Taverne de l'imaginaire

[Laissez votre imagination vous guider au travers des différents jeux de rôles mêlant passé, présent et futur]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» Discussion sur le jeu
Lun 3 Déc - 19:42 par Isabelle Soraia

» Sortie de gauche
Sam 30 Juin - 2:56 par Tom

» Sombre recoin
Mar 26 Juin - 11:24 par Céli

» Perdu dans les profondeurs
Mar 19 Juin - 8:42 par AGSHYL

» Lîle, au fil de l'eau
Jeu 14 Juin - 18:06 par MJ'

» Dans les souterrains
Mer 13 Juin - 23:28 par Kheira Cruz

» Dialogues RP => Extension au RP de L'île
Mer 13 Juin - 21:38 par Monsieur Mike

» Tunnel de droite ..
Dim 10 Juin - 14:56 par Tom

» Nos absences
Sam 9 Juin - 9:56 par Lynn


Partagez | 
 

 Le Grand Salon « Orchestra »

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
AuteurMessage
Maélia
Croisiériste
avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Age : 38
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Salon « Orchestra »   Lun 5 Mar - 23:43

Sommeil ?

Inconscience ?

Je ne sais plus très bien...

Il y avait du feu, des cris...
Il y a eu de l'eau, j'avais si froid, si froid...
Ces bras autour de moi, et j'ai pensé, la sécurité, enfin.

J'ai lâché prise.

Sommeil, inconscience...
Le temps s'est écoulé.
A présent tout est calme...
Juste une voix qui me caresse...
Une main qui me caresse...
Douce...

Je crois que je peux ouvrir les yeux.

Je crois que je peux parler, même...


S'il vous plaît...
Partons, partons d'ici...


J'ai besoin d'air, la tête me tourne...
J'ai besoin de ce soleil qui entre par la porte, là-bas...
J'ai besoin d'oublier tout...
Oublier tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur Mike
Falaise
avatar

Masculin Nombre de messages : 1160
Age : 56
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Salon « Orchestra »   Mar 6 Mar - 2:10

Bordel de dieu, quel petit con !
Douze tonnes dans chaque valise et quatre valises pour deux bras… ça fait… trop ! Trop à porter jusqu’au loft de monsieur. C’est pas parce que c’est du Vuitton que c’est moins lourd… Et vas-y que je te trimballe tout ça jusqu’à l’entrepont, et vas-y que je déballe tout le tintouin… sans froisser évidemment, et sans omettre de tout placer dans l’ordre adéquat pour que monsieur n’aie pas à penser avant de choisir sa tenue…
Et par là-dessus, voilà qu’il se barre, à la découverte du rafiot et de ses occupants… Un rafiot ? une radeau oui, une épave, les avaries se multiplient, impossible de faire confiance à cette coque de noix…

Il est temps que je reprenne les choses en main…

Je réajuste ma mise rapidement, vérifie mon reflet dans le miroir de l’entrée… et je file en direction des ponts supérieurs, où peut-il bien être ?
Le bar ? non, c’est pas son genre…
La piscine ? non plus, il n’a pas pris son maillot…
Le salon… je ne vois que le salon…

Je presse un peu le pas… il ne doit pas rester trop longtemps seul…
La double porte du salon est entrebâillée, il semble s’être passé pas mal de choses là-dedans… J’entre précipitamment et embrasse la scène du regard… tout est sans dessus dessous, de la neige carbonique, des gens par terre…

Et au milieu, tel un héros moisi d’un film hollywoodien à gros budget où un bateau coule, trône Rick, une créature brune dans les bras. Je me rassure, il est là, et il n’a rien… Je m’approche sans hâte. D’un mouvement de tête je me rappelle à son bon souvenir et me présente devant lui.

« Monsieur ? Si monsieur Rick veut bien me le permettre, qu’il sache que ses affaires occupent la place idoine dans les placards de monsieur. Monsieur a-t-il besoin que je porte assistance à madame ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rick
Trait d'union
avatar

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 33
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Salon « Orchestra »   Mer 7 Mar - 11:28

M...Mike?

Vous êtes à bord? C'était...c'était prévu? Comment se fait-il que vous soyez encore là? On a largué les amarres depuis une journée, vous savez?

Qu'est-ce que c'est que cette histoire? Soit il s'est perdu, soit le vieux lui a offert des vacances.
Non, pas son genre au vieux. Il a pas de raisons de l'écarter non plus, Mike est au courant des petites parties de mon pères et de ses copains. C'est même lui qui va à la pêche de nuit sur Hollywood Boulevard quand ça manque de gonzesses. Qu'est-ce qu'il fout là, alors?

Je suis abasourdi de le voir là. Abasourdi, mais, je ne sais pas, content. Comme... rassuré. Un visage connu.

Je me lève en aidant Maélia à se mettre debout, je la tiens par la taille.

Il faut...il faut qu'on prenne l'air, et puis qu'on aille se reposer un peu.
Il s'est passé des choses incroyables, ici. Une sorte de panne électrique énorme. On s'est tous pris de décharges sans rien toucher pourtant. Comme s'il y avait un orage en miniature au milieu de la salle. Vous n'avez rien vu, Mike? Après, plein de gens se sont mis à paniquer, comme s'ils voyaient des fantômes ou je ne sais quoi. Il n'y avait rien pourtant...
{et ces bruits de pas, avant, quand il y a eu tous ces petits incidents en chaîne, Rick, tu as oublié?}


Mike, faites-moi plaisir, s'il vous plaît... Mon père n'est pas ici. Appelez-moi Rick, vous voulez bien? J'ai horreur que vous me donniez du Môssieur, ça me donne l'impression d'être Louis quatorze. On a qu'à pas le dire à Môssier Richard Spelding Senior, ok?

J'ai caricaturé le nom de mon père avec une sorte de...grimace. Mike ne peut pas ne pas l'avoir remarqué. J'espère qu'il gardera ça pour lui. Jamais pu capter de quel "côté" ce mec pourrait pencher.

Se reposer...non, pas tout de suite. Il faut retrouver les autres, d'abord, pour savoir ce qui s'est passé. pour appeler du secours, ou je sais pas... Le bateau est peut-être pas en état de naviguer.

Non. Non. Il y a un capitaine, ici, il doit avoir tout règlé, déjà... mais pourquoi il a envoyé personne? On est resté presque un nuit couché par terre!
Il y a forcément un truc pas normal en train de se passer.

Ca y est, je re-balise.

Mike? Si on allait là où il y a le plus de monde?



Dernière édition par le Jeu 8 Mar - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maélia
Croisiériste
avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Age : 38
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Salon « Orchestra »   Mer 7 Mar - 11:51

Hééé.
Ce grand type, classieux... un chauffeur, ou une sorte de garde du corps.
Je crois que c'est le gros lot, ce Rick. Il est mignon, en plus. Un peu jeune, mais après tout, c'est pas un défaut, ça

Mais à quoi tu penses, idiote?

Et tout me revient...

Torrent de glace de ma nuque jusqu'à mes reins.
Il y avait quelque chose dans cette pièce
Une chose monstrueuse
Une chose qui ne devrait pas être.
J'ai rêvé.
Non, j'ai vu.


Rick?

Je me blottis contre sa poitrine, puis je lève mon visage vers le sien...
blond, bronzé, yeux verts, cheveux en batailles, l'air un peu fatigué...


Rick, vous n'avez pas...
vous n'avez pas vu?


Et je revois cette tête sans corps, comme faite de fumée luminescente, qui flotte, l'air immatérielle et pourtant qui gobe le Grec et le recrache, couvert de glaires immondes, le projette contre le mur...

Je l'ai vu, ce n'étais pas un rêve.
Je frissone, et je me serre un peu plus contre lui.

J'ai tout vu. Il y avait...il y avait...
Il faut qu'on sorte d'ici!!
On doit retrouver les autres, ils doivent savoir quoi faire, on doit s'enfuir
On va mourir! J'ai peur!, Rick!

La panique me gagne.
Ma voix, je ne la maîtrise presque plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duchesse Iris De Loncourt
Naufragé
avatar

Féminin Nombre de messages : 138
Age : 35
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Salon « Orchestra »   Mer 7 Mar - 21:04

Rouge… un monde écarlate…j'ouvre les yeux sur une mer carmin. A côté des cris, le chaos, la peur…

"On va mourir! J'ai peur!, Rick!"

Quoi? Comment ça on va mourir! Je suis trop jeune pour mourir! Trop belle, trop riche, trop classe! Je ne veux pas mourir!!!

Bang!

Je crois que le ciel sanguin vient de me tomber sur la tête. Je sens déjà naître sur mon front une légère bosse.

Non! je vais être défigurée!


La main de la Duchesse commence à tâtonner sur sol, cherchant son chemin dans le monde écarlate qui l'entoure. Sur le bout de ses doigts, elle sent la caresse légère du tissu... une nappe? Un mince rai de lumière filtre sous le coton, laissant s'infiltrer le monde extérieur par par la minuscule fente.

Sa main se lève un peu plus haut, jusqu'à toucher le bois de la table sous laquelle elle était allongée. Avec une lenteur infinie, elle glisse sur le sol, sortant de la protection relative de son cocon improvisée. Son regard croise plusieurs visages, dont la plupart lui sont totalement inconnus. Encore hébétée, elle ne parvient à s'arrêter sur aucun.

Un brouillard persistant flotte autour de sa conscience, la laissant en dehors des évènements.

Combien de temps me suis-je assoupie…

Agrippée au rebord de la table, la Duchesse se redresse tant bien que mal et titube jusqu'à la sortie la plus proche, une main en avant lui servant d'éclaireur, l'autre plaquée sur la bosse naissante.

Besoin d'air…

(Direction les coursives bâbord!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur Mike
Falaise
avatar

Masculin Nombre de messages : 1160
Age : 56
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Salon « Orchestra »   Jeu 8 Mar - 1:30

Voilà, le gamin n’a pas passé une journée sur le rafiot, qu’il a déjà trouvé le marchand du bonheur… Merde… il va falloir que je trouve le petit con qui joue au dealer de bord pour lui faire gober sa valda. Décidément, le dabe n’avait pas tord, il faudra pas que je le perde de vue trop longtemps le mouflet. On lui presserait le nez que du lait en sortirait, mais ça gobe déjà du LSD pour partir dans des trips moisi avec des brunettes…

« Comme il plaira à monsieur. Que fait-on de madame ? »

D’ailleurs, il l’a piochée dans quel rayon celle-là ? A première vue, elle ferait plutôt partie du clan des fifilles-à-papa, mais je connais des poules de luxe qui savent parfaitement jouer Marie-Brigitte du Pensionnat des Oiseaux. Va falloir que je la tienne à l’œil… pas de fiancée sur les bras au retour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rick
Trait d'union
avatar

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 33
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Salon « Orchestra »   Jeu 8 Mar - 10:51

Ne vous en faites pas Maélia, on va s'en sortir.
Il doit y avoir, je ne sais pas, un service de sécurité, ou quelque chose du genre.
Vous avez vu quoi? Qu'est-ce qu'il y avait. Qu'est-ce que tous ces gens voyaient?


La blonde genre aristo, sort de sous la table. Elle a du s'y endormir comme nous, après...Elle a l'air encore plus secouée que Maélia, comme si elle s'était shootée. On dirait qu'elle regarde à travers nous. Elle sort. Elle a raison. Il faut qu'on en fasse autant.

Je me tourne vers Mike, qu'est-ce qui s'est passé? Il est monté à bord il y a presque vingt-quatre heures, il a installé mes trucs dans ma cabine, et puis... Il est parti où? Je pige pas, c'est trop bizarre.

Venez, on va sortir, Mike, vous venez? Et moi c'est Rick, d'accord? Au moins tant qu'on est pas en présence de mon père. Pas de Môssieur sur ce rafiot, ok?

On marche vers la grande porte de la coursive tribord, Mike derrière nous. Maélia a le pas hésitant, elle a l'air terrorisée. Qu'est-ce qui s'est passé dans le salon, que je n'ai pas vu. Pourquoi tous ces gens paniquaient, bordel?

L'air frais du dehors, ça fait du bien, il fait un temps magnifique.

Pas loin de nous, la belle-brune-qui-tire-la-tronche. Au début, je croyais qu'elle se la jouait, mais non, vu la tête qu'elle fait, c'était du vrai tirage de gueule. Elle a un drôle d'air, maintenant. Elle sourit, mais elle a l'air encore plus préoccupée qu'hier.

Qu'est-ce qu'elle fout avec un tournevis en main?

[coursive tribord, à la rencontre de Sibylle]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur Mike
Falaise
avatar

Masculin Nombre de messages : 1160
Age : 56
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Salon « Orchestra »   Jeu 8 Mar - 11:28

"Entendu Monsieur Rick..."

Et j'emboîte le pas du morveux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Sushi
Cylindre & Piston
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Age : 36
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Salon « Orchestra »   Ven 9 Mar - 17:30

[Lady, plutôt retournée, revient de la piscine et du bar]

Mes pas m'amènent dans ce salon...
Un beau boucan y règne, ça court de tout les côtés, ça crie...
Moi aussi, je crie.
A l'intérieur.
Ca hurle, ça gueule tant que ça peut.

Canapé...Vite, m'asseoir...

J'attrappe au passage une tasse de je ne sais pas quoi qui traîne sur le comptoir.

Je me laisse tomber sur les coussins.
Fatiguée, lasse, triste, submergée par des souvenirs que j'aurai voulu oublier...
Malheureusement, je ne peux pas oublier.

L'enfer, la scène, les crétins baveux et tapageurs, je ne peux oublier que j'y suis destinée.
Je suis de là-bas, je dois revenir.
Après la croisière, j'y retournerai.
Pas le choix.
Si je m'enfui, il me retrouverai.
Il me traquerai.
Il me tuerai.
Avec lui, faut servir ou crever.
J'ai déjà de la chance s'il me descends pas lorsque je reviendrai.
Pas le choix.
Saloperie de monde.
De société.
De bordel.
De boss.

Tu as voulu m'aider...Je ne l'oublierai jamais.
Trapp...Ce jour, à l'As de Trèfle...
Ce jour-ci, une lueur d'espoir m'a éclairé.
Trop beau pour être vrai.
Il a essayé de me sortir de ce merdier...Il a réussi...
Mais on ne quitte pas définitivement le boss après quatre ans de bons et loyaux services.
Une deuxième fois, tu as voulu me protéger.
Merci.
Tu en as gardé un sale souvenir.
Une belle cicatrice.
Je suis désolée.
Je pleure...

Une larme est sortie de mes yeux contre mon gré.
Je serre très fort les mains sur ma tasse pour les empêcher de trembler.
Respire, Lady, respire...

-Ta gueule maintenant !! Ca suffit !!

Je redresse la tête. Ma conscience m'a interpellée, si fort et brutalement, comme si on m'avait giflée.

- Arrête de désespérer, façon moi-être-fille-sans-défense ! Il n'a pas vidé son compte pour ça !! Il ne s'est pas ruiné pour que tu retournes dans cette saloperie de bar à putes ! Alors tu vas te bouger le fion plus vite que la musique, me sécher ces larmes à la con et redresser la tête ! Allez, pose-moi cette tasse et bouge-toi ! Va le retrouver ! Dépêche-toi !!

J'ai arrêter de pleurer mais mes joues portent encore les marbrures des larmes. Je secoue la tête, façon chien mouillé.

Une cloche sonne quelque part dans le bateau. C'est l'heure.
J'ai juste le temps de passer à ma cabine, revêtir quelque chose de plus apte au réveillon que cette tenue de cuir noir. Restons classe, quand même...

[ direction le salon Elisabeth ! Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheira Cruz
Lucky Lucy
Lucky Lucy
avatar

Féminin Nombre de messages : 1195
Age : 38
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Salon « Orchestra »   Ven 9 Mar - 22:34

TARA !!! rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Grand Salon « Orchestra »   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Grand Salon « Orchestra »
Revenir en haut 
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
 Sujets similaires
-
» Le Grand Salon « Orchestra » (attenant au Casino)
» LE CHÂTEAU DE SERRANT
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taverne de l'imaginaire :: L'île (Terminé) :: La croisière-
Sauter vers: