ma course...

- Merde... Voila quelque chose qui nous arrange pas...

En effet, un des couloirs est la proie des flammes... C'est pourtant l'issue la plus rapide, j'en suis persuadé.
J'ai un mauvais pressentiment...
Rapidement je fais descendre ma soeur de mes épaules.
Je m'approche d'elle et je lui sourit.

- Amy, on est presque arrivés. Tu vas voir, on va s'en sortir.
Je vais te prendre dans mes bras, essaie de te protéger au mieux des flammes. Ca va être chaud pendant un moment...


Elle acquiesse, et sourit difficilement. Elle est morte de peur je le sens...
Qu'elle se rassure elle n'est pas la seule, son frère est dans le même état.

- D'accord James. On va y arriver. Il faut qu'on soit forts, pour Maman. On la rejoindra un jour, mais pas encore.

J'acquiesse aux paroles de ma soeur.
Un nouveau craquement.
Là faut vraiment y aller.
Je répète ses derniers mots, en même temps que je la prend dans mes bras.

- Mais pas encore...

Face à la fournaise, je m'apprète à foncer.
Je ferme les yeux, implore qu'on nous laisse vivre, et sans un mot je me met en route.
Un sprint digne des plus grands, et j'entre dans cet enfer.
Des morceaux ardents du plafond s'effondrent, des flammes de chaque côtés.
Et la chaleur, pire qu'étouffante.
Je me retiens de respirer, de peur que mes poumons soient brûlés, la fumée que pique les yeux, mais je continue.
Durant quelques secondes c'est un course effreinée vers la lumière et l'espoir.
Ce qui arriva, personne n'aurait pu le prévoir...
Sous mes pieds le sol fragilisé par l'incendie, se déroba soudain.
Cri de stupeur pour ma soeur, qui tombe de mes bras, et atteri tout près de la crevasse.
Moi, lancé à pleine vitesse, je glisse à un mètre plus loin.
Merde...
Je parviens à me relever à difficulté.
Ma soeur est encore couchée, probablement blessée.
Je m'avance en boitant vers elle le plus rapidement possible.
Nous ne sommes pas encore en Enfer mais c'est tout comme...
C'est là que je l'ai tuée.
Le sol s'effondre une nouvelle fois, emportant avec lui ma soeur.
Tombée dans les abysses, de feu et d'eau.
J'ai a peine eu le temps d'hurler son nom, et de me raccrocher à la rambarde.

- Amy !!! Oh non Merde ! C'est pas vrai !! Pas toi !!

Je sais qu'elle est morte, quand on est tellement proche d'une personne on le sent.
Des larmes sur mes joues.
Je me croyais incapable de pleurer...
Les premières larmes depuis la mort de ma mère.
J'ai envie de lâcher pour aller les rejoindre, toutes les deux...
Plus rien ne me retient...
Je n'ai pas su te protéger petite soeur... Pardon...
Désolé Maman, j'ai failli... Je n'aurai jamais dû l'amener ici...
Lâcher et mourir...
Mais je ne serai pas avec elles... Si la bible dit vrai, elles iront au paradis, et moi je brûlerai en Enfer.
Je crois que j'y suis déjà d'ailleurs.
Mourir maintenant ne serai que de la connerie...
Il faut que je lui rende hommage...
L'esprit d'Amy doit reposer à côté de celui de maman...
Rien que pour cela je dois encore me battre...
Je me hisse difficilement sur le rebord.
Mes larmes ne peuvent cesser de couler, comme si la rivière de la vie en moi s'écoulait lentement.
Je sors du couloir, je cours, je ne peux rien faire d'autre.
La lumière du jour... Si belle et si pure.
Je descend les derniers escaliers, avant les canots.
Plein de gens sont autour, affairés à embarquer.
Hébété, je reste là, statique.
Il faut que je me bouge mais je n'y parviens pas, je ne suis plus qu'ombre et poussière.
J'ai tout perdu, tout.
Réfléchir ne sert à rien car tout est mis à mal pour ce qu'on appelle le Destin.
On a beau s'acharner, rien ne va comme on veut.
Mourir ici et maintenant n'a plus aucune importance.
Plus rien ne compte.
Aujourd'hui j'ai dit adieu à ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmerich Regnor
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 19
Age : 31
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Dim 11 Mar - 21:42

*BONG*

Ce fut pour ceux sur le pont inferieur le seul moyen de détecter la présence d'un nouvel arrivant à leur niveau, ou presque. En effet, venant tout droit du pont superieur, et malgré le roulis et le chahut, ce fut en une réception parfaitement maîtrisée qu'Emmerich arriva sur le "toit" couvrant le pont superieur.

Encore une petite acrobatie et il pourrait accéder à l'un des cannots, bien sûr. Mais, l'île était en vue, des rochers pour s'accrocher faisaient d'excellents "checkpoints" et, sans doute d'autres nageaient-ils moins merveilleusement bien que lui, se dit-il.

Il estima donc la distance une nouvelle fois, puis se dit qu'il fallait tenter le coup... Il déboutonna sa chemise criarde, pour plus de style encore, et se prépara, prenant son élan, avant de foncer vers... Le plongeon de sa vie...

CARLSON ET PETAAAAAH!

Malheureusement, une secousse le destabilisa, et ce fut au lieu du plongeon parfaitement maîtrisé tant attendu une chute bien moins gracieuse qu'attendue qu'il fit... La situation devint vraiment préoccupante lorsqu'il effleura l'un des cannots, déviant encore plus de sa course, qui s'acheva, comme prévu, dans l'eau... Mais, dans un magnifique plat qui ne pardonnait pas... Plat du dos, fort heureusement, mais... Ouch, plat quand même.

Mais s'il avait été vu, c'aura été son effet stylistique qui aura le plus souffert se dit-il, se laissant un peu couler avant de revenir à lui pour patauger, plus que de nager dans un premier temps, vers le point d'attache sûr le plus proche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayana
...et l'autre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1616
Age : 39
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Dim 11 Mar - 23:26

( Arrive du salon Elisabeth, avec Louison, Miguel sur ses épaules et Lyana )


Tout se passe si vite, des cris des larmes, une collision, j’ai de la peine à reprendre le dessus, L’homme que Lyana a retrouvé, est reparti.. Nous sommes là entrain d’attendre quoi ?

La peur au ventre, une certaine impression me gagne, on ne doit pas traîner ici.. Une caisse qui se ballade, ca tangue encore plus, ce qui est brisé, se transforme en irréparable ...

J’essaie de me diriger, toujours la main de Lyana dans la mienne, elle semble tétanisée, on ne peut plus rester ! Alors je la tire et l’emmène, il faut qu’on gagne le pont inférieur au plus vite ! C’est peut-être le seule moyen de ne pas rester là pour que la mort vienne nous embrasser.. Non ce n’est pas le moment pour nous deux !

J’ai sur moi quelques affaires ... Mais il faut en vitesse que je récupère quelques affaires ! c’est important.. Lyana voudra faire de même certainement..

Un homme arrive, il a un autre homme sur ces épaules.. Mon dieu, ... Lyana qui me parle de la caisse ... Vite paf, elle nous arrive presque dessus ! L’homme qui est sur pieds nous aide gentiment, il me paraît rassurant ... Ca me fais du bien ...

Lyana à raison, il nous faut gagner le pont inférieur au plus vite ! Alors, sans perdre une minute nous avançons, et suivons le chemin qui nous mène ou les chaloupes de sauvetage doivent se tenir !!

En chemin, j’ai juste le temps de prendre une minute pour récupérer quelques affaires qui traîne à l’entrée de ma cabine ...

Je saisi mon sac à moitié renversé qui n’est presque pas défait, je n’ai pas le temps de m’éterniser ... Je ne sais même plus ce qu’il y a dedans ...

Comme portée par un second souffle en voyant l’homme nous aider, nous avançons tant bien que mal !

Enfin nous voyons le pont inférieur s’ouvrir à nous, il est tant de partir, l’eau commence à gagner bien des étages de ce bateau en perdition, bientôt, nous serons emprisonné par les eaux, si nous ne partons pas tout de suite !

A présent, il ne reste plus qu’a embarqué sur les canots de sauvetage, Il nous faudra ramer.. Espérons que nous gagnerons le large avant que le bateau s’enfonce dans cette mer si profonde !

Je fait mine de poser la caisse, et j’invite les autres à faire de même ... Avec un dernier espoir, qui se faufil dans mes pensées, je passe le bord et me retrouve à l’intérieur du canot, avec mes maigres réserve de je ne sais plus quoi, le principal, c’est que me lames soient avec moi.. Et que Lyana ale bien !

Peu de temps après ce petit épisode on se retrouve avec d'autres personnes ... Je les ai croisé, mais je m'en souviens pas !

L'autre qui ce la joue coupe les cordages !!

Pfffwwiiiaammm à la flotte comme le grand huit qui dirait l'autre !

Je rêves pas oh non, voilà, qu'il nous tends les rames à Lyana et à moi!! Avec de grand yeux, je le regarde !

Non, mais, il se prend pour qui lui !

Je souris alors, puis dans ma tête cause toujours tu m'interesses ! Je sens qui va y avoir de l'action!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny Guitar
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 38
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Lun 12 Mar - 0:21

Le gars tout en black arrive, un coup d'oeil in his direction, un hochement de tête, et il vient m'aider.

While letting le canot descendre, je le regarde à nouveau.
The crow, je frissonne, but then

Thanks man!... et ... merci, for tout à l'heure...

The little boat atteint presque l'eau. Ready.

L'autre boat, le grand, y est déjà bien à moitié, et beaucoup trop!
Plus de time à perdre. Faut embarquer!

Si someone wants to venir avec nous, qu'il se dépêche, on largue les amarres dans les cinq minutes! ça va pas trainer!

Je descends l'échelle de corde to board le canot, et fais signe au Count de me rejoindre.

Come on man, on ne peut pas s'éterniser ici!

En plus, I need him, c'est pas Marguerite qui va ramer j'imagine...
Allez gars, quick!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibylle
Mi-femme, mi-graine
avatar

Féminin Nombre de messages : 589
Age : 36
Localisation : Flou artistique
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Lun 12 Mar - 1:10

Descendus un à un, voilà le canot rempli de gens et de sacs.
La gamine bien calée assise au fond du bateau, entre les deux inconcients.
Même si ça secoue ils ne finiront pas à la flotte...

Le craquement de la coque devient de plus en plus horrible, j'en ai les dents qui grincent. Et il est descendu, les câbles sont mous et le canot danse sur les vagues.

Bon.

Allons-y...

Quatre rames.
Une pour chacun de ces messieurs, et je m'empare de la quatrième. Kheria est pas loin, au besoin si je fatigue, je pourrai lui demander de me remplacer.

Les attaches des câbles.
Une grosse poignée métallique, un quart de tour.
Je vois le blond faire de même à l'autre extrémité du canot.

Derrière mon épaule, je vois le deuxième canot à l'eau également, prêt à partir. Céli s'y tient, je croise son regard une seconde. Un petit sourire, un bout de geste. Pas le temps pour mieux.

La mer est salement agitée... Un coup d'oeil à mon voisin de gauche...

C'est là que je vois la lueur, au loin.
Ca clignote, c'est jaune.
Un feu.
La terre ferme.

LA !!!!

Je tends un bras surexcité.

La terre ferme, nom de Dieu !
On va peut-être s'en tirer, après tout !

J'ai le coeur qui me bondit dans la gorge. L'espoir. Le soulagement.
Reprends-toi, on n'y est pas encore.
Au cas où tu l'aurais pas remarqué, il n'est pas tout près, un bon kilomètre, voire plus.
Et l'écume... Il doit y avoir des rochers à fleur d'eau.

Oh et puis merde.
Allons-y.

Coup d'oeil à nouveau vers mon voisin de banc de nage. Se mettre d'accord au regard.
Il pousse sur sa rame, je l'imite.
Et on démarre...


(HRP : petit coup de turbo Wink... je suis restée dans le vague, vous gênez pas pour détailler...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louison
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 165
Age : 45
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Lun 12 Mar - 1:24

Allez les filles, on rame !

Il se prend pour qui le costard sur patte, pour le nombril du monde!

Donnez-moi vos rames les filles! Macho man va souquer à votre place!

Je me retourne vers lui et jette une des rames violemment dans sa direction.

Dis donc toi, si tu as peur d'abîmer ton beau costume, tu n'as qu'à tomber la veste et la refiler à la donzelle assise à côté de toi.
Maintenant arrête de jouer à la chochotte et rame sinon on va tous finir au fond de l'océan happer par le bateau.


En fait, pour bien, il faudrait que tout le monde rament, j’ai pas envie de dire bonjour aux poissons mais les petites sont déjà bien remuées
moi aussi j’ai cru que mon estomac allait sortir par ma bouche avec ses conneries de couper la corde d’amarrage.

Allez on est parti tout le monde prend sa rame et on y go !

Si j’avais su que j’allais me mettre dans cette merde… je vais me mettre à regretter mon usine et ma gamelle du midi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte Mortenzen
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 31
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Lun 12 Mar - 1:30

Il faut prendre l'eau, sinon le bateau va nous aspirer.

Le comte jette un coup d'oeil en dessous, l'océan sombre et ténébreux semble aspirer le canot.


Si on tombe dans cette eau glacée je ne nous donne pas quelques heures à survivre.

Une fois sur le bateau, nous devons nous orienter aussi rapidement que possible. Si nous avons heurté des récifs, il y a de fortes chances pour qu'il y ait une île dans les parages. Les récifs ne poussent pas n'importe où..


En quelques mouvement rapides, les 3 compagnons de fortune se retrouvent sur le canot.

Une rame dans chaque main, on tiens la cadence. T'as pas un petit air de musique pour nous réchauffer et nous maintenir en rythme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Callahan
Individu
avatar

Masculin Nombre de messages : 619
Age : 38
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Lun 12 Mar - 1:40

C'est fou ce qu'on se sent vide quand on perd quelqu'un de cher...
Une partie de vous part avec elle, et bien souvent c'est la meilleure.
Lentement le bateau sombre dans les eaux tropicales...
Moi je lutte pour ne pas sombrer dans le désespoir.
Il faut que j'embarque dans un des canots pour m'en sortir.
Mais est ce que je le mérite ?
Est ce à moi de décider de ma vie ou de ma mort ?
Si je reste ici, je vais probablement mourir, mais au moins je suis sûr que c'est moi qui l'aurai choisi.
Si je part avec ces gens, qui sait ce qui arrivera...
Je serai dans le flou total, à la merci du sort.
Ma décision est prise...
Pour la première fois de ma vie, je vais prendre ma vie en main et faire le choix de ma mort.
Je reste ici, jusqu'a la fin.
Assez de cette vie de merde...
Tout ce décide à la naissance, on ne peut pas lutter.
Au font rien n'a d'importance.
Est ce que Hitler serai devenu le Führer si il avait vécu une enfance heureuse ?
Si le traité de Versailles n'avait pas existé ?
Je ne pense pas.
Tout homme est déterminé...
Par qui ?
Personne ne peut le savoir.
Nous sommes des acteurs jouant un scénario qui nous est soufflé au fur et à mesure de la représentation.
Aujourd'hui je choisirai ma manière de quitter la scène et de baisser le rideau.
Je me détourne des hommes, et fait dos à la mer.
Assis contre le mur, j'attend la mort que j'ai choisie...

[HRP : Je ne compte pas quitter le jeu ^^ Mais mon personnage est en pleine tourmente.. Ce n'est pas la fin =)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny Guitar
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 38
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Lun 12 Mar - 2:02

Le Count a les mêmes idées que moi: on doit s'arracher!

Il s'assied in front of me, une rame dans chaque main.
Je take les miennes. A deux, we can go assez vite, reste à savoir where?

I did not allé étudier à Oxford, mais je connais le principe.

Dos à l'avant du canot, it's Marguerite qui guide.

Marguerite, it's you le barreur, the first two canots ont l'air d'avancer avec une destination en tête, we follow them, okay?
It must be vers la terre ferme qu'ils vont.


A tune pour nous faire avancer? it's a good idée...
Too bad j'ai les mains prises, because avec la guitare, it would have been bien mieux, but well.

Sure mate!

I begin humming une chanson, et puis petit à petit, I sing it plus fort, elle porte sur l'eau...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyana O'Brien
L'une et...
avatar

Féminin Nombre de messages : 1068
Age : 37
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Lun 12 Mar - 2:42

[hrp : venant du salon Elisabeth passage rapide en cabine sur le chemin du pont inferieur ]

Bon enfin un peu d'aide, le mec est bien costaud et nous aident a portée la caisse... Il semble savoir ou allez très bien...

On passe non loin de la cabine de Rayana elle en profite pour récupérer quelques affaires, j'en fais de même arriver près de ma cabine je sais pas trop se que j'prends mais faut faire vite...

Mon pied me lance mais pas le temps d'y penser nous devons nous presser ou on va finir engloutis avec ce maudit rafiot...

Arrivé enfin au canot déjà un est a la mer on embarque dans un second ou il y a certaines personnes que j'avais déjà aperçu près de la piscine, et dans le salon... Le mec en costard hâte tout le monde et se met a couper le cordage qui retenait le canot...

Quelle descente en douceur tiens... Il fait pas dans la dentelle celui la... Je remercie d'un regard tendre l'homme qui nous a aider et me rapproche de Rayana...

Et v'la que notre premier de la classe veut que les femmes prennent les rames...

Toi mon coco va falloir que tu calme tes hormones... sinon la rame tu va la prendre en plein tronche...

Il a de la chance que j'sois trop tétanisée pour lui balancer ça dans la tronche celui la...

L'homme qui nous a ramené jusqu'ici l'envoi sur mars d'une réplique...au moins un qui ne pense pas qu'a lui sa changent...

Allez on est parti tout le monde prend sa rame et on y go !

Demander comme ça je préfère et un petit sourire a rayana j'prends une rame et aide les autres...

J'ai froid et peur mais rien de tel que ne pas vouloir mourir bouffé par un requin pour ne pas y penser...
Quelques mots pour mon amie, j'essaie de la rassurée tant bien que mal...


-Rayana on va s'en sortir... j'suis sur qu'on va vite rejoindre la terre ferme...


[suite a un petit pari : Lyana voit un aileron de requin proche du canot et ni une ni deux elle prend le scalpel qu'elle avait cacher dans sa poche et coupe le requin en morceau... *merci de ne pas tenir compte de ce bref passage... >> Tara nianianianiania doigt ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céli
Cadavre exquis
avatar

Féminin Nombre de messages : 876
Age : 27
Localisation : Qui la connait ?
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Lun 12 Mar - 2:42




Monsieur Achille pense à tout. Je n'ai eu qu'à le suivre, et tout s'est plus ou moins bien passé. Même s'il nous a fallu changer une première fois de canot.

Je tenais toujours Ben par la main. Difficile d'être naturelle, lorsque l'on est accrochée à un enfant invisible pour tout le monde. Peut-être le Comte...mais je ne l'ai pas vue, lui non plus.

Nous n'étions pas seuls dans l'embarcation. En plus de Ben et Monsieur Achille, j'ai découvert des visages que je connaissais plus ou moins...celui de la dame à l'air très riche, celui de la belle fille rousse avec son amie que j'avais moins remarquée...

Et l'homme a l'air louche était là aussi, avec sa cavalière. Dix au total, avec les inconnus. Le compte était bon.

Mais ça ne semblait pas plaire à Ben. Il avait l'air nerveux. Peut-être aussi commençait-il à trépigner. Mauvais moment. Un gosse aux pouvoirs surhumains au milieu de dix personnes perdues sur l'océan, ça peut faire des tâches, des grosses tâches rouges. Je n'avais pas peur. Pas pour moi en tout cas. Mais pour les autres...j'ai regardé Ben. Peut-être le sentiment de reproche a-t-il percé, peut-être pas. Je n'en sais rien. Il a disparu. Pouf. Volatilisé. Avec un petit rire. Comme d'habitude.

J'ai pu reprendre une posture plus naturelle. Pour regarder les autres ramer avec un détachement total. Je n'étais pas sur le bateau. Je m'autorisais pour la première fois un véritable voyage dans mes souvenirs de jeunesse, sans limites...






[HRP : les pensées dans le prochain post Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayana
...et l'autre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1616
Age : 39
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Lun 12 Mar - 3:12

Assises aux côtés de Lyana, j’observe toujours le blanc bec ...

Pas gonflé tout de même ...

Lyana semble penser pareil que moi ...

Notre sauveur, ne se l’entends pas dire comme ça, il réagit tout de suite aux dires de ce gaillards ...

Allez on est parti tout le monde prend sa rame et on y go !

Au moins lui, il ne se laisses pas faire, vu sa carrure aussi je m’y frotterais pas trop.. Enfin tout dépends comment ...

J’attends la suite des évènements ... ca risque d’être fort intéressant ...

La voix de Lyana me parvient, alors je me tourne vers elle, elle me sourit ...

-Rayana on va s'en sortir... j'suis sur qu'on va vite rejoindre la terre ferme...

Je suis contente de l’entendre dire ça ... Une terre ferme, pour sûr qu’on va tomber dessus.. Mais ce qu’il y a là-bas, on ne sait pas ... Toujours ce mélange de choses tourbillonnante en moi.. Cette fois, je ne peux pas l’éviter.. Pourtant le soleil commençant sa montée vers les hauteurs devrait me réchauffer, mais ce n’est pas le cas ...

Je sais Lyana, on va s’en sortir ... Mais quand même une drôle d’impression me ronge dans ce canot ...

J'y rend ensuite son sourir ... On en a besoins !

Je fais le tour des visages et je suis entrain de ramer ... Cette jeune fille, elle me paraît si fragile, que cache t’elle ? Elle me donne une impression de déjà vu ... Ce teint si blafard ...

J’essaie de distinguer quelque choses dans l’horizon.. Nous suivons plus ou moins le canot de devant.. Une tâche au loin.. Une île ? Probable ... Mais je ne sais pas pourquoi, quelque chose émane de cet amas de terre ...

Derrière nous un fracas, le reste du bateau semble peu à peu être englouti par ces eux qui devraient nous paraître idyllique.. Mais il n’en n’est rien ... l’obscurité va gagner quelque rangs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Speaker Trapp
Piston & Cylindre
avatar

Masculin Nombre de messages : 396
Age : 46
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Lun 12 Mar - 12:44

Dis donc toi, si tu as peur d'abîmer ton beau costume, tu n'as qu'à tomber la veste et la refiler à la donzelle assise à côté de toi.
Maintenant arrête de jouer à la chochotte et rame sinon on va tous finir au fond de l'océan happer par le bateau.


C’est à moi qu’il parle le Popey ?!
Lady, j’me l’fait à coup d’bastos dans la bidoche ! Retiens-moi putain j’vais me l’faire !!!
Touche à Lady, l’camioneur et j’te fais bouffer la moelle épinière d’une moule.


J'suis à cran là, faut pas faire chier...

J’me redresse, une main plantée sous la veste, le métal froid du flingue qui m’dit d’trouver une bonne raison de pas envoyer Mister univers bouffer du plancton…
Le bateau vacille.

Stop ! Pas envie d’aller bouffer des algues.
On bouge plus, on prend cette putain de rame et on remue la mer.

Splouch
Splouch


Bordel ! J’donnerai un costard contre les biceps à Popey.

Bon ça va, j’me calme…
Faut être conciliant, on a la mer aux trousses et faut bien admettre qu’on est carrément dans l’huile de vidange, une belle merde, chiée du jour. Format grand modèle, de la merde de chien généreux avec la main qui lui caresse la viande.

Me r’garde pas comme ça Lady ! Je rame… Toi tu mates la nuit, dès fois qui’aurait de l’espoir au bout d’ces foutues étoiles.

Et les p’tites dindes qui m’reluquent la figure comme si j’avais un putain de morceau d'salade coincé entre les dents.
On réglera ça plus tard, les chéries…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Jane
Pestouille
avatar

Féminin Nombre de messages : 644
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Lun 12 Mar - 14:15

Tout va si vite… Si vite que j’ai à peine le temps de me rendre compte que je suis sur l’épaule de Johnny imself. J’ai à peine le temps de mater discrétos son petit cul (parce que là, la position est vraiment idéale !), et voilà que j’me retrouve dans le canot, face à la bourgeoise qui me regarde de traviole. Elle a un souci, la pétasse, là?

Bon, c’est pas le moment de se faire des ennemis, je sors d’un grave traumatisme émotionnel, et si les gars n’assurent pas, j’risque de les accumuler. Alors je prends sur moi, et je reste calme. Calme?

Kikiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!

D’un bond, je me lève sur la pointe des pieds, faisant tanguer notre embarcation. Ma main sur le front empêche le soleil de m’éblouir. Un coup d’œil sur un canot. Pas de Kiki. Sur l’autre. Non plus. Elle est facile à reconnaître, la Candy, avec sa robe rose et ses couettes blondes. Et là, j’la vois nulle part.

Kikiiiiiiiiiiii ! Faut sauver ma Kiki ! ! !

Que faire? Plonger? Nager jusqu’au navire qui coule? Pourquoi pas! Mais comment je pourrais remonter dessus?
Il faut être lucide, je ne peux rien pour elle. Jamais je n’aurai du la quitter. Je l’ai abandonnée.

Candy!!! Faut sauver Candy!

Dernier cri d’espoir, les mains en porte voix, en direction de ceux qui sont encore sur le bateau. Je ne l'affuble pas de ce surnom débile. Candy, elle s'appelle Candy. Et c'est mon amie.
Je me laisse retomber dans le navire, les yeux embrumés de larmes. Heureusement, j’ai ma boite de tatoos dans la poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marguerite
Baronne
avatar

Féminin Nombre de messages : 277
Age : 38
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Lun 12 Mar - 14:50

Le soleil se lève doucement, on laisse le bateau bien derrière nous avec un petit arrière goût de tristesse tout de même, elle était bien belle ma cabine … et Trapp sur mon canapé ... stoooop

Diriger le canot je sais faire, pas difficile me direz vous il suffit de suivre les deux autres, et bien détrompez vous, c’est très difficile !

Kikiiiiiiiiiiiiiiiiii

En plein dans mon oreille, pas le temps ni l’envie de comprendre, je la foudroie du regard, t’es pas bien ou quoi, mais arrête de t’exciter tu vas tous nous tuer !
Non mais c’est vrai quoi, plus égoïste j’ai jamais vue, et tout ça pour se faire remarquer tsss vraiment la jeunesse d’aujourd’hui aucun savoir faire, que du rentre-dedans pas délicat du tout du tout !

Oui bon ça va on a compris, mais t’inquiètes pas elle va s’en sortir, y’a pas de raison pour que ça soit le contraire

Non.... j’y crois pas tu vas pas te mettre à chialer si ? retiens moi ça tout de suite on a déjà assez d’eau comme ça pas besoin de tes larmes en plus !

Regarde, encore quelques coup de rames et on sera sur terre ferme, va savoir elle y est déjà peut-être ta Candy

Mais arrête moi ce regard perdu bon sang, j’ai vraiment pas envie de craquer

Rhoooo voilà tu as réussit

He psssst Johnny va câliner un peu la petite pas envie de la voir pleurer moi, dooooone je peux bien ramer un peu

J’espère au moins que tu apprecis petite conne ! Je donne pas ce qui m’appartient à n’importe qui moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilda Blust
Naufragé
avatar

Féminin Nombre de messages : 106
Age : 38
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Lun 12 Mar - 15:05

Arrivée en trombe auprès des canots. Mathilda fait l’état des lieux en quelques secondes… le troisième canot vient d’être mis à l’eau, à bord, quatre personnes dont une gamine qui hurle le nom de son amie à sauver. Mathilda se retourne vers ce qu’il reste du bateau…

No Mathilda ! You can do nothing… too late ! I hope she’s wrong and that Candy is safe… go ahead NOW!

… juste quatre personnes… c’est peu, ils sauvent leur vie mais peu importe, il reste un dernier canot… une dernière chance. Mathilda fait signe à l’homme qui l’accompagne…

« Vite ! C’est le dernier… il faut le mettre à flot et s’éloigner le plus vite possible… autrement, le bateau nous aspirera en coulant ! »

Ils se saisissent chacun d’une manivelle et commencent sous ce décor apocalyptique à faire descendre le canot…

Come on… on y est presque !

Sur le point d’embarquer après avoir posé son sac bien calé entre deux lamelles, Mathilda se retourne et le voit…

Stupéfaction !

Un homme est assis là, sans rien faire, pas un geste pour se sauver, pas un mot pour qu’on lui vienne en aide ; pourtant il n’est pas inconscient, ses yeux sont ouverts mais ils regardent dans le vide. Mathilda se jette sur lui, pas le temps de faire des manières…

« HEY !! VOUS M’ENTENDEZ !! IL FAUT PARTIR !! DEBOUT !! MAINTENANT !! »

Vas-y ! Nooo ! Dépêche-toi ! Noooo ! Regarde-le, cet homme a déjà abandonné ! Nooo ! Tu ne peux rien faire pour lui Mathida ! Siiii ! NON !! FUIS !!




[HRP > l’homme assis est James Callahan]


Dernière édition par le Mar 13 Mar - 2:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny Guitar
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 38
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Lun 12 Mar - 15:26

On s'éloigne gentiment of the doomed boat.

Au loin, Marguerite can already apercevoir la plage d'une ile, ouf!
We'll be there bientôt.

And then, Jenny qui se réveille, et nous la joue corne de brume...

Who's that, kiki? Marguerite, remind me ce que ça veut dire, ça, en french? Hum, maybe pas.

Marguerite me regarde with a look de fais ton boulot.
Je lui renvoie un regard de what???
Mais je lui laisse finally les rames.
With regrets.
What am I supposed de lui dire, moi?

I switch place avec Marguerite, and I hold Jenny dans mes bras.

Calm down, girl, tout va bien. we will bientôt atteindre la terre ferme. And Kiki...euh, this Candy, I am sûr qu'elle va bien, elle a dû prendre un autre canot, plus loin, et helped par les adultes qui étaient avec elle.
You'll see her encore, très bientôt, don't worry!


From ma position, je vois le visage du Count, habituellement impassible, I have the feeling qu'il a maintenant un rictus particulièrement dubitatif.
Yeah, I don't know non plus, but I am not going de lui dire ça!

Avec mon pouce, je dry ses larmes.
You'll see, ce soir, on sera tous around a fire avec Candy, et tout ira bien!
Jenny, you are une dure, toi!
We'll besoin de toi sur cette île, you must be la plus débrouillarde!
Don't let us tomber hein!


Un clin d'oeil rassurant à Marguerite, et pour voir if she wants me de la remplacer aux rames...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corso
Mâle de mer
avatar

Masculin Nombre de messages : 263
Age : 50
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Lun 12 Mar - 16:15

Chaloupe 1 :

" Corso, Corso, tu pars en vrille, tu divagues, tu fais des vagues. Corso, Corso, t'es pas beau à voir "

C'est la petite voix qui me surine. Si, je dors, je vais récuperer ? Pourquoi, j'ai l'impression que la barque est prise dans un tourbillon ? Réalité, fantasmagorie, je mélange tout, et je sers à rien.

La réalité, c'est le bruit de la coque qui fend la mer. Le Floc-floc des rames qui frappent en cadences. Un-deux, un deux !

* Souquez ferme matelots, on dirais un banc de neurasthéniques à sang de navet ! On attendra jamais la côte. Parait que quelqu'un a repéré une lueur. Mais à quoi je sers moi ? *

Corso ! 39 ans moins une dent, tu fais pitié. Je délire ? Non, je me souviens...

Saint Malo ! C'est une dent, un rocher noir qui jaillit de la mer frangée d'écume. Et par dessus, un cinglé a fait batir une citadelle imprenable dans la même roche, ce granit ténébreux qui rends les choses intemporelles. A marée basse, la plage se découvre surplombé de ce chateau de roman. Les brisant forment des lignes tordues. Des grands troncs d'arbres mal équarris, tordus qu'on a planté dans le sable pour calmer les colères de Poséidon.

Quand j'étais gamin, le grand jeu c'était de grimper sur les poteaux de bois et d'attendre la marée haute quand la mer vient se fracasser sur la falaise. On est pas trop conscient quand on est marmot. Qu'est-ce que je délire là ? Corso, reviens parmi les vivants. Te barre pas en couille.

Un autre souvenir qui me fouette la gueule, Haiti, une nuit où le rhum coule à flot. Le peuple fête la mort d'un dictateur. Putain, elle danse comme une déesse, et tous, ils psalmodient le nom d'Ougoun ferraille, le grand diable. Qu'ils aillent se faire foutre. Les bretons, on en a aussi des diables... Pourquoi je l'ai quitté elle ? Je sais plus... Comme toujours.

Le vieux de la librairie, il me disait que j'avais les yeux de la couleur du voyage. Je suis parti... Putain, faut qu'on accoste là, je vais rendre mes tripes, je claque des dents. Nouvelle plongée dans mes abimes...

Je sombre un moment. 1 mn ou une heure, rien à foutre. J'arrive à ouvrir les yeux, ils sont là, des touristes à tirer sur leur rames, je retrouve mes sauveuses. Le type avec des mains d'étrangleur et son pote qui chante trop haut. Y en a d'autres, je compose un trio avec une gamine et une jeune femme évanoui. On est les poids morts. je souris à la mome.

La fièvre a du tomber. Je peux pas bouger, mais, j'ai l'esprit qui reprends sa place dans son habitacle cranien. Pas aujourd'hui que Corso y laissera sa peau ! On peut s'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcello Della Cavale
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 15
Age : 53
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Lun 12 Mar - 17:03

Les choses se sont précipitées!

A peine le contact établi entre Marcello et sa sauveuse, ils se lancèrent dans une course effrénée vers le pont inférieur.

L'eau est au niveau du pont inférieur. Elle complique les déplacements mais protège les derniers passagers des flammes.

Une fois au canot, elle cria:

« Vite ! C’est le dernier… il faut le mettre à flot et s’éloigner le plus vite possible… autrement, le bateau nous aspirera en coulant ! »

Seuls quelques tours de manivelle suffiront, l'eau est si proche!

Une fois le canot à l'eau, Marcello observe son héroïque partenaire installer quelques maigres bagages. Alors qu'il s'apprête à lui emboiter le pas, le regard de la femme se fige.

Marcello suit de ses yeux le regard et voit alors un passager figé, stoïque.

« HEY !! VOUS M’ENTENDEZ !! IL FAUT PARTIR !! DEBOUT !! MAINTENANT !! »

Elle le secoue mais il ne réagit pas. Son regard est vide.

Marcello connait ce regard. Il l'a vu il n'y a pas si longtemps d'ailleurs, lors d'un casse qui a mal tourné. Les flics avaient pris d'assaut la banque où lui et Luca se trouvaient. La charge fut d'une violence terrible. Ils furent obligés de se réfugier au troisième étage, le dernier du bâtiment.
L'issue était proche, la seule autre étant une étroite fenêtre qui donnait directement sur une ruelle. Marcello avait décidé de tenter sa chance, espérant qu'un objet ou une personne amortirait sa chute.

Mais Luca avait le vertige. Face à l'impossibilité de cette situation, il se recroquevilla, comme prostré. Il pensait surement à ce qu'il a accompli dans sa vie, à tout ceux qu'il aimait et qu'il abandonnait, sans au revoir, sans que ceux-ci ne comprennent son acte.
C'est la dernière fois qu'il vit Luca, peut-être qu'il n'est pas mort, qui sait!
Marcello savait que cette fin était inéluctable, mais le regard vide du passager lui glaça le sang. Il se tourna vers la femme. Il s'agissait de la convaincre sans la brusquer.


Venez mon enfant, il est trop tard. Quelles que soient ses raisons, bonnes ou mauvaises, il a décidé de rester ici. Dieu le miséricordieux sera le seul juge de son acte, puisque cet homme s'en est remis à Lui.

Marcello monte alors sur le frêle esquif et empoigne les rames. Il se retourne. Il se rend compte que pour eux aussi, il faut filer maintenant, plus d'attente possible. Il hurle alors en direction de la passagère.


PUTA MADRE! IL VA FALLOIR DONNER TOUT CE QUE L'ON A!

Le bruit est assourdissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Sushi
Cylindre & Piston
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Age : 36
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Lun 12 Mar - 19:29

Et c'est parti...

C'est dans une cadence parfaite que les rameuses nous éloignent du rafiot qui menace d'exploser à chaque seconde.
J'ai les yeux rivés dessus, me demandant à quel moment ça va péter.
Et chaque seconde, je me répète inlassablement :

**Pas encore...Pas encore...Pas encore...**

J'espère qu'on atteindra l'île, où le je-ne-sais-pas-quoi-sur-lequel-brûle-le-feu, avant que tout ça se finisse sous un tas de feraille roussi par les flammes...

Sauf que j'ai l'impression que le canot n'avance pas, qu'on s'éloigne pas du rafiot, et que le feu ne se rapproche pas.

Au bout d'un bon quart d'heure d'efforts, qui, malgré mes sales pensées, ne furent par si vains que ça, le point dansant à l'horizon apparut plus nettement, et le pâté de sable sur lequel il brûlait apparut plus comme un pâté de sable au milieu de l'Océan, que comme la merde de mouette qu'il était tout à l'heure.

Le dernier canot est mis à flot, je crois.
Parfait.
Peut-être que les autres s'en tireront aussi.

Je viens tout juste de prêter attention à l'engueulade qui vient d'éclater entre Musclor et Trapp.

...

Une QUOI ?
Une donzelle ?
Non mais ça va bien, oui ?

Trapp me dit quelque chose comme " retiens-moi, lady... ".
Meeerde, j'avais oublié qu'il avait toujours mon poignard...

-Eeehh...Trapp ? Dis, tu me rends mon poignard ?

Puis j'ajoute, plus bas :

- J'aurai bien voulu ne pas te retenir, mais bon...Pas envie d'avoir un homocide volontaire sur la conscience !

Puis je lui décoche un clin d'oeil, pour bien lui montrer que tout est à prendre au second degré.

Pendant ce temps, le point enflammé se rapproche toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibylle
Mi-femme, mi-graine
avatar

Féminin Nombre de messages : 589
Age : 36
Localisation : Flou artistique
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   Lun 12 Mar - 21:14

C'était un feu.

C'était la terre ferme.

A chaque fois que je jette un coup d'oeil derrière mon épaule je vois que ça grandit. J'entends des vagues, lointaines. Si je les entends, c'est qu'elles se brisent quelque part. Sur une côte.

On approche, la houle change... Ca secoue plus.

On approche.
On y est presque.

Pas loin derrière, l'autre canot, et là-bas au loin, un troisième.
On entend plus le bruit de cauchemar du bateau qui se déchire.
On voit juste le feu, à bord...

Un coup d'oeil, bon sang, j'en peux plus, je sens plus mes épaules.
Le feu est un peu plus près.
Et il y a des gens, debout à côté. Des ombres noires.

On y est presque, presque, allez, un dernier effort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pont Inférieur (ouvert!)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pont Inférieur (ouvert!)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pont Inférieur
» T'es qu'une aime-air-dé mais j't'inférieur à troiiiis [Ethan]
» Le taux de criminalité en Haiti inférieur à celui de plusieurs pays de
» La honte n'est pas d'être inférieur à l'adversaire, c'est d'être inférieur à soi-même ? Abigaïl
» Cœur ouvert, cadenas fermé ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taverne de l'imaginaire :: L'île (Terminé) :: La croisière-
Sauter vers: