Taverne de l'imaginaire

[Laissez votre imagination vous guider au travers des différents jeux de rôles mêlant passé, présent et futur]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» Discussion sur le jeu
La chambre d'enfant Icon_minitimeLun 3 Déc - 19:42 par Isabelle Soraia

» Sortie de gauche
La chambre d'enfant Icon_minitimeSam 30 Juin - 2:56 par Tom

» Sombre recoin
La chambre d'enfant Icon_minitimeMar 26 Juin - 11:24 par Céli

» Perdu dans les profondeurs
La chambre d'enfant Icon_minitimeMar 19 Juin - 8:42 par AGSHYL

» Lîle, au fil de l'eau
La chambre d'enfant Icon_minitimeJeu 14 Juin - 18:06 par MJ'

» Dans les souterrains
La chambre d'enfant Icon_minitimeMer 13 Juin - 23:28 par Kheira Cruz

» Dialogues RP => Extension au RP de L'île
La chambre d'enfant Icon_minitimeMer 13 Juin - 21:38 par Monsieur Mike

» Tunnel de droite ..
La chambre d'enfant Icon_minitimeDim 10 Juin - 14:56 par Tom

» Nos absences
La chambre d'enfant Icon_minitimeSam 9 Juin - 9:56 par Lynn


Partagez
 

 La chambre d'enfant

Aller en bas 
AuteurMessage
MJ
Contre toute attente
MJ

Masculin Nombre de messages : 2180
Age : 513
Date d'inscription : 25/07/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeMer 31 Aoû - 20:19


La porte s’ouvre sur une pièce insolite. L’obscurité ambiante vous fait trébucher, au fil de votre progression, sur de nombreux objets qui jalonnent le sol. Si vous parvenez à allumer une bougie, c’est un spectacle inquiétant qui s’offre à vous yeux angoissés.

Les murs sont recouverts de voile pastel, cachant aux yeux du nourrisson la dureté de la pierre nue, tandis que le sol est couvert d’une moquette moelleuse, qui s’enfonce à chacun de vos pas.

Au milieu de la pièce, siège un grand berceau de bois blanc. Travaillé avec finesse, il est sculpté de nombreux petits êtres qui semblent veillé sur un fabuleux trésor. Des draps et voiles de dentelles et de tissus fins orne le lit, tel un lys jaunit par le temps et qui se pâmerait sur son parterre de petits bons hommes.

Tout autour sont semés sur le sol une multitude de jouet de toutes sortes. Poupée de porcelaine, cheval à bascule, boite à musique, soldat de bronze, peluche douce, tous ont leurs yeux factices tournés vers le berceau, implorant l’enfant dormant de jouer avec eux.

Mais qu’est-ce qui pend du berceau aux draps jaunis ? Avec surprise et horreur vous découvrez deux chaînes de chaque côté du landau, terminée toutes deux par deux menottes, tout juste assez grand pour serrer le pouce d’un barbare.

Un coin éloigné de la pièce attire votre attention. Caché derrière des rideaux se trouve un deuxième lit. Misérable, il jure avec le décor par sa facture. Fait de quelques planches de bois tenant ensemble par la volonté du démon, Il semble près à s’écrouler à tout moment. Un mince matelas et une vieille couverture rappeuse et usée complète le tout.

Un bruit de métal qui s’entrechoque vous fait sursauter, Une lourde chaîne vient de s’effondrer sur le sol, reliant le lit sinistre au vide… pour le moment…

Un frisson parcourt votre échine et vous vous retourner en direction de la porte. Mais n’est-ce pas vous que regardent les poupées aux yeux vitreux ?


Auteur : Savage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savage
Langue pendue
Savage

Nombre de messages : 55
Localisation : Suivez les lignes bleues...
Date d'inscription : 27/08/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeMer 31 Aoû - 21:52

Je passe le seuil de la porte et me retrouve plongée une fois de plus dans l’obscurité. Je tends l’oreille… personne. Doucement, j’hôte le gant de ma main droite, révélant les lignes bleues iridescentes qui sont gravées sur ma paume, plongeant la pièce dans une atmosphère bleutée.

Je murmure quelques mots et de petites flammes s’échappent du bout de mes doigts pour aller se placer au bout des mèches des chandelles. Le décor que je découvre me laisse pantoise. Une chambre d’enfant ?… Remettant mon gant, je promène un regard interdit dans la pièce. Quel esprit démoniaque a pu installer un enfant dans un tel endroit, au milieu de catacombes.

Je promène mes doigts gantés sur le linge fin du berceau et tombe sur les minuscules menottes qui encadrent le petit lit.

Esprit malade, qu’as-tu fait subir à ton engeance ?


Je pose ma main à plat sur le fond du lit… les draps sont froids et couverts de poussière. Le malaise m’envahit. Je recule d’un pas et heurte une boite à musique qui se met à grincer une berceuse enfantine, aussi agréable à entendre que si elle avait été fredonnée par une vieille duègne chevrotante.

Surprise par le bruit je sursaute et trébuche. Je tombe sur une chaise d’enfant, sans doute fait pour un marmot de quelques années, et qui pourtant ne cède pas sous mon poids. Je baisse les yeux et croise le regard d’une poupée. Prenant le jouet dans mes mains, je découvre que ses doigts ont été rongés, changeant les doigts graciles en serre… sûrement les rats.

Sa tête bascule vers la droite, me faisant une fois de plus sursauter sur ma chaise d’enfant. Je suis du regard la direction les yeux de verre du jouet. Un autre lit ? Reposant la poupée sur le sol, je me dirige vers le meuble, ne voyant pas les yeux implorant que me jètent les yeux vitreux du jouet.

Tout comme le berceau, le lit est pourvu de chaîne et de menotte. Une tête de peluche, entre l’ours, le chat et le porc dépasse à peine de la couverture.

A qui tiens-tu compagnie la nuit ? Qui protèges-tu des cauchemars ?

Inspectant les chaînes de plus près, je me rends compte que celles-ci ont été brisées. Je pose ma main sur le matelas… Les draps sont chauds. Mal à l’aise, je commence à faire les cents pas, bousculant au passage les jouets couinant.

Soudain, j’aperçois sur le sol un morceau de tissu pourpre. Je prends le chiffon entre mes doigts. La peur et la tristesse m’assaillent.

Non…
Ne me frappe pas !
Je serai sage… un gentil petit garçon…
Père…


Je lâche le morceau de tissu, surprise par ce souvenir qui n’est pas le mien.

Il faut que je sorte d’ici.

Je me rue vers la porte, obstinément fermée, et me mets à la tambouriner… quant un bruit attire mon attention…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorkisein
Exorciste
Exorkisein

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 14/08/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeJeu 1 Sep - 18:51

J’avance rapidement au travers de galeries que je ne connais pas, des tournants, des recoins, le froid lui ne me gène pas, mon fardeau certainement, mais je n’ai pas le temps de m’arrêter. Il rode.

Jessaryn est légère comme une plume, mais ses coups de pieds dans ma cuisse, visant avec malice ma blessure, sont de plus en plus pesant. Je commence à perdre trop de globules, il faut que je trouve une issue…

- Cesse de gigoter, il n’est pas loin…

Ma jambe me fait souffrir, je peine à marcher maintenant… je saigne toujours.

- Tu aurais pu attendre avant de m’ouvrir la cuisse… je saigne comme un cochon qu’on égorge. J’espère que le petit bain, t’a plu… gesticule, ça réchauffe.

La… une pièce.

Je sens une présence… très ancienne… la souffrance, la solitude… Dieu que ça fait mal.

Et cette maudite blessure qui pisse toujours le sang…

- Mais vas-tu cesser de me foutre des coups !

Il y a eu trop de malheurs, ici…

C’est une chambre, il y a quelqu’un qui ne devrait pas être ici. Je repose à terre mon fardeau remuant, je commence à sentir la faiblesse… ma cuisse.

- que faites-vous la, ce n’est pas votre place…

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessaryn
Oeil de lynx
Jessaryn

Nombre de messages : 69
Localisation : Là où souffrance et plaisir sont réunis.
Date d'inscription : 27/07/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeJeu 1 Sep - 19:59

La balance de ses pas, l'eau, le transport chancelant...
Elle est outrée, s'être faite trainée comme un vulgaire sac à patates pendant des mètres et des mètres, elle ne le supporte plus.
Enfin il la repose.

Ravalant sa fierté et sa rage par la même occasion, elle l'observe de haut en bas.
Elle arbore une mine renfrognée à la vue de sa cuisse blessée.

Peut-être n'aurait-elle pas du... Trop tard.
Elle ne regrette pas.

Vexée, elle jette un coup d'oeil dans la pièce où il l'a déposé sans ménagement.
Elle perçoit une présence... Non deux...
La mort et la vie se cotoit ici..
De son oeil de félin, elle discerne une forme humaine.
Mais l'autre.... l'autre présence, elle n'a pas de corps, pas de forme propre, et pourtant elle est là...
Sans se poser poser trop de questions, elle préfère ignorer l'être humain qui se trouve dans la pièce.
Il ou elle se présentera bien assez tôt.

Jessaryn préfère reporter son attention sur Exorkisein.
Il saigne peut-être trop....
On pouvait le suivre à la trace.

A tâtons, elle se met à chercher, enfin elle croit trouver ce qui pourrait servir à assoir l'exorciste blessé.
Sans ménagement, elle pose ses mains sur les épaule de l'homme meurtri et lui intime de s'assoir.
Il n'est pas pris de vertiges, pas encore, mais cela ne saurait tarder.
Autour d'elle, elle farfouille et trouve un linge de coton qu'elle imagine blanc.

Jetant un regard un instant méfiant à la forme humaine qui reste encore immobile, elle s'assoit à côtés d'Exorkisein, et lui entoure sa blessure du drap blanc.

Sans s'inquiéter de son avis, elle noue avec soin le morceau de tissu, et le sert avec force.
Espérant que l'hémorragie s'amenuiserait au fil du temps, elle n'ose pas lui demander s'il va mieux.

Aussi, elle se contente de le scruter, silencieusement...


Dernière édition par le Sam 3 Sep - 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savage
Langue pendue
Savage

Nombre de messages : 55
Localisation : Suivez les lignes bleues...
Date d'inscription : 27/08/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeJeu 1 Sep - 20:01

Un homme vient de faire irruption dans la chambre, portant une femme sur son épaule.

Danger…

Oh que oui ça j’avais remarqué !

Il pose son fardeau à terre. Je dégaine mes lames. Ma blessure à l’épaule droite se réveille et commence à se faire sentir de la manière la plus désagréable qui soit.

Que faites-vous là, ce n’est pas votre place…

Non, ce n’est pas ma place. Ma place est bien loin d’ici, sur les hauteurs battues par les vents. Je plonge mon regard d’acier dans les yeux du mâle qui me fait face. Je le jauge, l’observe. Des forces étranges l’entourent…

La femme fardeau se relève. Elle ne m'accorde pas un regard, elle m'ignore. Elle se met à fouiller les lieux à la recherche de quelque chose. Elle saisit une chaise et y fait asseoir son compagnon.

Danger…

Aux aguets, je surveille ce couple étrange. Lui est blessé à la cuisse, c’est sa jambe d’appui, il sera désavantagé en cas de combat. Elle l'observe, sans affection, sans tendresse. Elle panse sa plaie, m'ignorant magnifiquement, comme si j'appartenais au décor. Je voyais en elle une alliée potentielle, il semble que je me sois trompée, quoi que… Quelque chose les lie, indéfinissable.

Qui êtes-vous ?

Dis-je en séparant chaque mot. Il me regarde, intrigué, dangereux sans aucun doute. Il est l’obstacle qui me sépare de la porte, de la sortie. Comme si elle venait de se rendre compte de ma présence, elle me fixe de ses yeux à moitié félins, puis reporte son regard sur son étrange compagnon.

Je répugne à me battre dans cette pièce, je revois le souvenir qui n’est pas mien.

Non…
Ne me frappe pas !
Je serai sage… un gentil petit garçon…
Père…

Non, pas maintenant, ce n’est pas le moment.

Danger…

Mon instinct s’affole, mes lignes me brûlent. Imperceptiblement, je me mets en garde, épée et poignard en position. Mon regard se fait profond dans les yeux de l’homme, l’acier de mes yeux fouille son être. Qui est-il ?

Réponds !

Ma voix froide, efficace, forme l’ordre impératif. Prête à bondir, j’attends…

Danger…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorkisein
Exorciste
Exorkisein

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 14/08/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeVen 2 Sep - 12:01

Après avoir planté son poignard dans ma cuisse, me saignant comme un pourceau, la voici qui panse ma blessure, tout n’est pas perdu, il n’a pas gagné.

Je sens qu’il y a du bon, beaucoup de bon, mais comment lui faire comprendre que je suis son allié, que ma haine qui semble se tourner vers elle, est une tromperie destinée à l’hôte et à ses manigances.

Je dois continuer à lui faire croire et espérer qu’elle finira pas comprendre…

Et cette autre femelle, qui est-elle.. quelle allure… elle ne devrait pas se trouver ici.

Je me sens de plus en plus faible, je perds trop de sang… je dois.. non, il y a quelque chose… pas ici, une autre pièce au fond des souterrains.

Oui… c’est ça, un autre lieu de souffrance… une dépouille… je vois des grilles, des barreaux partout, le mal, des souffrances… oui… tu y es mort !

Ma vision m’épuise, mes forces diminuent..

A coté de moi, tout contre moi, Jessaryn est toujours la.. je sais quel destin nous lie et j’admire sa détermination, pas que ça d’ailleurs..

Elle tremble, ces catacombes sont glaciales, sa robe de veuve noire est trempée.

Je prends un drap du lit de l’autre, je sais qui il est.. ma vision me l’a révélée.
Je passe le drap sur elle, la recouvre pour lui redonner un peu de chaleur, au milieu des vibrations déchirantes de la chambre.

Je me sens si fatigué..

Ma vue se brouille.. Jess.. chasse-la d’ici... fait-la partir, maintenant..

Mes sens..

Je...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessaryn
Oeil de lynx
Jessaryn

Nombre de messages : 69
Localisation : Là où souffrance et plaisir sont réunis.
Date d'inscription : 27/07/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeSam 3 Sep - 19:21

Il est faible, plus sensible à l'aura du lieu qu'elle ne le sera jamais...
Les minutes s'écoulent, dans un silence glacial, dans l'attente...
Le drap n'est plus blanc.... le sang s'échappe toujours de son corps.

Il veut... il veut qu'elle parte...

Prenant enfin garde à la forme humaine qui ne se tient plus qu'à quelque pas d'eux deux, elle la scrute consciensieusement. Observant, examinant chaque parcelle de son corps.

Jessaryn à l'esprit définitivement fermé ne montre rien, aucun sentiment....
Etrangement couverte du drap, elle se dresse fièrement.
Toisant du regard la femme désormais armée qui se tenait face à elle.

Elle hésite... ressent le désir de fuite de l'inconnue...

La porte, elle se trouve derrière.... seule issue de ce lieu maudit.
Elle sait... malgré les envies belliqueuses qui émanent de ses yeux aux lueurs d'aciers, la sortie est ce qui lui importe peut-être le plus à la seconde présente.

Elle n'aime pas les ordres... surtout venant de lui, mais en est-ce vraiment un ?...

Aussi, après encore quelques secondes d'hésitations, elle se décide enfin.
Presque gênée de demander cela à une inconnue, elle demeure cependant impassible.
Et la fixant, elle lui dit d'un ton neutre, sans émotions :

"J'ignore quelle est la raison de votre présence ici.
De la même manière que vous ignorez la notre.
Mais manifestement, vous ne faites pas partie de ce lieu.
La porte que vous lorgnez depuis quelques temps est à vous.
Sortez... Je ne vous l'ordonne pas, je vous le demande... simplement."


Sans sciller, Jessaryn attend, attend qu'elle parte, pour lui...
Elle avait rechignée à faire ça, mais il le fallait.
Elle jeta un rapide coup d'oeil à Exorkisein ce qui fit se peindre sur son visage une mine renfrognée.
Elle devrait être à ses côtés, au plus près... Mais Jessaryn doit s'assurer qu'elle parte.

Aussi, elle ne bouge pas, attendant le départ de la femme à l'épée et au poignard.
Femme contre qui elle ne saurait se battre si elle décidait de la blesser en traitresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorkisein
Exorciste
Exorkisein

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 14/08/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeDim 4 Sep - 16:16

Je m’effondre sur le lit, toisant Jessaryn, toujours belle.. séduisante. Elle acquiesce, elle m’obéit…

Elle a compris que je suis la pour elle, pour l’aider… en la combattant, je regagnes les forces pour affronter les forces maléfiques emprisonnées dans ce Manoir.

Il puise dans les faiblesses, je dois être fort..

Je saigne moins..

Elle se lève, drapée, fière.. elle s’oppose malgré elle, à celle qui ne devrait pas être la. Je…

Une autre pièce… une issue.
La mort… il s’y trouve.
Du sang… la souffrance.
Elle…

La vision s’éloigne dans le floue, je reste la, épuisé de ces vues d’ailleurs. Je tente de me relever, elle doit partir… son destin, le notre.

Je tends le bras vers Savage, fébrile de trop d’émotions, je montre la sortie de la chambre.

- Guerrière… pars… cherche l’issue.. de toi, dépend notre survie, maintenant.

Mon bras reste un moment suspendu dans le vide… trop affaibli, je tombe sur le sol entraînant le reste de la literie dans ma chute.. mes forces me quittent, je ne sens plus mon corps.

Ma jambe me fait mal, la seule chose qui m’empêche de sombrer.
Je regarde le plafond, la crasse habituelle, la pourriture de cet endroit, ça ne me gène pas..

Je sombre…

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savage
Langue pendue
Savage

Nombre de messages : 55
Localisation : Suivez les lignes bleues...
Date d'inscription : 27/08/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeDim 4 Sep - 16:56

Je rengaine doucement mes armes. L’homme sombre, mais lorsque j’esquisse un geste dans sa direction, la femme me jète un regard impérieux.

Suivant les conseils du couple, je me dirige vers la porte et pose ma main sur la poignée. Une étrange impression m’envahit. Je me retourne vers la femme et l’observe. Il y a quelque chose…

Méfie-toi de cet endroit… Veille !

Mes yeux se font lourds sur la prunelle féline. J’espère qu’elle comprendra mon avertissement, bien mieux que par des mots.

J’ouvre la porte et sort de la pièce, laissant le couple seul dans cette pièce qui me glace les sangs.

Errant dans les couloirs, je cherche dans la pénombre, une sortie, une issue. Les paroles de l’homme me reviennent à l’esprit…

Guerrière… pars… cherche l’issue.. de toi, dépend notre survie, maintenant.


Que voulait-il dire ? Je retourne ses mots dans tous les sens, mais n’y trouve rien de plus que les divagations d’un homme en plein malaise. Au détour d’un couloir, j’aperçois une porte. Je me dirige vers elle, interrompant mes pensées.

Doucement, je l’ouvre et une odeur m’assaille.. celle du sang…

(suite dans la salle des exécutions)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genesis
Démon mineur
Genesis

Masculin Nombre de messages : 282
Age : 30
Localisation : Dans les ténèbres...
Date d'inscription : 05/08/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeMar 13 Sep - 9:29

A peine entré dans la pièce, le mage se dirigea tambour battant sur Exorkisein.

Oubliant sa nudité, et la présence de la jeune femme, il privilégia les soins, lui semblant nécessaire en vue de l'état de l'exorciste.

Il perdait abondamment son sang, et il avait perdu connaissance.

S'agenouillant pour apposer ses mains sur la blessure, il entraperçut le dessous de la robe de la jeune femme. L'effet fut immédiat. Sous l'effet du désir, sa virilité apparente gonfla... gonfla... et regonfla...

Mais le mage ne s'en rendit pas compte, absorbé par les soins qu'il prodiguait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessaryn
Oeil de lynx
Jessaryn

Nombre de messages : 69
Localisation : Là où souffrance et plaisir sont réunis.
Date d'inscription : 27/07/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeMer 14 Sep - 20:22

Ahhh ces mages, toujours là quand on a besoin d'eux.... je ne comprend vraiment pas pourquoi certains veulent les brûler.... ils sont pourtant sexy avec leurs petites robes...

Observant Genesis, elle passa outre qu'il n'en portait pas.

Ce n'est pas à moi de donner des leçons d'habillement à quiconque.... j'ai parcouru ce Manoir plus souvent dévêtue que l'inverse...


Admirant un instant les soins qu'il portait avec art à Exorkisein, elle s'approcha de ce dernier, qui gisait inconscient,et s'agenouilla à ses côtés.

Avec la tendresse d'une mère, elle caressa son visage, passant et repassant sa main sur chacune de ses courbes.

Elle espérait... elle voulait... elle ne voulait pas qu'il parte...

Une douce chaleur sembla animé ses traits un court moment. Les soins du mage avaient l'effet escompté.

D'un long regard, elle remercia le soigneur, puis porta à nouveau son attention sur l'exorciste qui venait péniblement de soulever une paupière, puis une autre.

L'obscurité était profonde, mais la lueur de ses yeux ne la trahissait pas.
Tendant une main qui se voulait secourable, elle l'aida à s'asseoir.

Puis un "Ca va ?" d'une futilité sans bornes s'échappa de ses lèvres.

Toujours à côté de lui, elle el délaissa néanmoins quelques instants, pour offrir le drap blanc qui couvrait ses épaules quelques minutes auparavant.

Non pas par pudeur.... mais les lieux étaient froids.
Et la chaleur qui animait si bien le généreux Genesis se dissiperait tôt ou tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galahad
Langue pendue
Galahad

Nombre de messages : 53
Localisation : Là où l'Etoile Céleste guidera mes pas
Date d'inscription : 24/06/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeVen 16 Sep - 1:28

Une forme translucide et poussiéreuse, se hissa dans la chambre. Le paladin toujours invisible, mais ses vêtements emplis de saleté, trahissait autant sa présence, que le bruit de sa claudication.

Finalement, heureux d’avoir un peu de lumière naturelle, il s’adossa contre le mur et lâcha :
« Par l’Etoile Céleste, y a encore des êtres vivants ici ! »

Finalement, son regard horrifié s’attarda sur le landau, un frisson montait le long de sa colonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genesis
Démon mineur
Genesis

Masculin Nombre de messages : 282
Age : 30
Localisation : Dans les ténèbres...
Date d'inscription : 05/08/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeVen 16 Sep - 9:13

Les soins qu’il prodiguait à Exorkisein semblaient bien prendre. Sa blessure se refermait et son visage reprenait des couleurs.
Tout à coup, il sentit quelque chose se poser sur ses épaules. Il s’agissait d’un drap, blanc. Par la même occasion, il se rendit compte que son « hum hum » était gonflé de désir.
Mais son visage s’empourpra à peine. Il avait l’habitude d’être nu, et sa baignade matinale sous la cascade faisait que les rigueurs du froid ne l’éprouvaient guère.
Mais par respect envers cette femme, il préféra se couvrir. Il s’enroula dans le drap et émit un petit :

- Merci.

Une fois que ce fut fait, il se remit aux soins, tout en regardant la belle et attirante jeune femme couver l’homme.

Quelques minutes plus tard, la blessure qui était en bonne voie pour guérir se rouvrit de plus en plus. Inquiété, il se mit à réfléchir. Devait-il continuer ? Devait-il suturer à l’ancienne ?
Après de longues réflexions, il décida d’employer une méthode secrète que son maître lui avait interdit d’utiliser.

- Madame, quel est votre nom ? Et quel est le nom de cet homme ?
- Jessaryn. Quand à lui, il s’agit d’Exorkisein. Pourquoi ?
- Je vais avoir besoin de son nom. Auriez-vous, par hasard, le poignard qui a blessé Exorkisein ?
- Oui, dit-elle un peu gênée.

Elle sortit le poignard de sous sa robe. Quel plaisir pour les yeux du mage… Il en était ravi.

- Merci. Maintenant, je vais te demander de t’éloigner un petit peu. Allez, hop hop !

Elle s’éloignât en rechignant. Genesis prit alors le bout du poignard, teinté de sang, entre les doigts de sa main droite. Il mit sa main gauche sur la blessure, et prononça quelques mots :

- Fatanyu runando. Envinyatan Exorkisein.

En prononçant ces mots et en concentrant toutes ses forces magiques sur la blessure, une colonne de lumière rouge maléfique s’éleva autour du soigneur et de la victime. Les mots elfiques, que son père avait apprit auprès de son ami Valya, se révélaient efficace. En quelques secondes, la blessure fut guérie et le poignard fondit. Le rituel, terminé.

- Voilà, c’est finit.

A peine ces mots prononcés, le mage s’écroula à terre, brûlant de fièvre… Il eu juste le temps d'entendre des mots venant d'un être invisible:

« Par l’Etoile Céleste, y a encore des êtres vivants ici ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorkisein
Exorciste
Exorkisein

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 14/08/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeDim 18 Sep - 17:49

Je me relève de ma blessure guérie. Elle est la, toujours à mes cotés, magnifique, belle, la séduction sur les lèvres.

L’autre, qui est-il !

Toi, celui qui m’a guéri, attention à ce lieu, tes enchantements n’effraient pas le maître des lieux…

Ta tenue… d’Adam, étrange…

Je détourne mon regard vers celle pour qui je suis venu. Aussitôt, ma main se porte à ma jambe, je peux encore sentir le poignard déchirer mes chairs. Quelle haine, la possède…

Belle et redoutable, douceur et luxure, elle est deux facettes…

Je pose ma main froide sur son visage aux deux couleurs, mon cœur de glace s’emballe en glas discret. Je retire aussitôt ma main, ne pas succomber…

Je te tends la main Jessaryn, prends la et suis-moi, ou reste ici, à sa merci.

Je me dirige vers la sortie de cette chambre, maléfique comme le reste de cet endroit de tourments, plus rien ne me retient.

Je m’engouffre dans le couloir, sans attendre une réponse, l’autre m’attend…

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galahad
Langue pendue
Galahad

Nombre de messages : 53
Localisation : Là où l'Etoile Céleste guidera mes pas
Date d'inscription : 24/06/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeJeu 22 Sep - 23:11

Pantois après avoir vu sortir l’individu qui quelques instants avant était allongé et mourrant.
« Vraisemblablement nous n’avons pas la même conception de la gratitude », pensa le paladin.

Se précipitant vers Genesis, le jeune homme transparent s’accroupi, la douleur de sa jambe le faisant grimacer.

Cherchant dans une de ses poches,
« Mais qu’en ai-je fait ? Ah la voilà ! »
Sortant triomphant une petite fiole toute aussi invisible, sur laquelle on aurait du lire « soin universel ».


Oui cette fiole qu’un jour le vieux Phil’ lui avait confié en commentant :
« Tient p’tit ! Boit ça tu verras ça guérira tous tes maux ! Mais faut le boire d’un trait pour que ça marche. »
Il s’était presque vexé quand le jeune homme lui avait répondu qu’il préférait la mettre de côté « en cas de besoin » et avait, de sa plus belle écriture, étiqueté la fiole.

Déboutonnant ledit flacon, et ouvrant le bec de son ami fébrile, le jeune homme y versa le tout contenu. Et vit Genesis changé de couleur…
« Est-ce bon signe ??? », se demanda t’il.

Goûtant la dernière goutte du précieux élixir, le paladin fut secoué d'un violente quinte…
« De l’ALCOOL !!! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genesis
Démon mineur
Genesis

Masculin Nombre de messages : 282
Age : 30
Localisation : Dans les ténèbres...
Date d'inscription : 05/08/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeDim 25 Sep - 16:20

Il émergea du coltard. Touchant son front, il sentait que sa fièvre était tombé. Mais grâce à quoi?

BOUM!!!

En essayant de se relever, le mage maladroit avait trébucher. Contre quelque chose, d'invisible. Mais ce n'était pas la seul raison, il voyait trouble!! En essayant de se relever, il tangua dans tout les sens, sans en comprendre la raison.

- Mais il "hic" m'arrive quoi "hic" à moi? Hic?

Même parler lui devenait difficile. N'ayant jamais bu d'alcool de sa vie, il ne pouvait comprendre qu'il avait trop bu.

- Jessaryn "hic"? Est-ce vous "hic" qui m'avez "hic" réanimez? Que m'avez-vous "hic" fait?

Il s'aperçut qu'Exorkisein s'était en allé.

- Mais votre "hic" ami est "hic" partit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galahad
Langue pendue
Galahad

Nombre de messages : 53
Localisation : Là où l'Etoile Céleste guidera mes pas
Date d'inscription : 24/06/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeMar 27 Sep - 12:35

Très logiquement, Genesis avait des symptômes d’ébriété avancée. La fiole n’avait guère une grande contenant, mais le liquide était d’une concentration bien supérieure à ce que le paladin avait goûté jusqu’à présent. C’est plein de remord, qu’il s’étonnait même de la bonne constitution du magicien… qui d’ailleurs venait de se vautrer sur lui.

« Calme toi, mon ami, tu as juste un peu trop bu, tiens assieds-toi, comme ça », accompagnant Genesis de sa main valide, le jeune dévot couvrit le soigneur du drap qui devait protéger son intimité.

Heureusement, l’invisibilité commençait à s’estomper, et c’est une forme éthérée Galahad qui se révélait dans la chambre.
« Reste tranquille, quelques instants, je dois bien avoir quelque chose… », l’optimisme du jeune homme fut doucher par la découverte de bris de fiole… Rien, il ne restait plus rien de ses potions, seule avait survécue cette fameuse « potion » d’alcool qui venait de dispenser.
Se remémorant le gadin magistral qu’il avait fait dans les escaliers et la réception qui avait du être du plus bel effet. D’ailleurs, son corps lui rappelait bien que c’était là la mauvaise façon de descendre un escalier.

D’un geste qui paraissait presque ridicule et un peu d’opacité retrouvé, le jeune homme dégrafa sa cape et couvrit d’avantage son ami. Il lui fallait effectuer quelque chose pouvant le ramener, même transitoirement à une lucidité suffisante. S’asseyant face à lui…

« Désolé, l’ami… »
Il lui mit une baffe magistrale, puis d’une voix de sergent-major, il ordonnait :
« Maintenant ouvre les yeux et regarde moi bien ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genesis
Démon mineur
Genesis

Masculin Nombre de messages : 282
Age : 30
Localisation : Dans les ténèbres...
Date d'inscription : 05/08/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeMer 12 Oct - 14:55

D'un bond il se redresse!
La baffe l'a ramené à lui, et les effets de l'alcool, liquide pervers n'ayant presque jamais atteint l'estomac du mage, se dissipe un peu.

- Quoi? Que se passe-t-il?
- Oh! Quel sursaut. J'en tomberai par terre... Mais tu devrais vite te lancer un sort de dissipation d'ivresse...
- Oui, je croit que tu as raison. Les effets reviennent vite.


De ses doigts longs et frêle, il fit sortir deux gerbes de lumières, atteignant son front.

- Ah, c'est déjà mieux. Mais je voit que tu te tient l'épaule gauche. Que se passe-t-il?
- Je croit que je me la suis luxé.
- Aïe, ça fait mal. Attend, assis-toi là, sur la chaise.


Pendant que le paladin s'assoit, on peut voirque le mage, dégourdit pour une fois (ça change drôlement tient...) trouve un autre drap. Il l'attache autour de l'épaule du paladin, et dit:

- Ne crit pas trop fort.
- Quo...


A peine le temps de dire "Quoi?", Genesis avait déjà tiré. Sans s'en rendre compte, Galahad avait son épaule de nouveau en place. Sans trop de douleur non plus^^.

- Aïe. Merci quand meme.
- De rien. Ca te dirait de sortir d'ici? J'ai un peu peur ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galahad
Langue pendue
Galahad

Nombre de messages : 53
Localisation : Là où l'Etoile Céleste guidera mes pas
Date d'inscription : 24/06/2005

La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitimeLun 17 Oct - 11:01

Jouant de son épaule qui enfin avait retrouvé sa fonctionnalité, Galahad se redressait, pour regarder Genesis. Le pagne qui protégeait sa pudeur, tenait plus de la couche culotte d’un nourrisson de 60 kilo que d’une tenue convenable.
Retirant sa chemise de lin, le jeune paladin la tendit au soigneur.
« Tiens ce serait dommage que tu prennes froid. », dit il dans un sourire taquin.

La chambre était maintenant déserte, et pour seul lumière irradiait un bleuté diaphane et quelques chandelles qui diffusaient de faibles flammes qui vacillaient laborieusement.
D’un coup de pied, Galahad réduisit en morceau la chaise et rassemblant quelques morceaux d’étoffe, il se mit en devoir de confectionner quelques torches de fortunes… Pour le reste, il resterait à trouver un quelconque corps gras, le suif que l’on pourrait trouver dans les galeries de l’ossuaire irait à merveille.

Ainsi, l’un en pantalon, l’autre en chemise, ils formaient un duo d’aventurier bien étrange.
L’un jambe à l’air, l’autre torse nu…


« C’est bon pour moi, quittons cet endroit et trouvons un chemin vers la sortie »

L’air vicié de ces souterrains commençait à lui peser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




La chambre d'enfant Empty
MessageSujet: Re: La chambre d'enfant   La chambre d'enfant Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La chambre d'enfant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE
» Fouille la chambre de Mirta
» Chambre de Nico

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taverne de l'imaginaire :: JDR à accès restreint (terminé) :: Le Manoir :: Derrière la porte...-
Sauter vers: