Taverne de l'imaginaire

[Laissez votre imagination vous guider au travers des différents jeux de rôles mêlant passé, présent et futur]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» Discussion sur le jeu
Lun 3 Déc - 19:42 par Isabelle Soraia

» Sortie de gauche
Sam 30 Juin - 2:56 par Tom

» Sombre recoin
Mar 26 Juin - 11:24 par Céli

» Perdu dans les profondeurs
Mar 19 Juin - 8:42 par AGSHYL

» Lîle, au fil de l'eau
Jeu 14 Juin - 18:06 par MJ'

» Dans les souterrains
Mer 13 Juin - 23:28 par Kheira Cruz

» Dialogues RP => Extension au RP de L'île
Mer 13 Juin - 21:38 par Monsieur Mike

» Tunnel de droite ..
Dim 10 Juin - 14:56 par Tom

» Nos absences
Sam 9 Juin - 9:56 par Lynn


Partagez | 
 

 Un pied dans la foret

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Comte Mortenzen
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 31
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Un pied dans la foret   Lun 26 Mar - 15:48

Foutu forêt, la nuit tombe et je sais pas plus où je suis que quand je suis arrivé..

De rage, le comte attrappe son long couteau et le plante fermement dans un tronc d'arbre face à lui. Puis serrant ses poings de toutes ses forces, faisant craquer sinistrement les jointures de ses doigrs, il hurle de toutes ses forces sa rage envers cette île qui ressemble davantage à un ossuaire géant qu'à autre chose.


AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH


Je suis pris au piège dans un estomac géant..


Le comte ôte son chapeau ainsi que son veston, n'ayant pour vetement qu'un shirt noir. Il reprend le couteau et le passe sous sa ceinture.

Progressant toujours dans l'épaisseur vert, la lumière qui décroit ne lui donne guère d'espoir..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte Mortenzen
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 31
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Un pied dans la foret   Lun 26 Mar - 23:30

Scrick scrick scrick , le sol sous les pieds du comte change

Du sable?

S'arrêtant brusquement, il écoute attentivement. Le bruit de fines vagues vient casser le calme ambiant.

Il plisse les yeux cherchant à percer l'obscurité. La forêt s'arrête, laissant place à une longue plage de sable fin.

Un feu brûle non loin, il prend sa direction.
Au loinb au dessus de l'océan, un épais brouillard noir s'étend. Comme si l'univers avait percé à travers le ciel..
La fin du calvaire vert, celui du calvaire noir..

Le comte se dirigea vers le campement, avec son chapeau à la main et son veston sur le bras.


[hrp] En direction de la plage [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nami Asuna
Naufragé du temps
avatar

Féminin Nombre de messages : 182
Age : 33
Localisation : sur une île déserte, pas si déserte ...
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Un pied dans la foret   Mar 27 Mar - 0:39

*Je vois alors Papidji qui émerge doucement ... Il a l'air vraiment patraque...*

"Hé... pas trop d'effort vieil homme... ce ne doit pas être bon pour vous ... Levez-vous doucement et venez reprendre des forces avant que je vous ramène près de vos amis..."

*Je le regarde attentivement, prête à croire qu'il va tomber en miettes... mais il a l'air résistant quand même... Quand soudain, j'entends un long cri dans les bois... Serait-ce l'homme mystérieux que j'ai suivi ??? Espérons que Kweec n'ait pas fait des siennes...*

Hum ... Il n'est pas prudent de bouger encore beaucoup à cette heure ... Peut-être devrions-nous nous hâter et je vais vous emmener dans ma cabane ... Vous y serez en sécurité pour la nuit ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jessienigma.skyblog.com
Gaelle
Naufragé
avatar

Féminin Nombre de messages : 185
Age : 38
Date d'inscription : 13/10/2005

MessageSujet: Re: Un pied dans la foret   Ven 30 Mar - 21:49

Ces kakis sont bons mais super sucrés et le lait de la coco ne m’aide pas vraiment à passer le sucre.
Je commence à voir mal au cœur. Manger des gâteaux et des fruits sucrés comme ça pour un dîner,
j’en ai rêvé toute ma vie mais finalement papa a raison faut manger sa viande et ses légumes
sinon on tombe malade.

Je suis fatiguée, j’ai mal à la tête et au ventre! depuis mon arrivée sur l’île, je n’ai fait que courir et encore courir.
La dame pirate nous emmène dans sa cabane fait en bois comme toutes les bonnes cabanes. J’suis fatiguée, si fatiguée…
déjà, mes yeux papillonnent. Sans m’en rendre compte, je m’endors sur le sol terreux…

Quelques gouttes d’eau filtrées par les branches du toit tombent sur mon visage. Mollement au début,
je les essuies sans vraiment me réveiller. Une plus maligne se glisse dans mon oreille déclenchant pour
le coup un frisson qui définitivement me réveille. Je me frotte les yeux.

On est où ?

Toujours dans la forêt, sur cette île étrange. J’ai froid et commence à grelotter. La pluie se fait de plus en plus dense
mais nous sommes à l’abris dans sa maison de bois aux meubles simples, décorée de façon sommaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nami Asuna
Naufragé du temps
avatar

Féminin Nombre de messages : 182
Age : 33
Localisation : sur une île déserte, pas si déserte ...
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Un pied dans la foret   Dim 1 Avr - 17:16

*Je ne croyais pas qu'ils pourraient monter si facilement dans ma cabane et pourtant si ... L'arbre nous abrite ... les branches entremêlées et serrées de toute mes force et les nombreuses réparations faites à la cabane au cours des siècles la font ne faire plus qu'un avec la nature... Elle n'est plus très différente de l'arbre dans lequel elle est installée.
Les branches du gros chènes s'insinuent à l'intérieur et semblent la composer, comme si la nature elle-même avait aidé à la faire pousser ...

La petite s'est endormie sur le rudimentaire plancher de bois ... Même pas eu de temps pour la mettre dans le hamac ...
Elle doit pourtant mal dormir, ainsi installée à côté du tronc évidé rempli d'eau où nagent tanquillement 2 gos poissons prévus pour mon repas...

Je la regarde se réveiller, je n'ai aps pensé à mettre un tissu ou une feuille de bananier sur elle ... dommage ... Elle a du avoir froid...*


"J'ai eu la même réaction que toi au début ... Je pensais rêver ... mais pourtant non ..."

*Je regardais dans le vide, assise sur le plancher face à un gros tronc coupé grossièrement où était posé un panier grossier fait d'un bois fin, rempli de fruits frais*

"Quand la pluie cessera je ferai cuire les poissons en bas pour que nous puissions nous restaurer un peu mieux ... et puis, il vous faudra rejoindre les vôtres ... ils doivent s'inquiéter ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jessienigma.skyblog.com
Gaelle
Naufragé
avatar

Féminin Nombre de messages : 185
Age : 38
Date d'inscription : 13/10/2005

MessageSujet: Re: Un pied dans la foret   Lun 2 Avr - 19:28

Ça y est, il ne pleut plus. Notre hôtesse semble distante depuis que nous sommes sous son toit.
La cabane semble ancienne qui sait combien de temps elle vit ici toute seule.

Du poisson ? Oui, c’est bon quand c’est grillé.

J’approche d’une sorte de fenêtre fait de deux branches croisées et fixées par des gros cordages.
Des flaques ! Mmh ! J’ai envie de jouer dehors. Cette petite sieste m’a fait du bien.

Je sors ! J’vais jouer dehors avec monsieur Pinpin ! Je reviendrai après quand ça sera l’heure de manger.

Sans vraiment attendre la réponse, je file hors de surveillance adulte. C’est drôle de sauter
dans les flaques les pieds nues ! Jamais maman m’aurait laissé faire. Trop froid ! Elle disait
et aussi que je tomberais malade. Ici, même quand il pleut, il fait encore chaud. Puiiis papa maman
sont pas là, alors je fais qu’est ce que je veux !

1 Mississipi flac! 2 Mississipi floc! 3 Mississipi zliiip plouf!

hihihi me voilà mouillée jusqu’aux fesses. Elle était plus profonde et plus glissante que les autres celle là.

Tant bien que mal je me relève manquant plus d’une fois de retomber à nouveau.

Ça suffit maintenant ! J’en ai plus que marre de te regarder faire des bêtises sans pouvoir rien te dire !

Yuue ? Mais Pinpin ?

Pas de mais !

Pinpin avait toujours parlé dans ma tête et le voilà, bien vivant et en plus il me gronde.

Regarde dans quel état m’a mis cette bête immonde ! Il est tant de grandir ma petite sinon
tu feras pas long feu ici ! Me regarde pas comme si j’avais un bouton de travers !Oui même les enfants peuvent mourir !


Je le regarde fascinée entrain de remettre sa mousse dans le sac de son ventre puis avec une certaine
contrariété tentant de remettre droite son oreille déchirée.

Alors, tu es bien vivant j’ai pas rêvé ?

Et oui ma petite, je suis bien vivant et je suis pas contant de toi !

Pardon Pinpin je ferra plus !

Il marmonne : Ferai ! à huit ans même pas capable de s’exprimer convenablement

Pardon !

Bon aller tu vas pas passer le reste de la journée à t’excuser. Faut y aller maintenant !

Aller où ?

Sortir de cette île et ce le plus vite possible.

A vos ordres commandant Pinpin.

Fièrement campé sur ses deux petites pattes arrières, il me guide entre les buissons et les arbres.

Mais doucement, va pas si vite ! Je suis pas aussi petite que toi pour passer dessous.

Comme tout les lapins savent le faire, il se mets à battre la mesure de sa patte arrière comme impatient
à ce que je le rejoigne. Puis, enfin rattrapé, il se remet à courir. J’essais de le rattraper comme je peux
mais les ronces me griffent les jambes et me ralentissent. J’entend du bruit derrière comme si quelqu'un
me suivait. J’attend pour voir…

Dépêche toi !

Pinpin veut pas bon tant pis… je me retourne et… plus de Pinpin.

Pinpin ?

J’avance encore un peu je le vois toujours pas, encore un peu

Zzzzou!

AAAAaaah Aiiie !

Je suis tombée et réceptionnée sur les fesses dans un trou profond. Il fait tout noir !

Pinpin ?

Je suis là ! avance tout droit

Je fait comme il a dit c’est un Pinpin à mauvais caractère.

PLOC !

Un bruit me fait me retourner mais je vois rien dans cette nuit noire.

Avance !

Oui, oui !

Une lumière pointe son nez ou c’est plutôt moi qui avance vers elle. Un bâtiment plus haut qu’une maison nous fait face.
Il est tout biscornu avec des escaliers où il faut pas et même des portes.



On peut pas montrer !

Mais si viens ! tu verras…

J’exécute pas très rassurée quand même. Première marche tout va bien, on est du bon coté. Première étage aussi.
Je regarde vers le haut pour savoir où on en est.

Aaaaah !

Petite idiote ! tu m’as fait sursauter. Regarde tes pieds, tu verras ça iras mieux.

Oui mais regarde le sol est en haut et on est comme si qu’on était droit c’est pas normal ça !

Et un gobelin d’un mètre vingt ça l’est peut-être ? cesse de palabrer et avance !

J’dis plus rien de toute façon ça servirait à rien avec lui. Nous avançons donc, toujours aussi étrange
mais j’ai pas le droit de la ramener…

Enfin tout en haut ou en bas c’est à vous de voir. Une grande porte en chêne nous y attend.

Prend moi dans tes bras !

Avec tout ce que tu m’as dit, tu crois que je vais te prendre ?

Arrête de faire l’imbécile Gaelle ! Nous sommes arrivés et je ne crois pas que les adultes accepteront de me voir vivant.

Alors tu vas plus me parler ?

Si, mais en cachette c’est notre petit secret rien qu’à nous !

D’accord !

Je prend mon lapin dans mes bras il est tout chaud ça me donne envie de le câliner.

Allez ouvre ! on se fera câlin après.


[suite dans la citée des anciens]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nami Asuna
Naufragé du temps
avatar

Féminin Nombre de messages : 182
Age : 33
Localisation : sur une île déserte, pas si déserte ...
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Un pied dans la foret   Lun 2 Avr - 21:15

*Je n'ai pas eu le temps de réagir ... elle est allée jouer dehors... Cette jeunesse ... mais c'est très risqué ... Je la surveille du mieux que je peux... pas possible ... elle semble disparue ...*

"Hé ... Papidgi ... la petite ... elle est plus là ... "

*Je reprends mes katanas, me munissant d'un troisième à ma taille et glissant un silex particulièrement pointu monté sur un manche en bois court que je glisse dans ma botte avant de me laisser glisser le long de la corde pour chercher la petite...*


"GA-ELLLE"


*Je crie, Elle ne peut m'entendre avec le bruit de la pluie ... Déjà elle ruisselle le long de mon visage, me trempe les cheveux de son eau totalement non purifiante ...*

"Ga-ellllleeeeeeeeeeeeeee"

*Je commence à courir ... où a-t-elle donc pu passer ? Je glisse, je tombe, me relève ... retombe, mes vêtements se maculent de boue qui disparait tout aussitôt sous la drache ... *


~Mais où est-elle ???~

*Je ne vois plus bien devant moi, la pluie me cache le paysage, quand soudain, c'est le trou noir ... je tombe ... Il fait noir là au fond ... je me suis fait mal ...

Je me relève péniblement ... les parois sont droites, pas moyen d'avancer... mais il y a un tunnel ... c'est quitte ou double ... Je le prends, ma main déjà sur la garde de mes katanas ...

Je me retrouve soudain dans un endroit encore plus étrange ... ça me rappelle rien ... Je découvre encore un lieu que je n'avais jamais vu ... des escaliers et des portes et des murs dans tous les sens ...

Tant pis, j'avance, défiant la loi de la pesanteur avec étonnement ... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jessienigma.skyblog.com
Jenny Jane
Pestouille
avatar

Féminin Nombre de messages : 644
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Un pied dans la foret   Mar 3 Avr - 15:12

Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa


Ceci est le cri qui résonne dans la forêt, au passage d’une petite chose aux couleurs et formes indéfinies, mais à la voix vraiment stridente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un pied dans la foret   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pied dans la foret
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Pique-nique dans la foret [Wolf]
» perdu dans la forêt !
» Combat dans la foret (PV Ichigo Aozora)
» Dans la forêt.
» Au fond de la foret se cache une maison en pain d'epice... [LIBRE] [An 1, Fin de l'été]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taverne de l'imaginaire :: L'île (Terminé) :: L’île-
Sauter vers: