Taverne de l'imaginaire

[Laissez votre imagination vous guider au travers des différents jeux de rôles mêlant passé, présent et futur]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» Discussion sur le jeu
Lun 3 Déc - 19:42 par Isabelle Soraia

» Sortie de gauche
Sam 30 Juin - 2:56 par Tom

» Sombre recoin
Mar 26 Juin - 11:24 par Céli

» Perdu dans les profondeurs
Mar 19 Juin - 8:42 par AGSHYL

» Lîle, au fil de l'eau
Jeu 14 Juin - 18:06 par MJ'

» Dans les souterrains
Mer 13 Juin - 23:28 par Kheira Cruz

» Dialogues RP => Extension au RP de L'île
Mer 13 Juin - 21:38 par Monsieur Mike

» Tunnel de droite ..
Dim 10 Juin - 14:56 par Tom

» Nos absences
Sam 9 Juin - 9:56 par Lynn


Partagez | 
 

 Une pièce dans la Cité.

Aller en bas 
AuteurMessage
MJ
Contre toute attente
avatar

Masculin Nombre de messages : 2180
Age : 512
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Une pièce dans la Cité.   Mar 6 Mar - 17:08

Les murs courbes couleur émeraude filtrent la lumière. Elle se reflète sur les structures d'apparence métallique qui soutiennent les parois, sur les sortes de meubles à la fonction mal définie.

L'un d'eux seul a une utilité très claire. Posé sur une sorte d'estrade haute de trois marches, un siège. Vide.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn
Naufragé
avatar

Féminin Nombre de messages : 83
Age : 35
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Sam 12 Mai - 19:46

Ni une ni deux, je rentre de plein pied dans la pièce. L’obscurité me surprend et je prends quelques instants pour m’acclimater à la pénombre.

Enfin, j’arrive à discerner quelques meubles et là, la porte est la bienvenue pour me retenir. Cette pièce est encore plus étrange que tout le reste réuni, on dirait l’intérieur d’un sous marin !

Ce n’est pas possible d’avoir décoré cette pièce avec un aussi mauvais goût. Ca sent la garçonnière à plein nez là dedans. Peut être la maison du maire du village. Mais alors ce village, il date de …. De l’époque féodale, c’est pas possible !

C’est quoi ce trône au milieu de la pièce, ces filets qui pendent du plafond !

J’avance d’un pas prudent en espérant que Malcom va me suivre. Il n’est pas causant certes, mais en cas de danger, il pourra au moins servir de gilet pare-balles !

Cette pièce me file la chair de poule... Ah si seulement Sawyer était là au lieu de jouer dehors, au moins lui il aurait une réponse rationnelle à tous ses mystères.

Et bien oui, il en avait bien trouvé pour le dinosaure, le bateau pirate, alors pourquoi pas pour le sous-marin ?

J’en peux plus de cette ambiance qui m’étouffe ! Je me retourne et crie

Malcom ! Où êtes vous venez vite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malcom
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 117
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Sam 12 Mai - 20:02

Malcom s'approcha lentement de la maison lorsqu'il entendit Lynn appeler à l'aide, il se précipita vers la porte empoignant son couteau dans sa poche au cas où.

arrivé à l'intérieur et après s'être adapté à la lumière il fut tout aussi surprit.

**Où somme nous tombé...**

il s'avança prudemment pour voir si rien ne se cachait dans l'ombre. Il se retourna alors vers lynn.

"Pour tout à l'heure, Je suis médecin, j'étais partit en vacance à bord d'un bateau de croisière qui à chaviré, je me suis retrouvé sur cette île, j'ai horriblement mal de crane suite à coup, ce qui explique que je ne parle pas beaucoup."

Il se tu quelques seconde avant d'ajouter.

"Tout ce que je sais c'est que nous sommes normalement dans l'hémisphère sud, et tout cela ne me dis rien qui vaille..."

Il se rapprocha de Lynn et regarda au alentours

"En tout cas dormir là dedans, je sais pas si je pourrais.... Etes vous satisfaite ou vous souhaitez savoir autre choses ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AGSHYL
?
avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Age : 110
Localisation : Dans l'ombre
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Sam 12 Mai - 23:11

Elle est masquée dans la pénombre, immobile.

Ils ne l'ont pas encore vue.
Ils ne la verront pas tant que l'un d'eux n'approchera pas plus, ou qu'elle ne se décidera pas à bouger.

Elle les examine, une expression dubitative sur le visage.
Elle mordille sa lèvre inférieure en un mouvement inconscient.

Apparemment elle renonce à se montrer pour le moment et reste dans son coin sombre, à les observer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malcom
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 117
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Dim 13 Mai - 22:03

attendant la réponse de Lynn il fit quelques pas et dis

"Si nous devons dormir là dedans autant savoir ce qu'il y a"

il commença alors à faire le tour de la pièce, faisant courir ses doigts sur les différents meubles, essayant de deviner leur fonction. Le seul meuble dont il arrivé à donner une fonction été le grand fauteuil.

**hmmm il n'y a pas l'air d'y avoir de lit, il va falloir dormir à même le sol....**

il arriva au bout de la pièce lorsqu'il aperçu cette étrange personne, il resta sans voix à la regarder, et d'instinct il mit sa main dans sa poche pour saisir son couteau...

au bout de quelques instant à la regarder il lança calmement

"Bonjour ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AGSHYL
?
avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Age : 110
Localisation : Dans l'ombre
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Lun 14 Mai - 14:52

Elle le voit approcher et elle le suit des yeux, en silence.

Elle observe sa réaction quand il l'aperçoit.
Son expression change subtilement, un sourcil à peine haussé, l lèvre un rien retroussée, un reflet rapide dans l'oeil...

Elle fixe la main qu'il a plongé dans ses vêtements, puis relève les yeux vers son visage. Le bonjour résonne dans l'air immobile.

Quelques secondes.

Puis elle s'avance de quelques pas, sort de l'ombre. La lueur faible qui vient du dehors s'anime sur son corps lisse et nu, souligne les étranges ornements métalliques qu'elle porte pour tout vêtement.

Elle s'arrête à deux pas de Malcom, sourit.
Sa voix s'élève, à la fois feutrée et flûtée, chaude et mélodieuse pourtant.

Bonjour Etranger...
Bonsoir, plutôt...

A toi et à ta compagne, bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn
Naufragé
avatar

Féminin Nombre de messages : 83
Age : 35
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Lun 14 Mai - 19:32

Abasourdie, je regarde Malcom fournir finalement les réponses à mes questions et … partir explorer la pièce sans même attendre d’avoir la réponse à la sienne. Quel étrange comportement ! Pourquoi me pose t-il des questions s’il ne veut pas les réponses ?

Je continue à le suivre des yeux pendant qu’il examine chaque meuble comme s’il était ébéniste de son métier. Cette pièce ne me dit vraiment rien qui vaille mais je me garde de laisser échapper mes inquiétudes. S’il y a danger, le premier agressé sera lui et moi je suis suffisamment près de la porte pour m’enfuir, prenant comme prétexte d’aller chercher Sawyer qui doit encore jouer avec la machine à remonter le temps.

Tout à coup, je vois Malcom s’arrêter net et prendre une position de défense. Ses lèvres remuent mais mon cerveau refuse d’enregistrer les paroles qu’il prononce, je suis figée de peur. Je vois alors un espèce, non une espèce, enfin je crois que c’est une, de … bestiole … particulièrement … laide…

Je me recule un peu faisant preuve d’une bravoure rare et attend la suite des événements, la main sur la poignée de la porte. Quoi ! En cas de danger, toujours fermer les portes ils disent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J. Sawyer
Jimmy-les-9-doigts
avatar

Masculin Nombre de messages : 255
Age : 40
Localisation : nulle part
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Lun 14 Mai - 20:51

La poignée de la porte dans ma main, j'ouvre celle ci...enfin je tente. Visiblement, quelque chose gêne l'ouverture. Je plaque mon autre main sur le devant et d'un petit coup sec, je force. Surpris, j'entends un petit cri et quelques pas. J'entre à l'intérieur avec méfiance. La pièce est très sombre mais, venant de l'extérieur où il fait nuit, je m'habitue très rapidement à son obscurité. Là devant moi, se trouve Lynn.

**Merde, je crois bien que c'était elle devant**

Je bafouille quelques excuses, gêné de l'avoir bousculer ainsi. Mes yeux habitués à la pénombre, je scrute les environs.

**Drôle de pièce, on dirait un sous marin**

Des filets tombent du plafond, la décoration reste bizarre mais comme tout sur cette ile. Je vois un siège, ou plutôt ce qui ressemble à un trône, posé sur une estrade. Je continue mon observation de la pièce et reconnais un peu plus loin Malcom... je vais pour détourner mon regard mais là d'un coup je bloque... il n'est pas seul.

Maintenant, comment définir la "créature" se trouvant devant lui ? J'en ai pas la moindre idée, tout ce que je sais, c'est que ça n'a pas l'air humain. Je commence à comprendre pourquoi Lynn était si proche de la porte. Que faire dans pareille situation ? Quelle est la meilleure des réactions possibles et envisageables pour qu'il y ait le moins de dégâts possibles surtout pour moi ? Ben la fuite ça me parait sensé...Pas très glorieux certes, mais intelligent.


**Bordel Malcom, mais pourquoi t'as été là-bas ?**

Je soupire et m'avance vers lui doucement. Ben ouais, j'ai jamais dis que j'étais quelqu'un de sensé...et puis dans l'état actuel des choses, Malcom peut s'avérer utile...puisqu'il est médecin. Je m'adresse à lui en regardant la "chose" droit dans les yeux. Mon petit doigt me dit que même mon sourire le plus charmeur ne pourra pas l'attendrir.

"Malcom... et si tu nous présentais ton "amie" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malcom
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 117
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Lun 14 Mai - 21:09

un sourire...

**Bon à première vue elle n'a pas l'air agressive, c'est déjà cela, mais restons prudent**

"heuuu pardonnez notre intrusion, nous étions en quête d'un logis au vue de la tombée de la nuit... Nous sommes des naufragé, vous êtes la première personne que nous rencontrons ici."

Il fit un pause, Sawyer venais de débouler dans la pièce, il s'approchait et m'adressa quelques mots. Je ne la quittais pas des yeux.

"Et bien comme vous venez de l'entendre je me prénomme Malcom et vous comment vous appelez vous ?"


Il regarda alors un court instant les deux autres pour connaître leur réaction, puis reporta son regard sur 'l'inconnue'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AGSHYL
?
avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Age : 110
Localisation : Dans l'ombre
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Mar 15 Mai - 14:54

Elle marque un temps, la surprise, sans doute.

Elle a suivi l'approche du deuxième homme comme elle avait noté le recul de la femme, à un détail près... Elle a regardé l'une avec un demi-sourire de dédain, et l'autre avec un intérêt distant.

Mais la question de Malcom semble la déstabiliser.

Comment je m'appelle ?...

La voix est un peu hésitante, incertaine.

Elle fronce légèrement les sourcils, baisse un peu les yeux, apparemment nerveuse... Elle se détourne, passe devant eux et s'avance vers un côté de la pièce où le sol paraît nu, à part une sorte de borne aux contours bizarrement ornementés. Son pas léger ne fait aucun bruit. Elle marche sur la pointe de ses pieds nus, tendus, qui renforcent la finesse harmonieuse de ses jambes aux courbes longues. Elle s'incline un peu, effleure la borne.

Le sol où elle se tient s'incurve et descend d'une trentaine de centimètres dans le sol. Une protubérance reste au centre, sorte de plot au sommet lisse et plat. Et, plus étrange encore, sous ses pieds menus, la surface accuse maintenant une déformation trahissant un changement de dureté. Le sol est devenu souple, moelleux, même sa couleur a changé, il est passé du gris terne à un brun chaud et riche.

Elle s'éloigne et revient, porteuse d'une grande coupe de pierre noire, débordante de fruits, et d'un flacon posé sur un disque de même matière, flanqué de petits gobelets. Elle pose le tout sur le plot-table, et s'agenouille, mouvement souple et uni. Grâce étudiée ou inconsciente ? Si elle cherchait à ce que cela soit remarqué, elle aurait sûrement veillé à ce que la lumière soit plus forte... Là, la pénombre absorbe l'éclat doré de sa peau, gomme les reflets dans ses yeux étrange, couleur de miel...

Elle s'installe face à eux, leur désigne la cuvette autour d'elle, assez grande pour accueillir 6 ou 7 personnes au bas mot...

Je suis Agshyl.

Naufragés...
Vous devez avoir faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kweecly
?
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 67
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Mar 15 Mai - 16:02

Ca jacte, ca papote, ca quaquette, ca M'ENERVE!!!!!!

Ils sont partout, ils envahissent tous les territoires....

Et ceux la... trop pres de la Cité ...

Et LUI!!!!! Qui jete des cailloux sur la sphère des anciens!!!!


Eclat de souffre... Kweecly disparait...

Face à Sawyer... le gobelin apprait dans un nuage putride... une lame à la main.

D'un geste malveillant, il s'abat sur le pied du malheureux... un orteil se détache... le sang coule...

Dans le meme nuage de poussieres nauséabon... Kweecly disparait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J. Sawyer
Jimmy-les-9-doigts
avatar

Masculin Nombre de messages : 255
Age : 40
Localisation : nulle part
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Mar 15 Mai - 19:49

Tout va trop vite...beaucoup trop vite, et pourtant je vois la scène qui se déroule devant moi au ralenti. Quel paradoxe... La créature sort de l'ombre. Quelque chose émane d'elle, mais j'ai du mal à définir. Elle est envoutante par ses gestes, sa démarche est féline. On dirait un prédateur. Tout à l'air de s'être figé dans la pièce, même l'oxygène.

Elle revient avec une coupe de fruits et un flacon, toujours avec cette démarche féline, cette souplesse dans ses mouvements qui m'hypnotise. Elle s'installe face à nous et se présente enfin.


"Je suis Agshyl. Naufragés...Vous devez avoir faim"

Mais pas le temps pour nous... pour moi de répondre.

Premier acte : surprise number one : une sorte de gnome vert hideux apparait d'un coup devant moi. Je le regarde bouche bée.
Deuxième acte : surprise number two : il me tranche un orteil et je pisse le sang.

Une douleur fulgurante me surprend... Je ne pensais pas que ça faisait si mal... Je crie. Mon cri, d'une violence extrême, me surprend moi même. Je m'écroule par terre et plaque mes poings sur mes yeux fermés avec toute la rage et le désespoir que je ressens. Je cherche un souvenir auquel me rattacher... une image, un visage qui puisse me faire "oublier" cette souffrance. Suffoquant et haletant, les machoires crispées et les dents serrés, je m'adresse à Malcom


"Malcom...il est temps... de faire... vos.. preuves"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malcom
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 117
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Mar 15 Mai - 23:13

Malcom regardait Agshyl se déplacé, l'atmosphère était pesante, silencieuse. Un peu gênée par le silence il attendit néanmoins sa réponse. posé sur le fauteuil elle répondit avant de proposer la coupelle. Même pas le temps d'une réaction une fumée apparaît, puis tout va vite, Malcom n'a pas le temps de comprendre, Sawyer est à terre et hurle, le pied en sang.

**faire mes preuves il est marrant lui !! j'ai rien sous la main**

Malcom s'approcha vite de Sawyer, retira sa chaussure avec attention pour constater les dégâts.

**il a perdu son orteil....**

sortant un mouchoir en tissus il appuya dessus fortement pour arrêter le saignement, cherchant désespérément autour de lui quelque chose qui pourrais l'aider dans sont 'travail'. Il se tourna donc vers la propriétaire des lieux et lui dit.

"Es ce qu'il y a quelque chose ici pour aider, je sais pas des compresses, de l'alcool..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AGSHYL
?
avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Age : 110
Localisation : Dans l'ombre
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Mar 15 Mai - 23:31

Elle a tressailli violemment à l'apparition du globule vert, et l'expression de son visage a changé du tout au tout, passant d'une sérénité lisse à la haine pure. Il est disparu avaut qu'elle ait eu le temps de bondir, mais tous ses muscles durcis disent qu'elle l'aurait fait, fut-il resté une fraction de seconde de plus...

Elle se lève et parcourt vivement la pièce, tandis que Malcom examine le pied de Sawyer. A la question elle pivote vivement, revient vers eux d'un pas rapide. Elle s'accroupit, un regard au pied de Sawyer. Son visage est toujours dur, les dents serrées, une coloration plus nette aux joues, le souffle plus rapide.

Elle fixe Sawyer dans les yeux, un long moment. Son regard est froid. Elle le jauge. Puis elle se lève, s'éloigne. On entend un bruit étrange, une sorte de sifflement. Elle revient.
Elle porte une tige métallique. L'extrémité de la tige diffuse une lueur rouge orangé. Elle remet un linge épais à Malcom, puis lui tend le barreau.


Faites vite.
Il saigne.


Sa voix toujours douce a pris un accent plus net. Plus froid.

Prenez.
Je vais le tenir.


Elle s'agenouille à côté de Sawyer, tendant la barre d'acier derrière elle. De la main elle appuie sur sa poitrine pour le faire allonger. Puis la même main se plaque sur sa cuisse. Elle le fixe droit dans les yeux, sans dévier, l'éclat dur et glacé du laiton en lieu et place de la tiédeur de l'or dans ses yeux à elle. Toute l'étrangeté de ce visage apparaît dans la lueur de la fournaise miniature qu'elle a apporté. Cette tête lisse, parfaite, ces entrelacs de métal. L'anneau qui creuse sa lèvre inférieure, et en accentue la plénitude. Les ombres profondes sous ses yeux. Elle le fixe, le regard indéchiffrable. La pression sur sa jambe est aussi implacable, immobile.

Puis elle relève les yeux sur Malcom.


Prenez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malcom
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 117
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Mer 16 Mai - 0:02

**un peu radicale comme méthode... m'enfin c'est vrai que c'est ça ou le regarder se vider de son sang..**

Malcom attrapa la tige de métal regarde Agshyl dans les yeux puis passe sur Sawyer, le regard du médecin lui fais comprendre qu'il n'y a pas 36 solutions, il retire alors son mouchoir complètement ensanglanté et y appose le bout rougeoyant dessus pour cautériser la plaie

Efficace la plaie ne saigne plus du tout, mais bien radicale. Le genre d'intervention que l'on préfère éviter. mais bon au moins il va survivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn
Naufragé
avatar

Féminin Nombre de messages : 83
Age : 35
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Jeu 17 Mai - 19:07

Cette femme étrange, ce petit nabot vert et Sawyer qui me bouscule comme si j’étais un lierre bloquant une porte depuis longtemps restée close, tout ceci me procure une envie furieuse de la fermer cette porte. Sur eux, sur elle, sur lui, sur tous ces événements étranges qui ne cessent de se produire, qui me font craindre le pire, qui deviennent pires de seconde en seconde.

Il saigne, Malcom lui porte secours et moi je reste là à les regarder se démener, pétrifiée, inutile comme je l’ai rarement été. Où est mon bureau, ma secrétaire, mes dossiers bien rangés, mon calme olympien ? Je sens que je vais crier et tout cela n’arrangera rien. Cela ne fera que rendre suspicieuse la créature qui semble être amicale et pourtant … je ne sais pas … cette impression … cette impression étrange … qu’elle nous tend un piège …

Tant pis, j’accoure, dans mon inutilité, voir s’il va bien, notre héros ensanglanté. Je stoppe brusquement mon élan en voyant le métal rougi se poser sur la plaie ouverte. Je crispe les mâchoires, ferme les yeux, souffre pour lui, comme si c’était moi qui devait supporter le fer rouge sur ma chair.

Je n’entends plus rien, s’est-il évanoui ? J’ouvre les yeux et reste muette avant de m’élancer auprès de lui, inquiète.

Sawyer ! Vous allez bien ! Dites moi que vous allez bien !

Paniquée je regarde Malcom attendant qu’il me rassure sur l’état de santé de son patient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malcom
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 117
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Jeu 17 Mai - 20:32

Lynn se précipite, Malcom relève ses yeux vers elle.

"Il s'est évanoui, c'est compréhensible, je pense que cela va allez. Il me faut encore faire un pansement"

Il redonna la barre de fer à Agshyl et prit un linge propre qu'il appliqua sont la plaie de Sawyer.

"Il va falloir qu'il évite de poser le pied au sol pendant un petit moment..."

Puis se retourna à nouveau vers l'habitante.

"Vous ne savez pas pourquoi la créature lui en a voulue par hasard ?"


Il allongea Sawyer du mieux qu'il put et mit son sac sous sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AGSHYL
?
avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Age : 110
Localisation : Dans l'ombre
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Jeu 17 Mai - 20:44

Elle le regarde s'occuper de son patient, et la flamme de meurtre disparaît lentement de ses yeux. Un bref reflet y revient à la question de Malcom.

Ca aurait pu être vous.
Cette petite chose est une nuisance.
Je ne sais pas pourquoi lui, et pas vous, ou elle
(coup de menton vers Lynn). Il est enragé. Fou. Si vous le pouvez, abattez-le.
Si vous ne pouvez pas, fuyez-le...


Tandis qu'elle parle, elle a glissé les avant bras sous les épaules et les genoux de l'homme blessé.
Puis elle s'est relevée en le soulevant.
Sans même que son souffle s'altère...


Elle fait quelques pas, va le poser non loin de la cuvette moelleuse.
A côté de lui, une borne, à nouveau.
Elle effleure la surface...
Le sol s'affaisse sous le poids de Sawyer. Quelques centimètres seulement.
La tête surrélevée comme par un oreiller bien gonflé.

Elle revient s'agenouiller devant la table.
L'air distrait, préoccupé, elle se saisit d'un fruit oblong, doré, et mord dedans, les yeux ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J. Sawyer
Jimmy-les-9-doigts
avatar

Masculin Nombre de messages : 255
Age : 40
Localisation : nulle part
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Ven 18 Mai - 19:57

Des images se bousculent, s'entrechoquent défilent dans ma tête. Suis-je entrain de rêver ? Tout ce dont je me souvienne avant ce trou noir c'est ce visage, l'intensité de son regard et cette putain de tige rouge incandescente que récupère Malcom.

Mais mes yeux ne peuvent se détacher de ce visage qui inspire à la fois confiance et méfiance, douceur et dureté. Je la crains et pourtant je n'ai pas peur. J'en détaille les contours pour trouver des imperfections, mais me rend compte rapidement qu'il n'en a aucune... Tout est lisse... parfait jusqu'au moindre petit détail.

C'est à ce moment là que Malcom décide de cautériser ma plaie. Pas même un cri ne s'échappe de ma gorge tellement la douleur est fulgurante. De toute manière j'ai pas vraiment eu le temps, Morphée a été plus rapide et m'a déjà accueilli dans ses bras.

Je me dis que c'est bien ma veine... Si j'avais le choix maintenant, je crois bien que j'irai directement me rendre aux sbires du Baron... je suis sur que j'aurai eu moins mal avec eux et pourtant ce ne sont pas des enfants de choeur, carrément pas même. L'avantage c'est qu'ils font du travail rapide. Vite fait bien fait. On dirait presque un slogan de pub.

Je crois bien que de ma vie j'ai jamais souffert comme ça....physiquement je parle. Là, je vis un cauchemar... ben c'est ça...ça peut être que ça, c'est un cauchemar. Putain j'suis con, j'avais pas capté. En fait, je suis entrain de rêver...

Pourtant mon p'tit doigt, pas celui qui manque mais un autre, me dit que je rêve pas... j'ai soif...putain, qu'est ce que j'ai soif... et faim aussi. Si j'avais un petit truc à grignoter je dirai pas non...


**Bon allez Saw... il est temps de te réveiller**

J'ouvre les yeux lentement. Je regarde autour de moi. Il y a Lynn, Malcom et Bouton d'Or un peu plus loin.

"Et... merde"

Ca venait droit du coeur mais j'ai pas pû m'empêcher de le dire à haute voix tellement je suis déçu. Faut se rendre à l'évidence mon ptit gars... c'était pas un putain de rêve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn
Naufragé
avatar

Féminin Nombre de messages : 83
Age : 35
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Sam 19 Mai - 23:29

L’étrange créature soulève Sawyer aussi facilement que s’il s’agissait d’un drap à ranger dans l’armoire. Elle le dépose sur le lit, un lit sorti de nulle part, comme la table il y a quelques instants. Quelle est donc cette magie qui fait sortir les objets du sol, qui transforme le sol en objet ? Est-ce la maison qui est magique ou la femme devant nous qui est sorcière, une sorcière moderne, très moderne, futuriste même…

Sawyer se réveille doucement, je le sens au frémissement de ses paupières, aux muscles de son visage qui reprennent vie. Mon regard quitte ses yeux clos, parcourt son corps étendu, descend jusqu’à ses jambes, son pied mutilé, y reste quelques instants, puis remonte sur son visage.

Il croise ses yeux, ses yeux qui se sont ouverts, enfin.

Mes sourcils se froncent en entendant la seule phrase qu’il prononce mais je suis prête à lui pardonner cet écart de conduite. Après tout, il est vrai qu’il a sérieusement été amoché et je pense que dans un tel cas, j’en aurais peut-être dit autant,voire plus.

Voyant qu’il semble se remettre petit à petit, je tourne mon attention vers la créature et l’examine plus attentivement. Quelle étrange allure ! Pas de cheveux sur la tête … il parait que c’est un signe d’intelligence supérieure…

Mais où sommes nous exactement … et vous … vous ne semblez pas être … humaine … et pourtant vous comprenez notre langage … parlez la même langue que nous … Qui êtes vous ? En quelle année sommes nous ?

Ma dernière question prononcée d’une voix trop haut perché révèle mon anxiété à en connaître la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J. Sawyer
Jimmy-les-9-doigts
avatar

Masculin Nombre de messages : 255
Age : 40
Localisation : nulle part
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Lun 21 Mai - 18:19

J'ai soif, j'ai faim, j'ai mal... Je suis pas du genre chochotte... mais là j'avoue j'en ai marre...

**Faut faire tout soi-même ici ?**

Tout en pensant à ça je me rend compte que j'ai pas dû arriver seul sur ce lit et qu'on m'a très certainement transporté jusqu'ici. Bon ok, on m'a aidé, autant pour moi, mais j'aimerai bien qu'on continue... ou du moins qu'on me donne un truc à bouffer, comme ce que Bouton d'Or est entrain de manger... Ca à l'air bon en plus... et puis quoi merde, je suis invalide ou pas, bordel... Hé ben non, tout le monde s'en fout...j'entends même Lynn poser des questions à Bouton d'Or sur son origine... Bon ok....je sais ce qui me reste à faire. Vexé moi ? j'crois bien ouais... Mais moi Sawyer, j'ai jamais demandé de l'aide, de la pitié ou de la compassion, c'est pas maintenant que ça va changer.

**Alors pourquoi tu te plains...connard**

Ca y est je divague... je m'insulte moi même...Il est temps de se lever. Je regarde mon pied. Malcom a fait du bon boulot on dirait... du moins le bandage est bien fait... après pour le reste, je suis pas toubib. Je me redresse un peu, j'ai la tête qui tourne. Je récupère ma basket...éclatée.

**Putain, mes Puma... au prix où je les ai acheté en plus...la haine**

J'enlève le bout de cuir qui est resté suspendu à ma basket , là même ou mon orteil a été coupé. Faut voir le bon côté des choses... ça aurait pu être pire...c'est le plus petit qui a été tranché...ça se verra pas trop... Heureusement que c'était pas le gros orteil...

Bref, j'essaye de l'enfiler à mon pied mais ça me fait mal encore. Je demande à Malcom son couteau qu'il me donne non sans hésiter. Et là je vous jure que ça me fait encore plus mal au coeur de devoir bousiller ma basket plutôt que d'avoir un orteil en moins. Après avoir coupé une partie, je déserre les lacets. Je peux enfin la remettre sans me faire mal.

Je me lève et me dirige en clopinant vers la table. Je serre les dents, mes mâchoires sont crispées mais je résiste à la douleur. Arrivé près de celle qui se prénomme AGSHYL, je plonge mon regard dans ses yeux aussi doré que sa peau et m'adresse à elle


"Je peux ?"

D'un mouvement de la tête et d'un geste avec sa main, elle m'invite à prendre un fruit. J'en prend un, le même que celui qu'elle est entrain de manger et mord dedans avec vigueur. Je savoure le gout sucré avec un tel délice que j'en ferme les yeux pour ressentir encore plus sa douceur et sa chair pulpeuse.

**Putain ça fait du bien**.

J'ouvre les yeux et continue de déguster ce fruit "exotique" et inconnu. Sans même m'en rendre compte j'en prend un second que je mange tout aussi avidement. J'ai l'impression d'avoir récupérer toutes mes forces et plus encore. J'ai plus du tout mal... je me sens fort...presque invincible... invulnérable ....

Je passe le dos de ma main sur ma bouche pour me nettoyer et prend le flacon et sers les gobelets devant moi. Saisissant un, je le vide aussitôt. Le liquide est aussi requinquant que le fruit. Je me sens bien... quoi bien, plus que bien même... Je suis exalté, comme si une frénésie s'était emparé de moi.

Je souris à notre hôte. Une idée a surgi dans ma tête. Une idée ou une folie ? J'en sais rien, mais je commence à rire doucement. Par terre je vois mon sac à dos que je m'empresse de récupérer. J'y mets quelques fruits que j'ai pris dans la coupe et le passe en bandoulière. D'un pas décidé et ferme sans boiter je me dirige vers la porte d'entrée. Tout en poussant celle çi je parle enfin aux deux autres qui me regardent d'un air ahuri.


"Je vais faire un tour... j'ai besoin de marcher..."

sur ces dernières paroles j'éclate de rire et franchi le seuil tout en leur adressant un clin d'oeil.

Je suis dehors, tout est calme et silencieux. Je respire un grand coup. Je suis zen. Je vais pour m'approcher de la machine à remonter le temps, mais quelque chose dévie mon attention d'elle. Je décide de changer de direction au dernier moment. J'ai vu au loin l'entrée d'une grotte et la curiosité est un vilain défaut parait-il ? Sans compter le facteur poisse qui s'y met aussi... Bref, je décide donc d'y entrer. L'obscurité est telle que j'ai du mal à distinguer l'endroit au début. Mes yeux s'habituent petit à petit et je commence mon périple à travers la roche.

[hrp : suite dans les souterrains]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Contre toute attente
avatar

Masculin Nombre de messages : 2180
Age : 512
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Lun 21 Mai - 23:29

Que tout cela est amusant…

Oh ! Un orteil !

Je plaisante !

Ça approche…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AGSHYL
?
avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Age : 110
Localisation : Dans l'ombre
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Jeu 24 Mai - 19:18

Elle a suivi impassible la sortie de Sawyer.
La porte retombe, le silence aussi.
Elleramène ses yeux dorés sur Lynn, dont la question est toujours en suspens...

... et le restera.

Quelque chose dans l'air...
Elle redresse soudain la tête, aux aguets.
Elle fouille la pénombre des yeux, se déplace légèrement, s'agenouille, se lève.
Le visage indéchiffrable, elle hume l'air de la pièce...

Qu'en déduit-elle ?
Mystère.
Mais elle sort brusquement de son mutisme.

Il ne faut pas rester ici.
Venez.


Elle se dirige vers la porte.
L'ouvre et se retourne.
Attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn
Naufragé
avatar

Féminin Nombre de messages : 83
Age : 35
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Jeu 31 Mai - 12:00

Elle ne répond pas, veut nous éloigner de ce lieu, je n’ai pas confiance, décidément pas confiance du tout. Sawyer nous a lâché, il n’avait finalement pas si mal au pied, j’aurais cru pourtant que se faire arracher un orteil était plus douloureux, comme quoi des fois on s’imagine de ces choses !

Alors que faire ?

La suivre, la dame sans cheveux ?

Ce n’est pas mon habitude de suivre les gens, ça ! Mais ai-je vraiment le choix, me laisse t-elle le choix ? Non, la réponse est non assurément.

Alors dans ces conditions pourquoi tarder, pourquoi rester sans parler, à la regarder renifler l’air ambiant, à essayer de déchiffrer les non-dits derrière ses yeux d’acier qui sont encore plus hermétiques que ses lèvres qui refusent de nous éclairer sur ce qu’il se passe dans cette étrange ile.

Allons finissons ses discussions intérieures, un bref regard à Malcom et la décision est entérinée.

Nous vous suivons madame … Espérons que lorsque nous aurons fuit ces lieux qui semblent dangereux, vous nous expliquerez enfin ce qu’il se passe ...

Je regarde une dernière fois le lit où reposait Sawyer il y a à peine quelques secondes et me dirige à sa suite, impatiente maintenant de quitter la place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AGSHYL
?
avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Age : 110
Localisation : Dans l'ombre
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   Ven 1 Juin - 19:07

Elle fixe Lynn de longues secondes, puis Malcom, et enfin, hoche la tête.

Suivez moi.
Votre ami n'est pas loin.


Sans plus attendre, elle quitte la pièce, laissant la porte largement ouverte.
Tout menue qu'elle est, son pas est rapide.
Léger.
Totalement silencieux...

Elle traverse l'espace vide devant la construction. La nuit est maintenant tombée, mais elle n'hésite pas une seule seconde.
Arrivée au bord d'une zone de pénombre épaisse, elle s'arrête, et elle les attend.
Quand ils sont près de la rejoindre, elle hoche à nouveau la tête, sourit.
Un sourire froid.

Puis elle se glisse dans l'ombre et disparaît.

Ce n'est pas juste de l'ombre.

C'est l'entrée d'un souterrain.

(suite dans ledit souterrain... qui m'aime me suive. Euuuuh...^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une pièce dans la Cité.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une pièce dans la Cité.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taverne de l'imaginaire :: L'île (Terminé) :: L’île :: La Cité des Premiers-
Sauter vers: