Taverne de l'imaginaire

[Laissez votre imagination vous guider au travers des différents jeux de rôles mêlant passé, présent et futur]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» Discussion sur le jeu
Lun 3 Déc - 19:42 par Isabelle Soraia

» Sortie de gauche
Sam 30 Juin - 2:56 par Tom

» Sombre recoin
Mar 26 Juin - 11:24 par Céli

» Perdu dans les profondeurs
Mar 19 Juin - 8:42 par AGSHYL

» Lîle, au fil de l'eau
Jeu 14 Juin - 18:06 par MJ'

» Dans les souterrains
Mer 13 Juin - 23:28 par Kheira Cruz

» Dialogues RP => Extension au RP de L'île
Mer 13 Juin - 21:38 par Monsieur Mike

» Tunnel de droite ..
Dim 10 Juin - 14:56 par Tom

» Nos absences
Sam 9 Juin - 9:56 par Lynn


Partagez | 
 

 Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot

Aller en bas 
AuteurMessage
MJ'
Mais si, elle est gentaaaAAAARRRRGH !!!
avatar

Féminin Nombre de messages : 1143
Age : 45
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Sam 24 Fév - 20:44

A l'arrière, au même étage que le grand salon, et accessible depuis celui-ci et les coursives latérales.

Pas très vaste, pas très meublé, juste quelques banquettes le long du bastingage.

Coin tranquille, aéré, idéal pour profiter du reflet de la lune dans le sillage du navire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céli
Cadavre exquis
avatar

Féminin Nombre de messages : 876
Age : 27
Localisation : Qui la connait ?
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Sam 24 Fév - 21:06

[Un petit peu de douceur avant de replonger ?

Céli accompagne James et Sibylle jusqu’au pont supérieur et aide sa compagne à s’installer sur une des petites banquettes. Mais le jeune homme ne reste pas longtemps. Céli le remercie d’un petit sourire.

Il semble tracassé, mais ça n’a pas l’air d’avoir de lien avec nous…le pauvre. Comme si ce bateau ne recelait déjà pas assez de soucis…

Elle tourne la tête vers Sibylle, qui a repris ses esprits. Elle s’accoude à la rambarde, devant l’immensité du ciel étoilé.

Que c’est beau, toutes ces lumières…on croirait voler…vous ne trouvez pas ?

Pourquoi est-ce que je lui dis ça ? C’est étrange cette impression que j’ai avec elle…que je peux lui livrer mon cœur, mais qu’elle n’en profitera pas…

Je suis désolée de ne pas vous avoir aidé, j’étais pétrifiée…il y’avait…cette chose, devant moi…vous l’avez vue, vous aussi, non ? C’est à cause d’elle que… ?

Inutile d’en dire plus, elle comprendra. Cet environnement est…apaisant. C’est ça, je me sens mieux, en paix, moins oppressée a milieu de cette immensité.


Je ne sais pas pourquoi mais…j’ai eu l’impression que cette chose, cette forme, celle qui l’avait créée, c’est…moi…

Je ne pourrais le dire à personne d’autre...

Elle ressemblait aux formes qui sont…dans mon esprit…derrière le voile…

Sois claire, Céli ! Si tu crois que c’est évident pour tout le monde…


Céli se remet à regarder les étoiles.

Dans mes souvenirs, il y’a…une barrière. Un mur. Il devient moins solide parfois, quand j’entends certaines choses, mais il est toujours présent.

Puis elle se souvient qu’elle n’est pas la seule à s’être sentie mal.

Mais vous, que vous est-il arrivé ? La même impression que moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibylle
Mi-femme, mi-graine
avatar

Féminin Nombre de messages : 589
Age : 36
Localisation : Flou artistique
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Sam 24 Fév - 22:33

L'air me fait un bien fou.
Le calme me fait un bien fou.
Je souris à James qui s'éclipse, et j'arrive presque à ne pas ressentir ça comme une protection qui disparaît... Presque. Je serre le manteau autour de moi. Il fait doux, mais je me sens toujours vaseuse et incertaine...

La voix de Céli flotte dans l'air, je l'écoute en silence, j'essaie de comprendre. Rappeler le souvenir, c'est pénible, effrayant.
Mais il le faut.
Alors je le laisse revenir. Il ne demandait que ça...


Elle regarde dans le flou, ses mains tirent un peu plus sur les pans du manteau trop grand. Elle frémit. Ferme les yeux un instant, fronce les sourcils. Passe une main qui tremble sur son front, et rattrappe le manteau qui glisse...

Je n'ai rien vu, Céli.
J'ai senti quelque chose, quelque chose de froid et de malveillant.
Je l'ai entendu, aussi. Des petits pas rapides. Et un rire.

C'était...
C'était très fort. L'impression.
C'était...

C'était quelque chose de... d'autre.


Une seconde de silence... Elle soupire, et reprend, de la même voix altérée.

Je ne trouve pas les mots... Je n'arrive pas à décrire...
Mais j'ai senti cette présence comme un coup de poing en pleine poitrine...
C'est tout ce dont je me souviens...


C'est presque tout.

Elle lève les yeux sur Céli, épuisée.

C'est presque tout.

Puis elle fronce à nouveau les sourcils, légèrement.

C'est presque tout... Mais pas tout-à-fait...
Cherche bien, Sibylle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Maverick
Ame-né-zig
avatar

Masculin Nombre de messages : 611
Age : 33
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Sam 24 Fév - 22:47

Ah, fait meilleur ici. Ya pas a dire on s'y ahère. Mais ya des gens

"Bonsoir mesdemoiselles. J'espère que nous ne vous dérangons pas. Si c'ets le cas j'en suis désolé"

Bon, je range la bouteille, assez bu pour ce soir. Apparament, la demoiselle supporte pas trop de me voir boire. Ca se comprend, un parfait inconnu alcoolo qui l'aborde, la pauvre.

"Excusez mon comportement un peu... bizarre. Rassurez vous je ne veux pas me saouler ni vous saouler. Disons juste que j'avais besoin de boire un peu, mais j'ai eu ma dose pour quelques jours. Tenez, asseyez vous ca vous fera du bien"

Elle me regarde bizarrement. Elle semble plus timide d'un coup. Qu'est ce qu'elle a, je lui fait peur ou quoi? J'ai rien fait de mal pourtant


"Etes vous sûre d'aller bien? Vous semblez un peu pâle... Vous voulez un verre d'eau?"

Bon, c'ets pas tout ca, mais va falloir commencer à repérer les lieux et les gens, avant qu'ils ne me fondent tous dessus. heureusement, j'en ai déja trouvé une que ma présence ne gène pas, ca me rassure....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céli
Cadavre exquis
avatar

Féminin Nombre de messages : 876
Age : 27
Localisation : Qui la connait ?
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Sam 24 Fév - 23:59

[Un peu plus dramatique...]

Fouiller dans ses souvenirs n'est jamais une chose agréable. Pour personne. Et encore moins pour elle, vu ce qu'elle vient de vivre. Mais c'est peut-être un mal nécessaire ? Pour ensuite ne plus les craindre...

C'est bizarre. Moi, je...

Et zut. Des gens arrivent. Un homme. Avec une femme, forcément. Jeunes et jolis. Je ne les avais pas encore vus. Mais du coup, pour la conversation discrète...

Alors elle a senti un coup de poing. L'entité s'opposait à elle, il y'a eu un choc. Moi, c'était plutôt le contraire. Une séparation. Comme si la forme était en moi...comme moi.

Je ne dois rien montrer. Je ne peux pas en parler devant des inconnus. Tant pis. Allons nous asseoir à côté de Sibylle. Elle semble chercher d'autres réponses au fond d'elle. Mais son esprit ne veut pas lui dire.

Est-ce une vérité si grave ?

Je me perds dans la contemplation du nouveau couple. Lui semble légèrement tanguer. C'est étrange, je ne l'ai jamais remarqué près du bar. Elle non, plus sûre d'elle. Mais aucun des deux du genre à se laisser faire.

Tant qu'ils s'entendent, tout ira bien. Mais s'il y'a friction, ça va faire des étincelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyana O'Brien
L'une et...
avatar

Féminin Nombre de messages : 1068
Age : 37
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Dim 25 Fév - 0:31

Je retire mon bras de l'étreinte brutal de Vince... Excusez mon comportement un peu... bizarre.

Bizarre?? mais c'est un malade oui...

Je frotte mon poignet quelque peu...


-Bizarre... mais faut arrêter de boire monsieur ça n'as pas l'air de vous réussir...


Pendant que je sens ma voix qui commence a s'élever je remarque que nous ne sommes pas seul... Je me calme doucement...

-Je vais très bien sachez le quelque peu le mal de mer mais ça va mieux... Mais pourquoi étiez vous si presser de sortir du salon...

Je jette un regard aux deux femmes présente... Seule l'une d'elle semble nous avoir remarquer et nous fixe... Je me sens pas très bien en sa présent elle me parait bien étrange... Et j'ai la sensation qu'on dérange quelques peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibylle
Mi-femme, mi-graine
avatar

Féminin Nombre de messages : 589
Age : 36
Localisation : Flou artistique
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Dim 25 Fév - 0:47

Eh merde. J'y étais presque.
Et voilà ce gusse aux trois-quarts plein qui déboule avec une minette, et ma concentration vole en éclats.
Ce presque souvenir se délite, m'échappe...
J'en pleurerais de rage.

Nom de Dieu, y'a donc pas moyen d'avoir deux minutes à soi sans que tous ces bestiaux en rut viennent s'octroyer MON coin tranquille ?

"J'espère que je ne dérange pas et si c'est le cas ben tant pis de toutes façons j'en ai rien à foutre !"

Oh bon sang ils me gavent, tous.
J'en ai marre.
Marre de cet endroit, marre de ces gens, marre de ne plus rien comprendre à rien et de chercher des réponses au milieu de ce troupeau d'inconscients qui ne voient que le prochain coup qu'ils vont tirer et avec qui.
Marre.


Un soupir bref et agacé. Elle serre les poings, ferme les yeux une seconde. Les rouvre et les fixe délibérément loin à gauche du couple.
Elle murmure à mi-voix.

C'est fichu, Céli.
Tout est embrouillé, je n'arrive plus à me souvenir du reste.

Ca reviendra peut-être.


Je la regarde, décue, et certaine de la décevoir.
Et ce qui est encore plus étrange, triste de la décevoir.
Vidée.
J'en peux plus.


Elle se lève, cherche la stabilité une seconde ou deux.
Elle rajuste le manteau trop grand sur ses épaules, se tourne vers Céli.
Un demi-sourire...

Je crois que j'ai besoin d'un verre...
Ca vous dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Maverick
Ame-né-zig
avatar

Masculin Nombre de messages : 611
Age : 33
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Dim 25 Fév - 1:05

Hum, elle pose trop de question celle là

"Disons que j'avais... besoin de prendre l'air"

Punaise, je mens mal. Bon on va rattrapper le coup


"Non, en réalité, je ne voulais pas rester car l'a présence de certaines personnes m'insupportait. Mais rien ne vous empêche d'y retourner, cela ne me gênera pas. Libre à vous de choisir, je suis pas votre père non plus. A vous de voir. Moi je suis bien ici à l'air libre, du moins si ces jeunes demoiselles ne se sentent pas trop importunées, et si c'est le cas je pense que j'irais faire un tour soit sur le ponts, soit dans les couloir à la recherche d'une pièce tranquille.... "

Et hop, discrètement, histoire qu'elle sache ou me trouver


"... Donc à vous de voir ce que vous voulez faire, moi je suis bien ici..., je crois que je vais rester un peu."

L'une des demoiselle parle de boire un verre...

"Je vous sers quelque chose, mademoiselle? Histoire de me faire pardonner de mon intrusion, et peut être de faire connaissance?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyana O'Brien
L'une et...
avatar

Féminin Nombre de messages : 1068
Age : 37
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Dim 25 Fév - 4:57

Bien ici... mais il est vraiment pas net lui... Il me paraissait pourtant pas trop mal au début... mais depuis qu'il s'est mit a boire son truc la... Il remarque a peine qu'il flotte comme j'sais pas quoi...

Je me frotte encore un peu le poignet c'est qu'il n'y a pas été de main morte lui...

Je baisse la tête, j'repense au regard échanger avec le mec de la navette, je sais pourquoi j'ai l'impression que si vince n'étais pas correct il ne serait pas très loin... Du moins j'ose l'espérer...

Je m'approche un peu de Maverick et lui chuchote quelques mots...


-J'avoue me sentir un peu de trop ici... et puis il ne fait pas super chaud sur cette terrasse avec ce temps... Je pense retourner a l'intérieur si vous n'y voyez pas d'objection...

Mon regard se porte a l'endroit ou j'ai aperçu son arme quelques minutes auparavant et malgré que les deux autres gars de la navette exposait clairement qu'ils n'étaient pas des anges j'preferais me retrouver près d'eux plutôt que la ou j'suis...

Espérons que Vince ne prenne pas le faite que je veuille m'absenter quelque minutes mal... sinon... Gloupsss mieux vaut pas que j'y pense...



-Euuh si vous y tenez on se retrouve tout a l'heure hein...


Je reste planter la comme une conne mais bon j'prefere attendre qu'il n'émette pas d'objection j'me vois mal arriver dans le salon et qu'il me rattrape comme toute a l'heure... Nan mais j'te jure les vacances commence bien tiens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céli
Cadavre exquis
avatar

Féminin Nombre de messages : 876
Age : 27
Localisation : Qui la connait ?
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Dim 25 Fév - 11:55

[Petite chanson gaie...pour les puristes et les Belges, l'original est ici]

Non, bien sûr, on ne se sent pas importunées. Si on est venues ici, ce n'est évidemment pas pour parler tranquille et pour être peinardes, c'est pour être rejointes par un des innombrables couples stables pendant une heure et demie qui se forment en trois ou quatre phrases.

Quel sens de la déduction a ce garçon !

Sibylle a l'air exaspérée. Je la comprends. Moi non plus je n'arriverai pas à parler devant eux, d'autant que lui a l'air de n'être ni une lumière, ni clean.

Elle a l'air gênée de ne pas pouvoir se souvenir. Comme si moi je pouvais lui en tenir rigueur, alors que je ne sais même pas ce que je faisais hier, si tant est qu'hier j'ai fait quelque chose...au moins est-ce pour moi un apprentissage de la frustration.


Ce n'est rien. Je vous comprends. Allons boire un petit coup.

Même si j'ai pas soif...pas soif, pas faim, pas d'envie. Mais je ne veux pas la quitter. Qui aller voir d'autre ? Il y'a bien ce garçon qui nous a aidées tout à l'heure, mais il avait l'air préoccupé...je vais lui paraître un poids, toujours accrochée à elle...je lui souris, d'un air gêné. Puis je me tourne vers le vingt-troisième Don Juan de la soirée.

Je vous remercie, monsieur. Nous...Nous préférons y aller seules.

A la fois une affirmation, et une question à Sibylle, vers qui je me retourne pour voir si elle acquiesce. A priori oui. Elle n'avait pas l'air enchantée par les tourtereaux bizarres, il me semble...

Je me lève, et pose une dernier regard sur le ciel étoilé, si grand, si beau...mais pas tranquille. Encore un pressentiment. Le calme annonce parfois la tempête après tout ? Non, Céli, chasse ces idées de ta tête, tu as déja assez à t'occuper de tes soucis...




[direction le Bar du grand salon Orchestra]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Maverick
Ame-né-zig
avatar

Masculin Nombre de messages : 611
Age : 33
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Dim 25 Fév - 12:20

Elle a envie de retourner au salon... Bah, en quoi ca me dérangerai? Elle est bizarre, comme si elle avait vachement peur... Enfin

"Mais ne vous préoccupez donc pas de mon avis voyons. Vous êtes en vacances non? Alors faites à votre guise, je ne vais pas vous retenir, je n'en ai ni le droit ni l'envie"

Tiens, les deux autres demoiselles veulent aussi s'en aller? J'vais me retrouver tout seul? Bah, pas plus mal, j'ai deux ou trois trucs à faire, et vaut mieux pas qu'on me voit les faire, si je veux pas qu'on me jette à l'eau. Ensuite, j'irais faire un ptit tour histoire de visiter le bâteau.

En tout cas ya pas a dire: ca démarre mal, tout le monde me regarde déja bizarrement et s'éloigne de moi. Tu parles de vacances, c'est le patron qui va m'entendre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyana O'Brien
L'une et...
avatar

Féminin Nombre de messages : 1068
Age : 37
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Dim 25 Fév - 15:23

J'esquisse un sourire rassuré et aimable.. Je jette un regarde aux deux personnes les plus asociale du bateau que j'ai rencontrée... Bah en tout cas elles quand on les dérangent elles le font savoir...

J'me sens pas bien en leur présence et le temps pourri n'y arrange rien... Les vacances commencent super bien c'est fou...


-Eh bien dans se cas j'vais allez faire un tour dans le salon il y fera moins froid qu'ici.. Je pense que nous aurons l'occasion de nous recroisés... Si vous aviez envie évidement...

Toujours un doux sourire sur les lèvres je me dirige vers la porte menant au salon...


[vers le grand salon Orchestra]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Maverick
Ame-né-zig
avatar

Masculin Nombre de messages : 611
Age : 33
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Dim 25 Fév - 21:14

J'suis tout seul. Bon tant mieux. Je sors le portable, et commence a tapper un numéro. Ca sonne.

"Allo? Ouai... Ouai c'est moi... Oui. Dis moi t'a mis le matos à bord? Bien... Oki. Combien? Ca marche. T'a bien veillé à rajouter le supplément? Oki, nikel. 50/50 Comme prévu. Et préviens le patron. Faudra qu'il pense à me doner des vraies vacances. J'en ai marre de toujours bosser, moi aussi j'aimerais me détendre un... Quoi? Croisère? Tu parles! Me regarde déja tous de travers... Associable, moi? Attend, tu sais comment je suis avec... Ouai. Bon oki, oublie ca. On se recontacte quand tu sais. Ok, à plus"

Je raccorche et m'allonge calmement.

Et là...

Le bâteau commence à être secoué de partout, dans tous les sens. Je m'accroche à la première chose qui passe, une barre en métal, je sais pas d'ou elle sort mais je m'en fous. Ca tangue et je me retiens qu'à grand peine


"Punaise, c'ets ca les attractions touristiques? décidément, on a pas les mêmes gouts!"

AU bout d'un moment, ca se calme. Ouf, pire que les montagnes russes ce truc et...

Et mais il fait tout noir! J'vois plus rien


"Quand je pense que ya ce qu'il faut là ou je pense. Tidju, bon va falloir y aller"

Je vais pour rerentrer dans le salon, et là, derrière un homme que j'avais pas encore vu, un... "truc", qui ressemble à un nuage de fumée, et avec une boule lumineuse qui sert à éclairer la salle


"C'est quoi encore ce..."

Pas le temps de finir. Un éclair qui me foudroie. Qui NOUS foudroient tous. Ca fait très mal, et j'avoue que c'est pas fait pour me rassurer. J'ai très mal, et je me sens pas en sécurité là ou je suis. J'ai qu'une furieuse envie:
rentrer dans le salon, histoire de prendre un remontant. Parce que ma seule bouteille s'est brisée à cause de l'éclair.

Un petit rire semble me narger.

Tu perds rien pour attendre, c'était de la vodka de première!


[hrp: vers le salon, désolé si tout le monde y est déja mais rp parlant c'est ce qui est de plus logique]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
Les frangins
avatar

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 34
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Mar 27 Fév - 19:11

Redressé plus vite avec la poigne de Gino…
Juste à temps pour être témoin d’une scène de psychopathe !
Un gars gesticule en l’air comme s’il se faisait bouffer par du vent…
Puis il atterrit tout gélatineux à quelques mètres de nous…
Tain mais faut se tailler…
Je flippe à mort et mes poils sont au garde à vous avec ce froid !

Je prends mon flingue d’une main…
Pas de cible pour canarder …
Ma lame entre les ratiches, et ma main encore vide cramponnant Gino,
On avance…

Au passage il attrape une chica
Pas mal du tout…. Mais mon regard mate plutôt nos arrières…
Flingue orienté dans le vent…


« Ma qué !! »

Notre avancée est stoppée nette…
Je me retourne vers l’avant et vois que la minette est affalée sur un blanc bec…
Vais peut être abréger ses souffrances, on gagnera du temps …
Juste le temps de ramasser ma lame
Gino est reparti et il m’entraîne…

Enfin un peu d’air…
Aidé par Gino je pénètre sur le pont terrasse…
Je sens que mes muscles reprennent un peu de vigueur
Il me lâche et je ne me vautre pas…
Complètement déboussolé…
J’essaye de profiter de cette accalmie pour me poser deux secondes..

« Mucho Gracie Gino.
Yé vais mieux mainténant.
T’occoupes !
Mé ?? Qué ??
Mierda ! »


Mon fute me colle à la guibole !
Normal je suis trempé…
J’avais pas remarqué la couleur…

« Sangre ! »

Je soulève mon fute pour laisser apparaître
Une plaie béante juste en dessous de mon genou droit…
Je pisse le sang poutain !
Bout de verre à la con !
Je le saisi et tire dessus un coup sec !


« GraaoOo !
Puta de verre ! »


Je découpe mon falzar avec ma lame,
Un nœud sur la plaie !
Basta !
Je regarde Gino !


« Hermano,
Faut qu’on trouve une chaloupé !
Doit bien avoir ça sur ce bazar ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyana O'Brien
L'une et...
avatar

Féminin Nombre de messages : 1068
Age : 37
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Mar 27 Fév - 23:17

[Hrp : Le Grand Salon « Orchestra » ]

Rayana me tire par le bras rapidement ont enjambes quelques personnes qui se trouvaient a terre je trébuche mais ne tombe pas j'ai peur... Elle pousse la porte je sens l'air du large fouettant ma joue, la lumière de la lune descendante éclaire a peine le pont maintenant... Le jour n'est pas loin...

Qu'est se que j'aimerais qu'il fasse déjà jour... Qu'un sublime soleil se lève viennent réchauffé mon visage et enlever se qui c'est passé me réveiller et m'apercevoir que tout ça n'était un mauvais rêve...

La porte du grand salon se referme juste le temps d'apercevoir... non de sentir cette chose... la colère... la haine qu'elle dégage... Je sens mon visage qui pâlit... je tremble...

Je lâche la main de rayana, presque comme un automatisme je plonge ma main dans mon sac pour attraper mon paquet de cigarette et mon briquet... a au fin fond de mon sac il était donc la, je porte une clope a mes lèvres...

*inspire*

Ahhh ça fait un bien fou, mais ça ne me calme vraiment pas je sens qu'a chaque instant chaque paroles prononcé il peut se passé quelque chose... La douleur de mon bras se fait sentir... Je regarde de plus près et je m'aperçois que je saigne un peu, un petit morceau de verre... lentement je le retire...

Je cale ma cigarette quelques seconde entre mes lèvres et replonge ma mains dans mon petit sac pour y attraper un mouchoir que je pose sur ma petite plaie...

Je regarde rayana, elle ne semble pas très bien non plus...

D'un coté du pont terrasse j'aperçois les mecs qui étaient avec moi sur la navette, l'un deux n'as pas l'air d'être en forme...



-Ça va un peu mieux ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayana
...et l'autre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1616
Age : 39
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Mar 27 Fév - 23:58

Je vois enfin les portes du pont-Terrasse, un semblant de calme je ressens ... Avec prudence mais avec énergie j’ouvre la porte !! Tellement à cran, que je sais plus comment agir ...

Ensemble avec Lyana on y pénètre.. Juste la lune qui commence à disparaître éclaire la pièce, l’aube, ne sera qu’un répit, j’en ai peur ...

Lyana me lâche ensuite la main tremblante elle aussi saisi son sac et y tire son paquet de cigarette qui à bien vécu ... Le mien doit avoir la même gueule ...

Suivant son geste, je fais de même avec mon paquet à la main, je prends une cigarette et l’allume je tire une longue bouffée dessus ...

Heureusement j’ai prévu le coup, et je dois encore avoir pas moins de quelque paquets ça et là dans mes bagages.. Mes bagages, encore faut il qu’on les retrouve nos bagages, là aussi une mauvaise impression m’envahi..

Derrière cette porte c’est le chaos.. Des cris des pleurs, et tout ce qui s’en suis refait surface dans cet antre de désespoir ... Combien de temps seront nous à l’abri de quelque chose d’inévitable ? Je ne le sais pas..

Tranquillité ici nous ne connaîtrons plus ... juste un court instant de répit ... Avant que ... Je ne préfère pas y penser, je ne dois pas y penser ...

Je vois Lyana qui saigne avec ma torche je l’éclaire un peu ... ça n’a pas l’air trop grave, mais ca doit la faire souffrir... Avec aisance, elle retire ce morceau de bris et éponge son sang avec un mouchoir immaculé jusque là ...

Ca va Lyana pas trop de mal ?

Avec un petit sourire hésitant j’essaie de la rassurée tant bien que mal avec mon regard..

Elle voit bien que je ne suis pas à l’aise, j’ai peur que ça ne l’aide pas à surmonter le désastre qui s’écoule devant nos yeux ...

Je tourne alors la tête vers l’horizon, puis aperçois un homme, je ne suis pas sûr de le reconnaître.. Je ne m’en souviens pas ...

Je m’approche doucement vers l’avant, en essayant de garder quelques distances avec cet étranger... Je veux voir ce qu’il y a en dessous de ce Paquebot, ou peut-être apercevoir quelque chose qui peut nous sortir de là.. Mais rien le néant.. Pas même un malheureux bateau de pêche qui passe par là ...

Une voix, celle de Lyana ...

-Ça va un peu mieux ici ?

Eh Bien Lyana , il semble qu’ici on est plus au calme ... cette agitation tous ces phénomènes me donne la chair de poule, pourtant j’ai vu aussi des choses étonnante par le passé mais là ...

Je n’ose finir ma phrase, ce n’est pas le moment d’en rajouter on est déjà à bout ...

Je ne sais pas si vraiment ca va mieux ... Mais il est vrai que de toute façon, on est qu’au calme pour un tout petit temps ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gino del Calor
Les frangins
avatar

Masculin Nombre de messages : 198
Age : 36
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Mer 28 Fév - 0:26

56 55 54 53 5.... sclac ..... 48 47 46 ...sclac 3...
j'ai un point là, sur le côté

il saigne comme un porc
il voit rien


hermanito tu pisses le sang.....

j'en ai rien à foutre de la chaloupe! j'étais venu pour ça
s'arracher de ce rafio partir
avant qu'il se passe un truc plus grave _espiritu_
j'ai la chair qui pointe et la gorge séche
je sens le froid qui me prend plus froid que l'acier sur ma cuisse

j'ai pas envie de rire Tonio
quand je regarde ta guibole
il s'acharne sur sa chemise

sert à rien ton garot faut recoudre

s'aperçoit de rien et s'agite, pisse le sang, se démène

qué pasa hombre la déveine...
Fréro! puta!


je lui dis pas, l'infirmerie...que ça et se tirer de ce merdier au plus vite
avant que ça dégénère davantage
laisse tomber la malette
on verra...

sauver ta peau et la mienne, je pense qu'à ça, c'est pas comme ça que j'ai apprit, non je sais, y a du monde par ici comme toi et moi
rien à foutre
c'est toi et c'est moi
j'ai la gorge sèche et ça saigne, la chair qui pointe et le point de côté

je parle pas aux morts ,

je me signe,
c'est con,

je suis paralysé devant mon petit frère qui pisse le sang qui se rend compte de rien

26...25....12...3... sclac,
,
ça claque


je prend le sourire de circonstance genre tout va bien respire et je maitrise

"Tonio... viene!"

je me penche sur la charpie de la chemise, les lambeaux de sa chair
cette plaie...
puta !


"Fais moi voir lé égratignure là ...
mé k'est cé qué ti férér pas pour té rendrrre intéressante Toooonio
mais yé crois qu'on va faire un petit tour et chercher el médico, si! et pronto! hé..

vamos!.
por la chaloupe on vérra plou tard!"

Je le saisis une fois de plus j'ai pas l'habitude
qué pasa...
_espiritu_

bastingage
j'ai heurté je sens le froid de l'acier sur ma peau mouillée
j'ai la chair qui pointe et un point de coté, là,
j'ai le gout du sang dans la bouche
j'entend une voix, je distingue une silhouette près de la porte qui nous balance quelque chose
j'entend mal
j'écoute pas j'ai tout mon sang dans les tempes qui rumine ça bourdonne, j'accroche Tonio, passe son bras autour de mes épaules,
commence à être groggy
il s'excite et voit rien, pisse le sang,
mierda!

Une posture un peu courbée au loin découpée par la lune...
une voix de femme
pé t' être blessée
faut choisir j'ai pas le temps et le choix est fait,

laisse passer, va se vider si tu tardes

et mes temps bourdonnent
une autre silhouette se profil j'ai moins de scrupule de passer mon chemin une fois de plus et j'avance et Tonio il gigote et je crois qu'il déraille il sait pas comprend rien je vais au fond du rafio c'est sans issue je sais pas je panique
non calmate
je fais demi tour et j'avance vers les deux ombres
ma voix sort rêche et les mots filent comme une guillotine


"Donde esta el médico, il mé lé faut!"

Mon regard tombe sur sa main

sangre


c'est superficiel
ça me dispense de remords
je la regarde et puis l'autre
je voudrais être agréable mais j'ai pas le temps
pas l'envie
pas les moyens
j'ai froid

je sens son sang chaud et gluant qui poisse sur ma jambe

Je sens mon regard qui se vide, mes couilles qui se serrent, j'ai une crampe dans le bas-ventre

si elle me trouve pas el médico à la seconde je l'emplatre
c'est pas ça que t'as apprit Gino!
si mama


Ma voix siffle à nouveau j'ai la chair qui frémit
je réitère
les mots sont détachés et je lui lance à la gueule
je crois que je la mords
je veux pas c'est pas ça! rien à foutre,
je m'excuserais plus tard


"DONDE ESTA EL MEDICO "

5...4...3
décharge au plexus
ma chair pointe
Tonio déraille ou c'est moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyana O'Brien
L'une et...
avatar

Féminin Nombre de messages : 1068
Age : 37
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Mer 28 Fév - 1:13

Les deux hommes s'approche... enfin non L'un s'approche portant l'autre, il a d'ailleurs l'air vraiment mal en point... Son sang coule le long de son semblant de garrot..

Il me crie dessus ... "DONDE ESTA EL MEDICO ", j'écrase ma clope au sol, Je le contourne et viens attraper le bras de son frère, que je passe par dessus mon épaule pour l'aider a soulever le poids... Malgré ce froid toujours présent j'en fait quelque peu abstraction pour l'aider le mieux possible...


- Il faut l'emmener a l'infirmerie et rapidos... On ne sera pas trop de trois pour le soulever jusqu'à la bas mais je suis pas sur qu'on y trouve le toubib...

Je lance un regard a rayana pour qu'elle vienne m'aider...

-Attrape lui les jambes et longeons les coursives pour allez a l'infirmerie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
Les frangins
avatar

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 34
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Mer 28 Fév - 1:26

C’est l’hallu !
J’ai rarement vu Gino dans cet état !
Il s’active, me tire…
Me trimballe !
Mierda !

Pas besoin de ça moi !
Plus je marche, plus je me vide !
Ma compresse improvisée sert à nada !
Fait shier !
Ca colle j’aime pas ça !
Voilà que ça pique maintenant !
Je préférais encore quand tous mes membres étaient cotonneux
Au moins je sentais rien !

Oublie la douleur Tonio !
Relève la tête devant tou hermano !
Montre lui qui tou né pas une lopété !
Tou es oune del Calor mierda !

« Gino !
Calmate !
Ca va aller yé té dit ! »


M’entend pas …
Je sens son cœur qui bat une cadence phénoménale !
Deux Chica nous ont rejoint…
Pas le temps de m’attarder sur leur forme,
El hermano est en transe !
Ca y est !
Mon cœur s’emballe aussi !
M’en balance de tout ça moi !
On peut pas crever ici de toute façon…
Pourquoi pas aller faire causette avec los dos chica !
Gino s’arrête au bord,
Je comprends pas ce qu’il cherche…
Il fait demi tour…
La douleur devient plus forte,
Faut que j’arrête de marcher…
Non, on suit el hermano !
Souis oune del Calor !
Je lui emboîte le pas avant qu’il me traîne par terre…

Ouf..

Il s’arrete enfin…
Il interpelle les chica.
Des médocs…
Voilà ce qu’il cherchait…
Je me tiens debout.
Me suis déjà assez viandé je pense.
Veux pas voir Gino dans cet état !
Mais il pète un cable !
Va pas les bousiller pour des médocs !


« Calmate Gino !
Yé vé bien !
Yé sens rien !
Yé juste besoin d’une aiguille et d’un fil !
Et aussi d’une bouteille d’alcool !
Vous avez ça sous la main Chica ? »


J’essaye de forcer un sourire malgré la douleur,
Rassurer les chica.. Oui
Mais rassurer Gino es le principal.
Tain je le vois pauser son poing au niveau du plexus…


« Mierda Gino !
CALMATE AL FIN !
Yé vais pas crever Gino,
Yé té lé promets ! »


A mon tour, j’attrape la tête de Gino
Et la colle sur ma poitrine.
Gino.. Mi hermano…


“Fais moi confiance Gino…”


Tain j’enrage !
Qué passa à la fin !
Je bute que des vivants normalement !
Pas du vent !
Ma jambe droite me relance,
Je pisse toujours autant le sang,

Nouveau regard vers les minettes,


« Aiguilla ?
Fil ?
Compressa ?
Alcool ?
Por favor…



Qué ?
Hay un infirmerie ici ?
Pas bésoin de mé porter Chica,
Yé vé marcher !
Ce n’est quelques goutela dé Sangré après tout… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayana
...et l'autre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1616
Age : 39
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Mer 28 Fév - 1:54

Méfiance s’adonnant à un air moins tragique, les hommes on pas l’air dans leur assiette ... Ils s’approchent difficilement ...

Le sang, l’odeur du sang est bien présente, ils on t besoins d’aller à l’infirmerie !!
Je n’ai pas le temps de finir ma cigarette, je l’écrase à même la table qui se trouve à mes côté. Ils ont besoins de nous ...

Lyana donne tout de suite son appui aux deux bonhommes à un en particulier ...

Avec son regard, je devine qu’il faut les aider ... il faut les emmener là-bas.. Malgré cet esprit qui traîne encore et toujours parmi nous ...

-Attrape lui les jambes et longeons les coursives pour allez a l'infirmerie...-

Lyana, prends la torche, moi je ne peux pas guider la lumière mes mains seront occupées ...

Mais avant que j’aie pu faire quoi que se soit ... L’autre homme prend la parole, s’adresse à son frère et se détache de son étreinte !

Il dit qu’il est capable de marcher.. Même si il est en piteuse état et que ca ira ...

Sans attendre de réponse de la part de l’autre homme, je part soutenir celui qui à la jambe en miette.. Je crois qu’il s’appelle Tonio.

Très bien, si vous voulez marcher, laissez-moi vous aider et vous guider jusqu’à l’infirmerie ! Prenez-donc appui sur moi..

Pis vous, prenez appui sur Lyana, on ira plus vite comme ça on vous amène jusqu’à l’infirmerie.. ... Et pas de discussion, le temps presse !

Il ne faut surtout pas traîner.. Sinon, nous seront proie à cette chose..

J’espère que Lyana sait ou se trouve l’infirmerie.. Moi qui ai le sens de l’orientation d’une pâquerette arrachée, ca va pas le faire là ...

Prête, Lyana on peut y aller tu arrivera à te retrouver dans ce Paquebot.. ?

Ohh , j’espère qu’ils vont tenir jusqu’à là-bas ...


[Suite au coursives tribord ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcello Della Cavale
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 15
Age : 53
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Mer 28 Fév - 17:20

[hrp: En provenance de la coursive tribord]

En sortant de sa cabine et en arpentant la coursive tribord, Marcello a croisé de nombreuses personnes blessées.


Puta Madre! C'est quoi ce barouf? Attila a pris ses quartiers sur le paquebot??

Combien de temps ai-je dormi?


Interloqué, il décide de monter afin de s'enquérir de nouvelles de la part du personnel navigant.

Sur le pont supérieur, personne ne semble disposé à faire un topo sur les évènements récents.

Marcello décide de faire un tour malgré l'apparent désordre qui règne un peu partout sur le bateau.

Lorsque soudain son regard s'arrête net.


Un casino!

Ses yeux brillent de tous feux, cela fait longtemps qu'il n'a pas joué. Une couverture se travaille longtemps à l'avance.

Mais cela fut tellement dur pour lui, car c'est un joueur invétéré.

De l'extérieur, il peut voir que toutes les tables sont là, la roulette, qu'il n'aime pas, trop de hasard, le black jack, ahh le black jack, le craps, le baccara. Aussitôt, les blessés, les voies d'eau et les personnes affolées qui s'affairent au quatre coins du navire, qu'ils a aperçus en venant, passent à l'antichambre de l'oubli. Le présent n'est occupé que par une pulsion contenue depuis trop de temps.

Sans réfléchir, Marcello franchit le perron du casino.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheira Cruz
Lucky Lucy
Lucky Lucy
avatar

Féminin Nombre de messages : 1195
Age : 37
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Ven 9 Mar - 22:32

TARA !!! rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcello Della Cavale
Naufragé
avatar

Masculin Nombre de messages : 15
Age : 53
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   Dim 11 Mar - 17:37

[hrp: En provenance du casino]

Ouf! L'honneur est sauf. Enfin, la couverture.

Marcello s'avance sur le pont terrasse.

Rien.

Personne.

Il entend des bruits venant d'en dessous. Instantanément, la peur revient. Et si ce n'était pas qu'un mauvais rêve?
Marcello panique, il essaie de voir ce qu'il se passe, s'avance vers le bord pour essayer d'apercevoir quelque chose.

Des gens courent, sans but apparent. Ce cauchemar ne finira donc jamais?

Mais Marcello remarque quelque chose de préoccupant. Apparemment, le niveau de l'eau relativement à coque est anormalement élevé, bref, l'eau semble un peu trop proche.
Il survole alors l'ensemble des éléments environnant et aperçoit le récif. Anormalement proche du bateau... dans le bateau même!

Paradoxalement, Marcello expire un ouf de soulagement, ça c'est logique. Un bateau qui rentre de plein fouet dans un récif, la coque se fend et le bateau coule.
Ce genre de situation délicate n'est pas la première qu'il affrontera. Néanmoins, il faut agir, et vite.

Aussitôt, Marcello prend ses jambes à son cou et se précipite vers les coursives.


Mierda! Ou sont ces putains de canots? Pas sur la coursive tribord, je les aurais vus!

Marcello opte ainsi pour celle de gauche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pont-terrasse (annexe au grand salon "Orchestra&quot
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taverne de l'imaginaire :: L'île (Terminé) :: La croisière-
Sauter vers: